La foncière solidaire du Grand Lyon se transforme en SCIC

La foncière a indiqué se donner « les moyens de ses ambitions », via une transformation statutaire de la foncière en société coopérative d’intérêt collectif.

Lors du conseil métropolitain du 15 mars, les élus de la Métropole de Lyon ont voté la future transformation du statut de la foncière solidaire du Grand Lyon en vue de son assemblée générale extraordinaire du 6 avril.

La foncière solidaire du Grand Lyon passe ainsi d’un statut associatif à celui d’une société coopérative d’intérêt collectif, pour se donner « les moyens de ses ambitions ». Créée en novembre 2019, la foncière solidaire du Grand Lyon vise à contribuer à une offre innovante de logements en accession abordable via des baux réels solidaires (BRS) permettant un accès à la propriété à des ménages dont les ressources sont actuellement trop limitées par rapport à la cherté du marché libre. « Cette offre en BRS permettra également la limitation de la spéculation immobilière sur notre Métropole », note la collectivité.

Déjà près de 500 logements en BRS

Depuis deux ans, la foncière solidaire du Grand Lyon a engagé la réalisation de 482 logements en bail réel solidaire (BRS) avec 11 opérateurs, bailleurs sociaux ou promoteurs, répartis sur 14 opérations et 4 communes de la métropole. Ces 14 programmes (dont 4 sont déjà en commercialisation) seront livrés entre 2022 et 2026.

Pour l’exécutif métropolitain, le changement statutaire va permettre d’accompagner l’accélération de la production.

« Avec le changement de statut, nous nous donnons les moyens d’accélérer la cadence pour atteindre un objectif très ambitieux de 1.000 logements en BRS par an à l’horizon de la fin du mandat, en 2026. Les logements en BRS viennent compléter les autres productions de logement, pour avoir une réelle mixité des offres. L’accession en BRS permet de proposer des biens à 50% du prix du marché en moyenne. Ils sont accessibles sous condition de ressources du logement social et doivent permettre aux classes modestes et moyennes d’accéder à la propriété, tout en garantissant une grande maîtrise des prix sur le très long terme. Pour atteindre cet objectif, nous devons diversifier les sources de financement de la foncière solidaire auprès de nouveaux partenaires en créant une société qui dispose d’un capital, tout en préservant le caractère non lucratif de l’outil. La société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) est une des rares natures juridiques de société qui le permet. C’est ce qui motive notre approbation aujourd’hui pour sa transformation statutaire. »

Renaud Payre, vice-président à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville.

6 collèges

La SCIC « foncière solidaire du Grand Lyon » s’organisera désormais autour de 6 collèges, ce qui affirmera ainsi le caractère coopératif du projet développé sur le territoire de la Métropole de Lyon. On trouvera ainsi le collège métropolitain, le collège des financeurs, le collège des opérateurs, le collège des communes, le collège des partenaires, et enfin un 6e collège où les propriétaires de BRS pourront siéger, celui des bénéficiaires et des salariés.

La foncière solidaire du Grand Lyon bénéficiera d’une enveloppe de 35 millions d’euros de la Métropole de Lyon sur la période 2022-2026 et a, dès à présent, prévu de mobiliser environ 20 millions d’euros en fonds propres et quasi-fonds propres auprès de ses actionnaires.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.


GrandLyon Habitat met à disposition un local pour « Lyon-Ukraine »

L’office public de l’habitat met à disposition gratuitement à l’association un local de 55 m².


La CNL appelle à « voter massivement »

La confédération nationale du logement a appelé à la mobilisation pour les élections présidentielles.


« AiRT DE FAMILLE », une exposition au coeur de l’ancien siège de la CERA

nullCette première exposition artistique d’économie circulaire participative est organisée à la Part-Dieu au sein de l’ancien siège social de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, avant la transformation de l’immeuble.


Michèle Picard prend des arrêtés contre les expulsions locatives

Comme chaque année, des arrêtés municipaux ont été pris à Vénissieux contre la reprise des expulsions sans solution de relogement, les coupures d’énergie et les saisies mobilières.


La Métropole de Lyon s’engage pour l’accueil des réfugiés ukrainiens sur son territoire

La Métropole de Lyon a indiqué vendredi mettre à disposition de la préfecture du Rhône des terrains, des locaux et des logements pour accueillir des réfugiés.


Une première journée d’échange sur l’habitat inclusif a été organisée

Cette journée a été organisée vendredi 18 mars à l’initiative de la Métropole de Lyon, en présence de la CNSA. Une visite de la résidence « Le petit prince » était organisée.


Corbas : inauguration de la résidence O’Vol

L’immeuble a été construit par le groupe Alila.


UC1 de Bron : la fin du chantier de démolition s’approche

nullUne visite du chantier de démolition de l’ancien bâtiment de 230 mètres de long était organisée en cours de semaine dernière. Une attention particulière est notamment portée à la revalorisation des bétons.


La foncière solidaire du Grand Lyon se transforme en SCIC

La foncière a indiqué se donner « les moyens de ses ambitions », via une transformation statutaire de la foncière en société coopérative d’intérêt collectif.


17.912 logements intermédiaires engagés en 2021

Emmanuelle Wargon a fait part de bons résultats sur ce segment, avec une progression de 34 % sur un an.


Alliade veut initier 2.250 logements en 2022


L’entreprise sociale de l’habitat filiale d’Action Logement organisait ce mardi sa traditionnelle conférence de presse de début d’année visant à tirer un bilan de l’année écoulée.