Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon | Lyon Pôle Immo

Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.

Les élus de la Métropole de Lyon ont voté lundi le « Plan piéton » de la collectivité. Celle-ci se dote d’une « stratégie avec des moyens dédiés pour être une Métropole piétonne au quotidien ». 25 millions d’euros seront ainsi investis pour rénover les trottoirs existants dégradés, créer de nouveaux aménagements piétons et sécuriser les abords des établissements scolaires du territoire et, en particulier, ceux des collèges.

« Construire une Métropole apaisée passe nécessairement par donner sa juste place à la mobilité piétonne. Nous avons décidé de lancer le premier plan piéton de la Métropole de Lyon avec des moyens dédiés dans le cadre des 320 millions d’euros dédiés aux mobilités actives afin que la marche à pied retrouve sa place privilégiée dans la mobilité quotidienne. C’est en travaillant finement avec les maires des 59 communes de la Métropole ainsi qu’à l’occasion de tous les projets urbains comme Gratte-ciel Nord à Villeurbanne, le réaménagement de la rive droite du Rhône à Lyon ou le projet d’aménagement des corridors-bus avec SYTRAL Mobilités dans le Val de Saône par exemple que nous parviendrons à encourager la marche à pied. Notre politique publique de mobilité s’engage pleinement en faveur de la sécurité et du confort d’usage de ce mode de déplacement. »

Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon

En 2021, plus de 100 chantiers de grosses réparations de trottoirs ont été intégrés à la programmation d’activité des services de voirie de proximité, sur l’ensemble du territoire de la Métropole. Ces chantiers, financés par une ligne budgétaire dédiée dans la PPI 2021-2026, sont identifiés à partir du croisement du diagnostic de l’état des trottoirs de la Métropole (mise à jour périodiquement par des visites d’auscultation) et des niveaux de fréquentations des trottoirs.

Au-delà de ces chantiers de préservation de la qualité des cheminements piétons existants, de nouveaux aménagements permettant de mettre en sécurité ou d’améliorer le confort des piétons sont réalisés dans toutes les communes de la Métropole, que ce soit dans le cadre de projets structurants ou plus ponctuels. Depuis l’été 2020, tous les aménagements de proximité ont contribué à l’amélioration du confort des cheminements piétons avec notamment plus de 150 projets de création ou élargissement de trottoirs, la création de près de 500 abaissés de trottoirs, 70 nouveaux plateaux traversant ou encore 250 nouvelles traversées piétonnes.

Les abords des établissements scolaires particulièrement visés

La Métropole accompagne dans le même temps des actions de végétalisation, de création d’ilots de fraicheur dans les rues, afin de renforcer leur ombrage et leur convivialité. On notera que les abords des établissements scolaires sont particulièrement visés par ce plan piéton. D’ores et déjà, 47 ont été aménagés en ce sens depuis l’été 2020 et une dizaine de collèges déjà identifiés et dont certains verront leurs travaux commencer cet été. La limitation totale ou partielle des circulations automobiles à proximité desdits établissements permet de restituer l’espace ainsi libéré aux enfants et de transformer les rues en espace récréatif et sécurisé.

L’enjeu est, plus généralement, pour la Métropole, "d’accompagner l’autonomisation des enfants en facilitant l’accès aux établissements par les modes actifs tout en sécurisant les abords de ceux-ci". Déjà une cinquantaine d’établissements ont vu leurs abords aménagés sur le territoire métropolitain. En ce qui concerne les collèges, un budget de 1,6 millions d’euros a été voté par la Commission permanente du 11 avril dernier, permettant d’aménager et de sécuriser les abords des collèges.

D’autres actions

La démarche « Ville 30 » va également dans le sens d’une Métropole plus piétonne. Cinq communes de la Métropole, dont Lyon, ont déjà généralisé la limitation à 30km/h, tandis qu’une dizaines d’autres devraient passer le cap au cours de cette année. Près de la moitié des 59 communes de la Métropole se montrent en outre désormais intéressées par cette démarche. La Métropole lancera par ailleurs prochainement une large démarche partenariale, formalisée par un plan d’action et une charte d’engagement, avec pour premier objectif d’atteindre zéro blessé grave ou tué dans un accident de la circulation.

Enfin, la Métropole va adapter la signalisation lumineuse tricolore.

« Ces mesures d’apaisement s’accompagnent également du déploiement de feux équipés en synthèse vocale, de la régulation du trafic, traitée en ondes vertes modérantes, ainsi que du réglage des feux (augmentation des temps de vert, avant-vert piétons et phase intégrale piétons)… La Métropole intervient particulièrement volontariste sur ce volet plus technique, afin de garantir un meilleur partage de la voirie, et surtout en vue d’améliorer la sécurité des piétons. »

Métropole de Lyon

Enfin, pour faciliter les déplacements de proximité à pied, la Métropole a choisi de déployer des plans de localisation, sur le mobilier urbain. Aussi, une trentaine de compteurs piétons sont en cours d’installation, pour mieux quantifier et valoriser les flux piétons sur le territoire.

« Afin de favoriser l’apprentissage des bons réflexes dès le plus jeune âge, la Métropole continue de soutenir le déploiement des pédibus et d’entreprendre des plans de mobilité scolaire auprès de 5 collèges. Au-delà, pour encourager la prise de conscience collective autour des bénéfices de la marche à pied et de son efficacité pour les trajets courts, des campagnes de communication engageantes et incitatives seront déployées. »

Métropole de Lyon





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 1er : un immeuble cédé à la SACVL

Valoris Real Estate a été conseil lors de cette transaction.


Nouveau Vélo’v électrique : hausse de la puissance

Cette augmentation de la puissance est réalisée sur les 428 stations de la métropole.


Futures lignes T9 et T10 : accélération des chantiers des ouvrages d’art

Les travaux s’accélèrent pour les projets des trois futures lignes de tramway.


Une réunion publique mercredi sur le projet « Rive Droite »

nullCette réunion publique, précédée d’un forum citoyen, se tiendra dans les salons de l’Hôtel de Ville.


Recul de la demande placée de bureaux au 1er semestre en Ile-de-France

C’est le constat dressé par Immostat, qui a publié ce vendredi ses chiffres du deuxième trimestre. Sur les six premiers mois de l’année, les investissements en immobilier d’entreprise chutent de 39% en France, à 4,1 milliards d’euros.


Changement de gouvernance chez Ogic

Virginia Bernoux, qui était jusqu’ici présidente du directoire, laisse sa place à un duo de directeurs généraux, constitué de Jérôme Roussel et Caroline Delgado-Rodoz.


L’urbanisme transitoire s’affiche sur la rive droite du Rhône

nullUne première étape se déploie depuis quelques jours sur les quais avec des fresques géantes au sol, des « espaces publics portatifs » et une ombrière sur l’embarcadère de la place Antonin Poncet.


Des sanctions durcies sur les dépôts sauvages à Villeurbanne

La Ville a annoncé mettre en place à partir de septembre une surveillance et des sanctions plus sévères pour dissuader les contrevenants.


La Saulaie : le groupement lauréat de l’îlot 4 connu à l’automne

Une réunion publique a eu lieu ce mercredi à Oullins-Pierre-Bénite.


Un plan pour donner plus de place aux piétons

nullAvec son « Plan piéton », la Métropole de Lyon entend poursuivre sa dynamique d’aménagement en faveur des piétons.


De nouvelles mesures contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées

La Métropole de Lyon a voté un certain nombre de mesures renforçant l’action en faveur de la lutte contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées.


Clermont Auvergne Métropole : plus de caméras dans les zones d’activités

251 caméras protégeront à la fin de l’année les zones d’activités économiques de la métropole auvergnate.


PFAS : mise en œuvre de la première phase du plan d’actions

Celui-ci vise à lutter contre les «polluants éternels».


Correction du prix du bois

Les cours du bois sur pied sont en baisse de 10 %, selon l’indicateur 2024 du prix de vente de bois sur pied en forêt privée.


La moitié des livraisons ont été faites au 1er trimestre

nullDans son baromètre des livraisons futures de bureaux à Lyon, JLL évoque des «projets tertiaires bousculés par un contexte perturbé».