Piétonisation définitive du cours Charlemagne : un projet présenté début 2024 | Lyon Pôle Immo

Piétonisation définitive du cours Charlemagne : un projet présenté début 2024

Le projet de piétonnisation définitive du cours Charlemagne entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud sera présenté aux habitants début 2024.

La Métropole et la Ville de Lyon avaient procédé à une expérimentation de piétonisation d’une partie du cours Charlemagne entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud entre mars et octobre 2021. Celle-ci visait à accompagner la mise en service du tramway T2 sur ce segment, et ce conformément aux recommandations découlant des études de circulation. Face au succès de l’expérimentation et pour répondre à la demande des habitants, les deux collectivités leur présenteront début 2024 un projet qui entérine cette piétonisation actuellement en œuvre.

Les deux collectivités avaient préalablement, pour mener à bien l’expérimentation de piétonisation du cours Charlemagne en 2021, confié à la SPL Lyon Confluence la conduite d’une consultation citoyenne, pour associer pleinement les riverains à la réflexion et faire que le projet réponde à des usages concrets du quotidien.

Les contributions émises lors de la consultation puis des réunions publiques ont conduit la Métropole de Lyon à réaliser divers aménagements, dont des espaces piétons agrandis, une voie cyclable le long de la voie du tram, des mobiliers d’assise et de déjeuner, une sensibilisation des enfants à l’espace public et à la pratique du vélo, des actions auprès des livreurs en scooter mais aussi une végétalisation avec la plantation de 46 arbres sur l’ensemble du secteur (29 arbres au niveau des gradins de la darse et 17 sur l’esplanade François Mitterrand) pour lutter contre les îlots de chaleur et proposer des espaces ombragés…

En parallèle, les riverains ont pu à nouveau s’exprimer durant l’expérimentation, et la Métropole a mis en place un observatoire des déplacements pour déterminer les impacts de la piétonisation sur l’ensemble des mobilités.

Baisse généralisée du trafic automobile

L’enquête menée durant l’expérimentation entre mai et septembre 2021 avait fait état d’avis favorables à la piétonisation. 85% des personnes interrogées lors de l’enquête par questionnaires se sont prononcées pour, tandis que seulement 11% ont déclaré vouloir une réouverture à la circulation. Certains souhaitaient élargir le périmètre de piétonisation, d’autres apporter des améliorations, mais le projet a dans son ensemble été très bien reçu.

Par ailleurs, les reports de circulation n’ont pas impacté les secteurs environnants et c’est une baisse généralisée du trafic automobile à l’échelle du quartier de la Confluence qui a été observée depuis la piétonisation. On observe ainsi une baisse allant jusqu’à 80% de trafic voiture sur certaines portions à proximité de la section piétonnisée, et une stabilité des niveaux de circulation détectés sur le quai Perrache. On observe également une hausse faible à modérée du trafic sur les rues Montrochet et Casimir Périer, qui connaissent des trafics adaptés à leur configuration, à savoir entre 2.000 et 4.000 véhicules par jour.

La Métropole note qu’à l’inverse, l’utilisation du tramway est en hausse dans le quartier de la Confluence, avec une progression qui s’établit entre +24% et +36% selon les stations, entre 2019 et 2022.

Le nombre d’accidents a par ailleurs été divisé par 5 autour du secteur piétonisé, avec une baisse plus générale de 40% du nombre d’accidents à l’échelle du quartier (baisse de 42 accidents impliquant 151 usagers à 25 accidents et 61 usagers impliqués).

Reste à parfaire l’usage de l’espace public par les deux roues. Car si aucun accident de moto n’est à déplorer en 2022, contrairement aux 3 accidents de 2018-2019 qui avaient eu lieu avant la piétonisation, l'expérimentation a fait ressortir un manque de respect de l'aire piétonne par les deux-roues motorisés (scooters et motos). La police municipale de la ville de Lyon a ainsi été engagée pour mener des actions permettant de faire respecter la réglementation. « Cette mobilisation devra se faire de manière régulière afin de pérenniser les bons usages », notent les collectivités.

Des aménagements définitifs présentés début 2024

Les collectivités mettent par ailleurs en avant que le chiffre d’affaires des commerces du secteur Confluence Charlemagne est de son côté en hausse, avec une augmentation de 11,5% entre 2017 et 2022 (Source : CCI Lyon Métropole). Pour les collectivités, c’est le « signe que la piétonisation n’a pas affecté l’activité des commerces, au contraire ».

« Avec ce bilan très positif, la Métropole et la Ville de Lyon confirment leur engagement, pris devant les habitants, de leur présenter un projet d’aménagement construit à partir des besoins et désirs exprimés durant la démarche globale de concertation. Les aménagements définitifs du cours Charlemagne, entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud, seront présentés début 2024. Cet aménagement prenant en compte le maximum de retours de l’expérimentation sera également discuté avec les habitants »

Laurence Boffet, vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée à la concertation et aux initiatives citoyennes, et Valentin Lungenstrass, adjoint au maire de Lyon en charge des mobilités, de la logistique urbaine et des espaces publics.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : au Tonkin, un collège du cinéma – Bertrand Tavernier

Jeudi, a été révélée la nouvelle dénomination du collège du Tonkin.


La FFB s’oppose à un changement sur la TVA à 5,5% sur les chaudières TPHE

Un projet d’arrêté soumis aux acteurs de la construction prévoyait de sortir, dès juillet, les chaudières gaz à très haute performance énergétique du champ de la TVA à 5,5%.


Nouvelle chute importante des réservations en région lyonnaise

Selon les chiffres du CECIM dévoilés par la FNAIM, la baisse des réservations s’est poursuivie au premier quadrimestre.


Sursaut de la production de crédit à l’habitat

Alors que la baisse des taux de crédit stimule la production, l’encours de crédit affirme un peu plus sa décroissance, selon le dernier point mensuel de la Banque de France sur la production de crédits aux particuliers.


Un appel à manifestation d’intérêt pour «Circulyz»

La Métropole de Lyon lance celui-ci afin d’imaginer ce futur éco-parc industriel qui prendra place à Feyzin.


Place Grandclément à Villeurbanne : construction d’une nouvelle buvette

nullCette construction se déroulera du printemps 2024 jusqu’à l’été 2025.


Une nouvelle Chambre interdépartementale des notaires en AURA

La Chambre interdépartementale du Dauphiné, qui réunit les notaires des départements de l’Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes, a été créée le 29 mai, à Châteauneuf sur Isère, dans la Drôme.


Logement et emploi au menu des rencontres territoriales d’Action Logement

nullCes rencontres se sont tenues à Blanzat au sein du programme « le clos Saint-Vincent ». Étaient présents à cette occasion les représentants nationaux et locaux d’Action Logement Groupe.


Près de 10.000 inscrits en 6 semaines pour l’offre Découverte Mobilités

Ceux-ci ont déposé une demande pour tester gratuitement les transports en commun, l’autopartage, le covoiturage ou le vélo en libre-service.


La «Maison du BTP» rénovée a été inaugurée

null
Au terme de longs mois de réhabilitation, le siège régional de la profession du BTP en Auvergne-Rhône-Alpes a été inauguré lundi 27 mai à Villeurbanne.


Début des travaux cet automne à Rillieux-la-Pape pour la Voie Lyonnaise 7

La « VL7 » reliera, dans son secteur Nord, le quartier de la Croix-Rousse dans le 4ème arrondissement lyonnais à Rillieux-la-Pape en traversant Caluire-et-Cuire.


Les façades du siège de l’Agence de l’eau acheminées par le fleuve

nullL’Agence de l’eau Rhône Méditerranée organisait vendredi à Lyon un évènement pour l’arrivée des nouvelles façades du bâtiment de son siège situé à Gerland, lesquelles visent à une meilleure isolation thermique du bâtiment.


Un conseil de développement renouvelé

La Métropole de Lyon a renouvelé son conseil de développement et poursuit ses actions au plus près des habitants.


La statue restaurée de Louis XIV dévoilée place Bellecour

La statue avait fait l’objet, pendant plusieurs mois, d’une restauration, du fait de risques de chutes et de la dégradation de la pierre et du bronze.


La demande immobilière stimulée par le secteur européen des «Life Sciences»

JLL a récemment publié son rapport intitulé « 2024 EMEA Life Sciences Industry and Real Estate Trends », qui fait part d’un secteur en pleine croissance, stimulant la demande immobilière. Notamment à Lyon.