Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon | Lyon Pôle Immo

Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.

Les élus de la Métropole de Lyon ont voté lundi le « Plan piéton » de la collectivité. Celle-ci se dote d’une « stratégie avec des moyens dédiés pour être une Métropole piétonne au quotidien ». 25 millions d’euros seront ainsi investis pour rénover les trottoirs existants dégradés, créer de nouveaux aménagements piétons et sécuriser les abords des établissements scolaires du territoire et, en particulier, ceux des collèges.

« Construire une Métropole apaisée passe nécessairement par donner sa juste place à la mobilité piétonne. Nous avons décidé de lancer le premier plan piéton de la Métropole de Lyon avec des moyens dédiés dans le cadre des 320 millions d’euros dédiés aux mobilités actives afin que la marche à pied retrouve sa place privilégiée dans la mobilité quotidienne. C’est en travaillant finement avec les maires des 59 communes de la Métropole ainsi qu’à l’occasion de tous les projets urbains comme Gratte-ciel Nord à Villeurbanne, le réaménagement de la rive droite du Rhône à Lyon ou le projet d’aménagement des corridors-bus avec SYTRAL Mobilités dans le Val de Saône par exemple que nous parviendrons à encourager la marche à pied. Notre politique publique de mobilité s’engage pleinement en faveur de la sécurité et du confort d’usage de ce mode de déplacement. »

Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon

En 2021, plus de 100 chantiers de grosses réparations de trottoirs ont été intégrés à la programmation d’activité des services de voirie de proximité, sur l’ensemble du territoire de la Métropole. Ces chantiers, financés par une ligne budgétaire dédiée dans la PPI 2021-2026, sont identifiés à partir du croisement du diagnostic de l’état des trottoirs de la Métropole (mise à jour périodiquement par des visites d’auscultation) et des niveaux de fréquentations des trottoirs.

Au-delà de ces chantiers de préservation de la qualité des cheminements piétons existants, de nouveaux aménagements permettant de mettre en sécurité ou d’améliorer le confort des piétons sont réalisés dans toutes les communes de la Métropole, que ce soit dans le cadre de projets structurants ou plus ponctuels. Depuis l’été 2020, tous les aménagements de proximité ont contribué à l’amélioration du confort des cheminements piétons avec notamment plus de 150 projets de création ou élargissement de trottoirs, la création de près de 500 abaissés de trottoirs, 70 nouveaux plateaux traversant ou encore 250 nouvelles traversées piétonnes.

Les abords des établissements scolaires particulièrement visés

La Métropole accompagne dans le même temps des actions de végétalisation, de création d’ilots de fraicheur dans les rues, afin de renforcer leur ombrage et leur convivialité. On notera que les abords des établissements scolaires sont particulièrement visés par ce plan piéton. D’ores et déjà, 47 ont été aménagés en ce sens depuis l’été 2020 et une dizaine de collèges déjà identifiés et dont certains verront leurs travaux commencer cet été. La limitation totale ou partielle des circulations automobiles à proximité desdits établissements permet de restituer l’espace ainsi libéré aux enfants et de transformer les rues en espace récréatif et sécurisé.

L’enjeu est, plus généralement, pour la Métropole, "d’accompagner l’autonomisation des enfants en facilitant l’accès aux établissements par les modes actifs tout en sécurisant les abords de ceux-ci". Déjà une cinquantaine d’établissements ont vu leurs abords aménagés sur le territoire métropolitain. En ce qui concerne les collèges, un budget de 1,6 millions d’euros a été voté par la Commission permanente du 11 avril dernier, permettant d’aménager et de sécuriser les abords des collèges.

D’autres actions

La démarche « Ville 30 » va également dans le sens d’une Métropole plus piétonne. Cinq communes de la Métropole, dont Lyon, ont déjà généralisé la limitation à 30km/h, tandis qu’une dizaines d’autres devraient passer le cap au cours de cette année. Près de la moitié des 59 communes de la Métropole se montrent en outre désormais intéressées par cette démarche. La Métropole lancera par ailleurs prochainement une large démarche partenariale, formalisée par un plan d’action et une charte d’engagement, avec pour premier objectif d’atteindre zéro blessé grave ou tué dans un accident de la circulation.

Enfin, la Métropole va adapter la signalisation lumineuse tricolore.

« Ces mesures d’apaisement s’accompagnent également du déploiement de feux équipés en synthèse vocale, de la régulation du trafic, traitée en ondes vertes modérantes, ainsi que du réglage des feux (augmentation des temps de vert, avant-vert piétons et phase intégrale piétons)… La Métropole intervient particulièrement volontariste sur ce volet plus technique, afin de garantir un meilleur partage de la voirie, et surtout en vue d’améliorer la sécurité des piétons. »

Métropole de Lyon

Enfin, pour faciliter les déplacements de proximité à pied, la Métropole a choisi de déployer des plans de localisation, sur le mobilier urbain. Aussi, une trentaine de compteurs piétons sont en cours d’installation, pour mieux quantifier et valoriser les flux piétons sur le territoire.

« Afin de favoriser l’apprentissage des bons réflexes dès le plus jeune âge, la Métropole continue de soutenir le déploiement des pédibus et d’entreprendre des plans de mobilité scolaire auprès de 5 collèges. Au-delà, pour encourager la prise de conscience collective autour des bénéfices de la marche à pied et de son efficacité pour les trajets courts, des campagnes de communication engageantes et incitatives seront déployées. »

Métropole de Lyon





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Le temps n’est plus à la concertation, mais à la considération et surtout à l’action»

Lettre ouverte au Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires de France, Christophe Béchu, de Norbert Fontanel (BTP Rhône et Métropole) et Samuel Minot (FFB Auvergne-Rhône-Alpes).


La FPI Alpes demande le respect de la densité des PLU

Suite à la présentation de chiffres des ventes de logements neufs très négatifs en Savoie, Haute-Savoie et dans le Genevois, le président de la FPI Alpes demande le respect de la densité prévue et un statut de bailleur privé.


Baisse de 35% de la demande placée en locaux sur Grenoble en 2023

nullLa chute des volumes a en effet été notable en matière de locaux d’activité, avec une demande placée en recul de l’ordre de 35%, à 102.577 m².


L’objectif d’une meilleure qualité de service au cœur de la nouvelle convention TER

La Région et la SNCF ont présenté ce jeudi au Technicentre de Vénissieux la nouvelle convention TER 2024-2033 qui se veut être « une étape cruciale dans l’évolution du transport ferroviaire régional».


Villeurbanne : installation d’une Maison des services publics à L’Autre Soie

Des permanences sont désormais présentes dans ce pôle pour répondre aux différents besoins des habitants du quartier, dont la santé, l’emploi, le droit, ou encore la médiation numérique.


Villefranche-sur-Saône : vente à investisseur d’un local commercial loué

nullC’est Valoris Real Estate qui a réalisé cette transaction en off market.


Oullins-Pierre-Bénite : compromis de la Métropole avec la Ville

La mise en sens unique de la Grande rue devrait être expérimentée. Les associations du quartier de Sanzy, des commerçants d’Oullins, et le collectif Bussière ont réagi suite à ces évolutions.


Lyon dans le top 5 des villes les plus « menacées » par la loi ZAN

Arthur Loyd a fait état de son 7ème baromètre sur l’attractivité et la résilience des métropoles, qui calcule l’impact qu’aura la mise en place de l’objectif de zéro artificialisation nette (ZAN). Le conseil milite pour un moratoire.


Histologe, guichet unique pour lutter contre le mal-logement

La Métropole de Lyon déploie cette plateforme favoriser le signalement et la résolution des situations de mal-logement sur son territoire.


Les travaux d’extension des quais de T2 démarrent ce 5 février

SYTRAL Mobilités va permettre, par ces extensions et l’achat de nouvelles rames, de renforcer la capacité des lignes de tramway T1 et T2.


Une nouvelle option pour le tracé du TEOL

SYTRAL Mobilités a annoncé introduire une nouvelle alternative à l’ouest issue des premiers enseignements de la concertation préalable en cours sur le tramway express de l’ouest Lyonnais.


Meilleurs Agents voit des signaux positifs sur le marché immobilier

nullEn ce début d’année, le spécialiste de l’estimation immobilière en ligne perçoit une stabilisation des prix.


Matthieu Rosy devient secrétaire général délégué de la CAPEB

La confédération a annoncé l’arrivée de Matthieu Rosy au sein de son secrétariat général à compter du 1er février.


Grégory Doucet dévoile le mémorial en hommage aux victimes de la Shoah

nullLe maire de Lyon a publié ce mercredi sur X les images de ce monument qui sera installé place Carnot, à proximité de la gare de Perrache.


Métrotech obtient le label national EcoJardin

Le parc d’activités de Saint-Etienne Métropole a obtenu ce mercredi à Paris ce label au titre d’une gestion écologique et alternative du site, vertueuse.