Auvergne-Rhône-Alpes vote l’achat d’un équipement pour l’Institut Everest | Lyon Pôle Immo

Auvergne-Rhône-Alpes vote l’achat d’un équipement pour l’Institut Everest

La Région a annoncé financer un équipement dédié à la recherche sur les maladies du foie.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a voté, lors de sa dernière commission permanente, l’achat pour l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Everest de Lyon d’un spectromètre de masse de dernière génération unique en France. L’IHU spécialisé dans les maladies du foie bénéficiera ainsi d’un équipement de pointe.

La collectivité intensifie, avec cette acquisition de 1,7 millions d’euros, « son engagement en faveur de l'innovation en santé et du développement de la recherche biomédicale ». Elle rappelle que l’Institut Everest vise à relever les défis actuels et futurs de l'hépatologie, et plus particulièrement contribuer à la guérison des maladies chroniques du foie, en combinant médecine de précision et thérapies innovantes.

Les maladies chroniques du foie sont responsables de 17.000 décès par an en France (source OMS), et représentent un enjeu de santé majeur. Les travaux de l’IHU ont vocation à mieux comprendre, diagnostiquer et appréhender les causes et les symptômes, notamment, avec des interventions thérapeutiques précoces et de nouvelles classifications des maladies pour la personnalisation des traitements.

Ouvrir la voie à des avancées significatives

L’acquisition de ce spectromètre de masse, qui sera opérationnel dès 2024, est une étape majeure du développement de l'Institut Everest, indique la Région.

« En permettant l'analyse fine des composés chimiques et des biomarqueurs, il ouvre la voie à des avancées significatives dans le domaine de la recherche hépatologique. Les scientifiques pourront, grâce à cette technologie de pointe, mieux comprendre les mécanismes des maladies du foie ; développer de nouveaux traitements et améliorer la qualité des soins pour les patients. »

Région Auvergne-Rhône-Alpes

Cet investissement permettra aux chercheurs du tout nouvel IHU, selon la collectivité, « d’engager rapidement des travaux de recherche prometteurs ; d’accélérer le transfert entre la recherche académique et les soins médicaux et de renforcer la position de la région Auvergne-Rhône-Alpes en tant que pôle d'excellence en hépatologie ».

« Premier Institut Hospitalo-Universitaire d’Auvergne-Rhône-Alpes, l’IHU Everest est une chance pour notre Région qu’il faut saisir et développer sans attendre. Nous avons eu à cœur de soutenir très rapidement la dynamique de ce pôle d’excellence de niveau mondial en hépatologie. L’acquisition de cet équipement de pointe, opérationnel dès 2024, renforcera l’excellence de la recherche médicale en région et l’attractivité des meilleurs spécialistes en Auvergne-Rhône-Alpes. »

Catherine Staron, vice-présidente déléguée à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation de la Région Auvergne-Rhône-Alpes





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Oullins-Pierre-Bénite : l’expérimentation sur les mobilités passe en phase 2

L’étape 2 de l’expérimentation des nouvelles mobilités à Oullins-Pierre-Bénite débutera à la fin du mois de juillet, a indiqué la Métropole.


Nouveau Vélo’v électrique : hausse de la puissance

Cette augmentation de la puissance est réalisée sur les 428 stations de la métropole.


Futures lignes T9 et T10 : accélération des chantiers des ouvrages d’art

Les travaux s’accélèrent pour les projets des trois futures lignes de tramway.


Une réunion publique mercredi sur le projet « Rive Droite »

nullCette réunion publique, précédée d’un forum citoyen, se tiendra dans les salons de l’Hôtel de Ville.


Recul de la demande placée de bureaux au 1er semestre en Ile-de-France

C’est le constat dressé par Immostat, qui a publié ce vendredi ses chiffres du deuxième trimestre. Sur les six premiers mois de l’année, les investissements en immobilier d’entreprise chutent de 39% en France, à 4,1 milliards d’euros.


Changement de gouvernance chez Ogic

Virginia Bernoux, qui était jusqu’ici présidente du directoire, laisse sa place à un duo de directeurs généraux, constitué de Jérôme Roussel et Caroline Delgado-Rodoz.


L’urbanisme transitoire s’affiche sur la rive droite du Rhône

nullUne première étape se déploie depuis quelques jours sur les quais avec des fresques géantes au sol, des « espaces publics portatifs » et une ombrière sur l’embarcadère de la place Antonin Poncet.


Des sanctions durcies sur les dépôts sauvages à Villeurbanne

La Ville a annoncé mettre en place à partir de septembre une surveillance et des sanctions plus sévères pour dissuader les contrevenants.


La Saulaie : le groupement lauréat de l’îlot 4 connu à l’automne

Une réunion publique a eu lieu ce mercredi à Oullins-Pierre-Bénite.


Un plan pour donner plus de place aux piétons

nullAvec son « Plan piéton », la Métropole de Lyon entend poursuivre sa dynamique d’aménagement en faveur des piétons.


De nouvelles mesures contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées

La Métropole de Lyon a voté un certain nombre de mesures renforçant l’action en faveur de la lutte contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées.


Clermont Auvergne Métropole : plus de caméras dans les zones d’activités

251 caméras protégeront à la fin de l’année les zones d’activités économiques de la métropole auvergnate.


PFAS : mise en œuvre de la première phase du plan d’actions

Celui-ci vise à lutter contre les «polluants éternels».


Correction du prix du bois

Les cours du bois sur pied sont en baisse de 10 %, selon l’indicateur 2024 du prix de vente de bois sur pied en forêt privée.


La moitié des livraisons ont été faites au 1er trimestre

nullDans son baromètre des livraisons futures de bureaux à Lyon, JLL évoque des «projets tertiaires bousculés par un contexte perturbé».