Bientôt des navettes fluviales entre Vaise-Industrie et la Presqu’île | Lyon Pôle Immo

Bientôt des navettes fluviales entre Vaise-Industrie et la Presqu’île

La création d’un nouveau service de navette fluviale sur la Saône a été approuvée par les élus de SYTRAL Mobilités. Une liaison en 15 minutes en heures de pointe est visée à horizon fin 2025.

SYTRAL Mobilités, autorité organisatrice des transports de la Métropole de Lyon et du département du Rhône a, ce jeudi, approuvé la création d’un nouveau service de navette fluviale sur la Saône. A terme, ce projet vise à établir une liaison des quartiers de l’industrie, à Vaise, dans le 9e arrondissement, au quai Saint-Antoine, via le quai Saint-Vincent. Les navettes pourraient accueillir entre 70 et 90 personnes.

Le sujet du transport par voie fluviale n’est pas nouveau sur Lyon. Déjà, la mise en place en 2012 du Vaporetto, qui fait déjà actuellement la liaison sur la Saône entre Vaise et Confluence, avait posé les bases d’un possible élargissement de ce mode de transports. Le transport collectif fluvial est d’ailleurs inscrit depuis plusieurs années dans les documents cadres de la mobilité tels que le Plan de Déplacement Urbain (PDU), qui prévoit l’étude de l’opportunité d’étendre les offres de transport fluvial. Ce mode sera également inscrit dans le futur Plan de Mobilité et a par ailleurs été identifié dans le cadre du Schéma des usages des Rives des Fleuves (SURF) en cours d’élaboration par la Métropole de Lyon et VNF.

« Les 52 kilomètres de fleuves qui parcourent le territoire de la Métropole de Lyon sont une réelle opportunité de compléter le maillage des transports collectifs tout en accompagnant les projets de revalorisation des berges »

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et de SYTRAL Mobilités

Des études déjà réalisées

Les études réalisées en 2022, tenant compte des projets urbains et de transports collectifs, ont ainsi mis en exergue l’intérêt de réaliser une première liaison sur la Saône au regard notamment des prévisions de fréquentation, estimée à 560.000 voyages par an.

« L’objectif est d’offrir aux habitants une nouvelle solution de mobilité attrayante et respectueuse de l’environnement, totalement intégrée au réseau TCL alliant qualité de service et plaisir de naviguer.»

Bruno Bernard

Une liaison de 3,4 kilomètres

Dans le cadre des études de faisabilité actuellement menées par SYTRAL Mobilités, la future liaison de 3,4 kilomètres permettrait de relier en 15 minutes les quartiers de l’Industrie à Vaise dans le 9ème arrondissement et le quai saint Antoine. 4 haltes-stations sont envisagées. Le terminus se situerait dans le quartier de Vaise, dans le 9ème arrondissement (secteur de l’Industrie / Quai du commerce, sur une halte existante). Une halte serait ensuite à créer dans le 1er arrondissement, en bas des pentes de la Croix-Rousse, quai Saint Vincent, à proximité du quartier Saint Paul dans le 5ème arrondissement.

Une autre halte serait ensuite en cours d’aménagement quai Saint Antoine, dans le cadre du projet « Terrasses de la Presqu’ile » portée par la Métropole de Lyon, au sud du pont du Maréchal Juin entre la rue Grenette et la passerelle du palais de justice. Enfin, une halte serait placée sur la Saône à proximité de la darse de la Confluence.

A terme, si ce mode de transport remporte l’adhésion des usagers, le développement d’un même système de transport sur le Rhône pourrait même être envisagé.

Pour l’heure, le service envisagé proposerait une amplitude horaire de 7 heures à 21 heures et une fréquence d’environ 15 minutes en heures de pointe entre les haltes-stations « Vaise-Industrie » et « Terrasses de la Presqu’île ».

« Nous visons une mise en service progressive à partir du printemps 2025 avec l’objectif d’atteindre une fréquence de 15 minutes en heures de pointe à horizon fin 2025. »

Bruno Bernard

Vers un contrat de délégation de service public

Les bateaux que « nous souhaitons à énergie décarbonée » note Bruno Bernard, pourraient accueillir 70 et 90 personnes, avec la possibilité d’aménager un système d’emport vélos afin de favoriser l’intermodalité.

« Après avoir étudié les différents modes possibles de dévolution, SYTRAL Mobilités souhaite confier à un opérateur privé via un contrat de délégation de service public, la charge de l'exploitation du service comprenant notamment la fourniture des bateaux, leur exploitation et leur maintenance. Ce choix de dévolution permet de répondre aux objectifs de SYTRAL Mobilités en matière de performance et de qualité de service à l’usager. »

SYTRAL

Le budget prévisionnel de l’opération est estimé à 26 millions d’euros. Il comprend les études, les aménagements des haltes, de la zone de remisage et l’acquisition de l’ensemble des bateaux.

Les élus du conseil d’administration de SYTRAL Mobilités ont approuvé ce jeudi l’engagement de l’opération et son programme prévisionnel, mais aussi le lancement de la consultation pour le contrat de délégation de service public.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un accord avec les HCL sur la Voie Lyonnaise 12

Les HCL et la Métropole de Lyon ont indiqué s’être accordés sur l’aménagement de la voie aux abords de l’Hôpital Edouard Herriot.


L’inflation décroit en France

L’INSEE a fait part de son estimation provisoire de l’indice des prix à la consommation. Celui-ci augmenterait de 2,9 % en février, après une croissance de 3,1% en janvier.


Le DPE, un élément de plus en plus scruté par les vendeurs

nullLe «Baromètre vendeurs» et l’observatoire BPCE ont présenté mardi une étude, «Les vendeurs, ces inconnus du marché du logement». Celle-ci analyse le profil des vendeurs immobiliers, de plus en plus attentifs au rendu du diagnostic de performance énergétique.


La ligne de tramway T9 déclarée d’utilité publique

La déclaration d’utilité publique du projet visant à relier Vaulx-en-Velin – La Soie à Charpennes a été actée le 26 février par la préfecture du Rhône.


Dégradation de la confiance des ménages

Après avoir fait part d’une stabilité du climat des affaires dans le bâtiment, l’INSEE a fait part ce mardi de son indice de la confiance des ménages.


Lyon 7 : «Le Massilia», réhabilité et inauguré

nullGrandLyon Habitat a inauguré en ce mois de février cette résidence qui a fait l’objet de lourds travaux de réhabilitation au coeur du quartier la Guillotière.
» Guillotière : GrandLyon Habitat réhabilite et aménage 14 logements dans « Le Massilia »


Baisse de 35% de la demande placée en locaux sur Grenoble en 2023

nullLa chute des volumes a en effet été notable en matière de locaux d’activité, avec une demande placée en recul de l’ordre de 35%, à 102.577 m².


L’objectif d’une meilleure qualité de service au cœur de la nouvelle convention TER

La Région et la SNCF ont présenté ce jeudi au Technicentre de Vénissieux la nouvelle convention TER 2024-2033 qui se veut être « une étape cruciale dans l’évolution du transport ferroviaire régional».


Villeurbanne : installation d’une Maison des services publics à L’Autre Soie

Des permanences sont désormais présentes dans ce pôle pour répondre aux différents besoins des habitants du quartier, dont la santé, l’emploi, le droit, ou encore la médiation numérique.


Villefranche-sur-Saône : vente à investisseur d’un local commercial loué

nullC’est Valoris Real Estate qui a réalisé cette transaction en off market.


Oullins-Pierre-Bénite : compromis de la Métropole avec la Ville

La mise en sens unique de la Grande rue devrait être expérimentée. Les associations du quartier de Sanzy, des commerçants d’Oullins, et le collectif Bussière ont réagi suite à ces évolutions.


Lyon dans le top 5 des villes les plus « menacées » par la loi ZAN

Arthur Loyd a fait état de son 7ème baromètre sur l’attractivité et la résilience des métropoles, qui calcule l’impact qu’aura la mise en place de l’objectif de zéro artificialisation nette (ZAN). Le conseil milite pour un moratoire.


Histologe, guichet unique pour lutter contre le mal-logement

La Métropole de Lyon déploie cette plateforme favoriser le signalement et la résolution des situations de mal-logement sur son territoire.


Les travaux d’extension des quais de T2 démarrent ce 5 février

SYTRAL Mobilités va permettre, par ces extensions et l’achat de nouvelles rames, de renforcer la capacité des lignes de tramway T1 et T2.


Une nouvelle option pour le tracé du TEOL

SYTRAL Mobilités a annoncé introduire une nouvelle alternative à l’ouest issue des premiers enseignements de la concertation préalable en cours sur le tramway express de l’ouest Lyonnais.