Les réactions au décès de Gérard Collomb | Lyon Pôle Immo

Les réactions au décès de Gérard Collomb

La mort de Gérard Collomb fait réagir, de l’Elysée aux communes de la Métropole.

Le décès de Gérard Collomb intervenu samedi soir a fait réagir, de l’Élysée aux communes de la Métropole. Le président de la République, Emmanuel Macron, a rapidement réagi sur ce décès.

«Gérard Collomb est mort. Il fut le digne successeur d’Édouard Herriot. Les Lyonnais sont orphelins et je partage leur chagrin.»

Emmanuel Macron, sur X

La présidence de la République a réagi au travers d’un communiqué.

«Son nom restera indissociable de celui de sa ville, Lyon. Maire et élu de la capitale des Gaules, dont il portait l’accent et connaissait chaque rue, architecte et bâtisseur, Gérard Collomb en fut le visage aux yeux des Français. Figure de la vie politique et du Parti socialiste, il œuvra sa vie durant pour défendre ses idéaux de progrès et de fraternité, avec une érudition qui n’empêchait pas la franchise. Sa disparition, le 25 novembre 2023, est celle d’un enfant de la République devenu, par l’école et le travail, ministre d’Etat. (…) Soutien de la première heure, compagnon de la victoire remportée en 2017 par Emmanuel Macron, son engagement républicain et son expérience des questions de sécurité lui valurent d’être nommé ministre de l’Intérieur, ministre d’Etat dans le gouvernement d’Edouard Philippe. Place Beauvau, pendant seize mois, il mit en œuvre une politique de proximité pour la police, de fermeté face à l’immigration illégale, de réarmement législatif et opérationnel face à le menace terroriste, de défense des valeurs républicaines et laïques. En retrait peu à peu de la vie nationale, mais toujours conseiller municipal et métropolitain, libre de sa parole, Gérard Collomb était revenu à Lyon, là où même accomplis, tous ses chemins de combat et de progrès le ramenaient. De sa ville, il pouvait mesurer l’art de vivre et l’élan renouvelé vers l’avenir. Le Président de la République et son épouse saluent avec chagrin la mémoire d’un ami cher, d’un maire qui voua ses talents exceptionnels de dialogue et d’imagination pour bâtir une ville à son image, d’un homme d’Etat qui incarnait l’ascension et l’autorité républicaines.»

Extrait du communiqué de la présidence de la République

«Gérard Collomb fut aussi un militant»

L'ancien président de la République, Francois Hollande, a également rendu hommage à l'ancien maire de Lyon.

François Hollande (SdH/LPI)

« Gérard Collomb aura aimé passionnément sa ville de Lyon. Comme parlementaire d’abord, comme maire pendant près de 20 ans il l’aura non seulement servie avec dévouement mais transformée avec ambition. Il voulait en faire une grande métropole européenne. Je l’ai accompagné en créant à cette fin une institution originale qui lui survivra. Gérard Collomb fut aussi un militant. Il contribua à la refondation du PS avec François Mitterrand puis Pierre Mauroy. Il pensait poursuivre son engagement social démocrate en choisissant de marcher sur un autre chemin. Comme ministre, il n’eut pas le temps de traduire en actes sa lucidité sur les risques de fracturation de notre société. Gérard était doté d’une inépuisable ténacité, d’un rare courage et d’une vive intelligence. J’adresse à son épouse et à ses enfants mes condoléances les plus affectueuses. »

François Hollande

« Lyon est en deuil »

Grégory Doucet, maire de Lyon, a lui réagi dans la soirée de samedi sur X à la disparition de son prédécesseur à la mairie centrale.

Grégory Doucet (SdH/LPI)

« C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la mort de Gérard Collomb ce soir. Maire transformateur et humaniste, il aura marqué à jamais l’histoire de Lyon. »

Grégory Doucet, sur X le 25 novembre

Dimanche matin, le maire de Lyon a indiqué que les drapeaux de la ville étaient en berne.

«Lyon est en deuil. Ce matin, nos drapeaux sont en berne. La ville qu’il a tant aimée lui rend hommage. Nous, Lyonnaises, Lyonnais, perdons un grand serviteur. »

Grégory Doucet, sur X le 26 novembre

«Un homme travailleur, passionné, profondément attachant, et avant tout Lyonnais»

La Métropole de Lyon a, dans un communiqué, rappelé que Gérard Collomb était devenu président du Grand Lyon le 20 avril 2001, et qu’il avait dirigé la communauté urbaine jusqu’au 31 décembre 2014 avant de devenir, le 1er janvier 2015, le premier président de la Métropole de Lyon, collectivité dont il a été l’instigateur avec Michel Mercier, alors président du Conseil général du Rhône.

Bruno Bernard (SdH/LPI)

«Très ému d’apprendre le décès de Gérard Collomb que je connaissais depuis mon enfance. C’était un homme travailleur, passionné, profondément attachant, et avant tout Lyonnais. Du Vélo’v à la requalification des Berges du Rhône, de la transformation du 9ème arrondissement de Lyon à la création du quartier de la Confluence, son action de maire de Lyon et de président de la Métropole a été essentiel pour le territoire. Visionnaire, il a créé la Métropole de Lyon et a été la premier à la présider, formidable collectivité au service des habitants et de l’ensemble de ses acteurs, économiques, culturels, académiques et associatifs. Gérard Collomb est et restera intimement lié à l’histoire de Lyon. À sa famille, à ses proches, aux lyonnais et aux lyonnaises, je présente mes sincères condoléances.»

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon

«Lyon perd une de ses grandes figures politiques»

L'ancien maire de Lyon entre 2017 et 2018, Georges Képénékian, a également réagi au décès de Gérard Collomb.

Georges Képénékian (SdH/LPI)

« Tristesse infinie à l’annonce du décès de Gérard Collomb. Gérard a dédié sa vie et son action à Lyon qu’il aimait tant. Exigeant et sensible aux autres, avec son énergie, sa vision et sa passion de notre cité, il a transformé la ville. Lyon perd aujourd’hui une de ses grandes figures politiques, un de ses maires les plus engagés. Pendant plusieurs décennies, partageant les mêmes valeurs de progrès et d’humanisme, nous avons mené tant de projets et de combats ensemble. Gérard voulait toujours rassembler toutes les énergies. J’adresse à sa famille mes sincères condoléances. »

Georges Képénékian

Un «défenseur infatigable et acharné des intérêts de son territoire»

Cédric Van Styvandael, maire de Villeurbanne, a également rendu hommage, dans un communiqué, à l’ancien maire de Lyon et président de la Métropole.

Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne (SdH/LPI)

«C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre le décès de Gérard Collomb, ancien maire de Lyon et ministre de l’Intérieur. Élu maire du 9e arrondissement en 1995 puis maire de Lyon en 2001 et premier président de la métropole en 2015, Gérard Collomb a dédié toute sa vie politique à sa ville. Défenseur infatigable et acharné des intérêts de son territoire, il aura mis sa vision, son énergie et ses combats au service des habitants de Lyon et de l’agglomération. Son action a également été marquée par la création de la Métropole de Lyon, innovation institutionnelle importante qui a permis des avancées notables et qui continue de produire ses fruits pour notre territoire. Je garderai le souvenir d’un homme engagé, déterminé et audacieux.»

Cédric Van Styvandael, maire de Villeurbanne

Allier « l’urbain et l’humain »

Ses amis politiques du parti Renaissance Rhône ont également réagi.

«Gérard Collomb nous a quittés en combattant sans relâche la maladie. Ce sont cette volonté, ce courage, cette obstination, qu’il a mises au service de notre ville des années durant, pour la transformer, l’embellir, la faire rayonner. Macroniste avant l’heure, il a su pratiquer le « en même temps », rassemblant dès 2001 des citoyennes et citoyens venus d’horizons politiques divers, réunis autour d’un seul objectif : faire réussir Lyon, au-delà des clivages partisans. Visionnaire, il a créé la Métropole de Lyon, pour allier comme il aimait à le dire « l’urbain et l’humain ». Il s’est engagé parmi les premiers aux côtés d’Emmanuel Macron et a joué un rôle déterminant dans la réussite de cette aventure devenue collective. Amoureux de notre ville, mais aussi de son pays, il a consacré sa vie à servir l’intérêt général. Gérard Collomb a été pour les Lyonnaises et les Lyonnais un grand maire dont l'héritage marquera durablement les générations futures. De Vaise à Confluence, des stations Velov’ aux Berges du Rhône, il laisse son empreinte dans chacun de nos quartiers, chacune de nos rues. Son empreinte restera longtemps dans l'histoire de notre ville.»

Communiqué de Renaissance Rhône

Le groupe "Pour Lyon" à la Ville de Lyon, et le groupe "Inventer la Métropole de demain" à la Métropole de Lyon, ont également publié un communiqué commun. Les deux groupes rassemblent, on le rappelle, les élus fidèles à Gérard Collomb lors des élections de 2020, dont Yann Cucherat et Louis Pelaez.

« Nous perdons un amoureux éperdu de Lyon, un artisan de sa transformation, un visionnaire de son destin. Il aura contribué à écrire l'histoire de notre ville et de sa renommée. Il était tellement fier de la faire rayonner dans le monde entier. Il aura aussi façonné l'agglomération lyonnaise dans l'intérêt de ses administrés. La Métropole de Lyon, collectivité unique en France par ses compétences et son organisation, est l'héritage de sa vision politique. Membre du Parti socialiste, député, sénateur et Ministre de l'intérieur, Gérard Collomb fût aussi un homme d'Etat passionné par la vie publique, défenseur d'un pragmatisme au service de l'intérêt général, pionnier du dépassement politique. Il aura consacré sa vie aux habitants de son territoire. Un grand Maire de Lyon, s'en est allé. Ses projets - de la Confluence à Gerland, de Part Dieu à la Duchère en passant par les Berges de Saóne et du Rhône -, ayant transformé le visage de notre ville, entretiendront son souvenir par-delà les mémoires. Nous rendons hommage à l'homme public, au leader et à l'ami qu'il a été. Nous faisons part de nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. »

Communiqué des groupes "Pour Lyon" et "Inventer la Métropole de demain"

Yann Cucherat a également, dans un tweet, exprimé son émotion.

Le sénateur du Rhône, François-Noël Buffet, que Gérard Collomb avait soutenu au deuxième tour des élections métropolitaines de 2020, a également réagi.

« Triste nouvelle que d’apprendre ce soir le décès de Gérard Collomb. Une page de l’histoire de Lyon et de la métropole se tourne. Incontestablement il aura marqué la vie des lyonnais. »

François-Noël Buffet, sur X, le 26 novembre

David Kimelfeld, ancien président de la Métropole de Lyon entre 2017 et 2020, a également réagi dans un communiqué au décès de celui qui lui avait laissé les clés de la collectivité après l'élection d'Emmanuel Macron.

David Kimelfeld (Capture Grand Lyon)

« Les lyonnaises et les lyonnais se souviennent avec émotion et respect de Gerard Collomb qui porta haut leurs couleurs toutes ces années Je me souviens de l’amour qu’il portait à tous ses concitoyens et de l’énergie qu’il déploya à notre service avec des pensées à tous ses proches.»

David Kimelfeld

Le groupe "Les progressistes", que David Kimelfeld avait fondé en 2020 suite aux élections métropolitaines avec d'anciens compagnons politiques de Gérard Collomb, a également publié un communiqué.

« Gérard Collomb était un homme résolument engagé, pour ses concitoyens, pour sa ville, pour son pays. C'était un Maire bâtisseur et visionnaire qui a profondément transformé Lyon pour la remettre dans la lumière. De La Confluence à La Duchère, de la création des Vélo'v à celle de la Métropole, Gérard Collomb laisse une empreinte considérable dans notre ville et dans le coeur des lyonnais et des lyonnaises. II restera intimement lié à l’histoire de Sa ville qu'il aimait tant et pour laquelle il a su transcender les clivages. Son action et sa capacité de rassemblement se sont également étendues à toutes les communes de la COURLY devenue Métropole qui savaient pouvoir compter sur son soutien. Homme de terrain qui aimait aller á la rencontre de ses concitoyens, Gérard Collomb était aussi un homme d’idées qui, tout au long sa carrière politique, a cherché à enrichir la chose publique. C’est une page de l'histoire de notre ville qui se tourne et l'ensemble des élus de notre groupe garde le souvenir d'un homme politique exceptionnel.»

Les élus du groupe Progressistes de la Métropole de Lyon





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Correction du prix du bois

Les cours du bois sur pied sont en baisse de 10 %, selon l’indicateur 2024 du prix de vente de bois sur pied en forêt privée.


La moitié des livraisons ont été faites au 1er trimestre

nullDans son baromètre des livraisons futures de bureaux à Lyon, JLL évoque des «projets tertiaires bousculés par un contexte perturbé».


Inauguration de la nouvelle maison d’enfants « Le Rucher »

La Métropole de Lyon et l’association EDAPE ont inauguré à Dardilly la maison d’enfants à caractère social « Le Rucher », suite à une longue et importante réhabilitation.


Les lauréats du pôle d’équipements publics de Mermoz ont été présentés

nullGrégory Doucet, maire de Lyon, et Olivier Berzane, maire du 8e arrondissement de Lyon, ont présenté lundi les lauréats du pôle sportif et culturel et de la reconstruction du groupe scolaire Louis Pasteur.


La résidence «Atelier Delle» récemment inaugurée à Villeurbanne

nullUrbat a inauguré le 4 juin dernier cette résidence, qui a conservé la façade de l’ancien immeuble situé dans cette rue située non loin du Médipôle. L’opération a profité du plan d’urgence de la Métropole de Lyon, qui a permis d’accélérer très sensiblement la commercialisation de logements.


Le BHNS Part-Dieu / Sept chemins déclaré d’utilité publique

La déclaration d’utilité publique de ce projet de bus à haut niveau de service a été actée le 12 juin par la préfecture du Rhône.


Le BIJ de Villeurbanne devient l’Espace Jeunes

Ce bureau d’information jeunesse est par ailleurs relocalisé provisoirement au 48 rue Paul-Verlaine.


Villeurbanne : au Tonkin, un collège du cinéma – Bertrand Tavernier

Jeudi, a été révélée la nouvelle dénomination du collège du Tonkin.


La FFB s’oppose à un changement sur la TVA à 5,5% sur les chaudières TPHE

Un projet d’arrêté soumis aux acteurs de la construction prévoyait de sortir, dès juillet, les chaudières gaz à très haute performance énergétique du champ de la TVA à 5,5%.


Nouvelle chute importante des réservations en région lyonnaise

Selon les chiffres du CECIM dévoilés par la FNAIM, la baisse des réservations s’est poursuivie au premier quadrimestre.


Sursaut de la production de crédit à l’habitat

Alors que la baisse des taux de crédit stimule la production, l’encours de crédit affirme un peu plus sa décroissance, selon le dernier point mensuel de la Banque de France sur la production de crédits aux particuliers.


Un appel à manifestation d’intérêt pour «Circulyz»

La Métropole de Lyon lance celui-ci afin d’imaginer ce futur éco-parc industriel qui prendra place à Feyzin.


Place Grandclément à Villeurbanne : construction d’une nouvelle buvette

nullCette construction se déroulera du printemps 2024 jusqu’à l’été 2025.


Une nouvelle Chambre interdépartementale des notaires en AURA

La Chambre interdépartementale du Dauphiné, qui réunit les notaires des départements de l’Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes, a été créée le 29 mai, à Châteauneuf sur Isère, dans la Drôme.


Logement et emploi au menu des rencontres territoriales d’Action Logement

nullCes rencontres se sont tenues à Blanzat au sein du programme « le clos Saint-Vincent ». Étaient présents à cette occasion les représentants nationaux et locaux d’Action Logement Groupe.