A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

Le président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l'autoroute.

Consécutivement à une concertation qui s'était tenue pendant plusieurs mois, le Gouvernement a décidé, ce 21 décembre, de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement à deux fois trois voies de l’autoroute A46. Cette décision a fait réagir Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon. Lors du Conseil métropolitain du 27 septembre, la majorité des élus s’était en effet exprimée contre ce projet. Selon lui, « cette opposition métropolitaine relaie celle des maires concernés par un projet inapproprié ».

Une nouvelle phase d’échanges devrait être engagée avec les acteurs concernés, sous l’égide du Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mais malgré cela, la Métropole souligne que « cet élargissement, au coût très élevé de 250 millions d’euros, ignore sa stratégie globale, en concertation avec les collectivités, de réduction du trafic individuel sur cet axe, notamment grâce aux transports en commun et au covoiturage ». Par ailleurs, ce projet va selon elle à l’encontre des promesses gouvernementales de privilégier le transport de marchandises par le rail.

Une décision «  anti-climat »

«La décision que prend le Gouvernement au sujet de l’A46 Sud est anti-climat et ignore totalement les avis des collectivités et communes concernées. Prioriser l’accroissement des capacités routières d’un tel axe irait à l’encontre de nos efforts de rééquilibrage du transport sur le territoire métropolitain et freinerait le développement d’alternatives efficaces et bien plus respectueuses de l’environnement. Il est possible de contenir le trafic sur l’A46 en proposant des alternatives crédibles. D’un point de vue global, la stratégie de la Métropole de Lyon ne consiste pas à dévier le trafic, mais à le réduire, tout en satisfaisant les besoins bien légitimes de déplacement de nos habitants. »

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon

Selon la collectivité, la transformation du SYTRAL en établissement public, au 1er janvier 2022, « offre une belle opportunité pour renforcer la desserte en transports collectifs du Pays de l’Ozon, jusqu’ici pilotée par la Région ».

La Métropole affiche en outre « une volonté forte de coopération avec les territoires voisins en matière de covoiturage, en particulier avec les agglomérations de Vienne-Condrieu et des Portes de l’Isère ». La Métropole insiste sur le fait que « si la Région concrétise ses intentions », elle et le SYTRAL veulent contribuer au développement d’un service express métropolitain vers ces deux territoires, « combinant à terme une desserte ferroviaire toutes les 15 minutes entre 6 heures et 23 heures et des cars express sur autoroute ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Noiise acquiert 726 m² de bureaux à Vaise


L’agence de référencement SEO/SEA fait appel à Valoris Real Estate pour cette acquisition. Le promoteur, 6ème Sens Immobilier, a pour conseiller Brice Robert/Arthur Loyd.


Immobilier d’entreprise : la FNAIM Entreprises de Lyon présente ce vendredi ses chiffres

Cette publication interviendra quelques jours après la publication des chiffres en Ile-de-France, qui avait montré un rebond de 32% de la demande placée de bureaux par rapport à 2020.


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.