Lancement du Buildings Breakthrough | Lyon Pôle Immo

Lancement du Buildings Breakthrough

Cette initiative issue de la coopération intergouvernementale fixe comme objectif de faire des bâtiments résilients à quasi zéro émissions de gaz à effet de serre la nouvelle norme d’ici 2030.

Le Buildings Breakthrough a été officiellement lancé par la France et le Maroc jeudi à Dubaï lors de la COP28. Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires explique que ce lancement est l’aboutissement de l’appel franco-marocain lancé lors de la COP27 de Charm el-Cheikh en 2022, pour la création d’une coopération intergouvernementale renforcée qui fixe comme objectif de faire des bâtiments résilients à quasi zéro émissions de gaz à effet de serre la nouvelle norme d’ici 2030.

En effet, le secteur du bâtiment est responsable de près de 20 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. La transformation de ce secteur est essentielle à la réussite des objectifs de l’accord de Paris.

Le secteur du bâtiment rejoint le mouvement

Le lancement de Buildings Breakthrough s’inscrit dans le cadre du Breakthrough Agenda, proposé par le Royaume-Uni lors de la COP26 à Glasgow en 2021, et soutenu par la France. Cette initiative vise à décarboner les principaux secteurs émetteurs de gaz à effet de serre par l’utilisation de technologies propres et accessibles avec la poursuite d’un objectif précis d’ici 2030. Or le secteur du bâtiment n’avait jusqu’alors pas rejoint ce mouvement.

Piloté par la France et le Maroc, le Buildings Breakthrough vise, avec l’appui de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (GlobalABC), « la mise en œuvre d’actions prioritaires collectives, en matière de standards et de certification, d’accompagnement du secteur, de financement et d’investissements, de recherches et d’innovations, et de développement des différentes démarches engagées par les acteurs ».

L’objectif est de faire des bâtiments à quasi zéro émission de gaz à effet de serre la norme pour les bâtiments neufs et ceux rénovées en profondeur d'ici 2030.

« Les enjeux sont triples : faciliter les actions sur l’énergie (renforcer l’efficacité énergétique et les sources décarbonées), les matériaux (développer l’emploi de matériaux biosourcés ou décarbonés), et les risques (accroître la résilience climatique). En complément du « GlobalABC Buildings Global Status Report » publié chaque année depuis 2016, un bilan mondial des progrès spécifique au Buildings Breakthrough sera réalisé annuellement par l’Alliance mondiale pour le bâtiment et la construction (GlobalABC) l'Agence internationale de l'énergie et l'Agence internationale pour les énergies renouvelables, en lien avec les Champions de haut niveau pour le climat de l’ONU (UN Climate Change High-Level Champions – HLC). »

Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

Le forum mondial Bâtiments et Climat se tiendra les 7 et 8 mars

L’enjeu est également de mobiliser largement les acteurs sur ce sujet. Lors de la COP27, à l’invitation de la France et du Maroc, 18 pays et 13 initiatives avaient soutenu l’appel pour la création d’une telle coopération dans le secteur du bâtiment.

Désormais, 27 pays totalisant plus du tiers de la population et des deux tiers du PIB mondial et 18 initiatives ont rejoint ce mouvement. Le ministère note que tous les pays sont invités à se joindre à l'initiative, en particulier les grands émetteurs et ceux dont l'activité de construction est importante. Des réunions techniques préalables ont eu lieu en 2023 pour établir un langage commun et échanger sur les recommandations et actions prioritaires.

De façon plus globale, le Buildings Breakthrough poursuit l’action de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (GlobalABC), instituée à Paris lors de la COP21 en 2015. Depuis cette COP, la France a pris l’initiative de structurer la coopération internationale dans ce domaine notamment via cette Alliance dont le secrétariat est basé à Paris, au Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). Elle assurera la coordination du Buildings Breakthrough. En raison de son implication, la France est reconnue comme un des pays chefs de file en matière de politique de décarbonation du secteur du bâtiment, note le ministère.

Le ministère conclut que le lancement du Buildings Breakthrough est aussi une étape clé vers le forum mondial Bâtiments et Climat, ou Global Forum for Buildings and Climate. Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique et Patrice Vergriete, ministre délégué chargé du Logement ont annoncé la tenue de ce forum les 7 et 8 mars 2024 à Paris.

Cet événement mondial co-organisé par la France et le PNUE réunira pour la première fois l’ensemble de la communauté des pays et acteurs engagés pour la décarbonation et la résilience climatique des bâtiments, pour initier un nouvel élan de coopération internationale. À cette occasion, le plan d'action prioritaire du Buildings Breakthrough devrait être présenté.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’objectif d’une meilleure qualité de service au cœur de la nouvelle convention TER

La Région et la SNCF ont présenté ce jeudi au Technicentre de Vénissieux la nouvelle convention TER 2024-2033 qui se veut être « une étape cruciale dans l’évolution du transport ferroviaire régional».


Villeurbanne : installation d’une Maison des services publics à L’Autre Soie

Des permanences sont désormais présentes dans ce pôle pour répondre aux différents besoins des habitants du quartier, dont la santé, l’emploi, le droit, ou encore la médiation numérique.


Villefranche-sur-Saône : vente à investisseur d’un local commercial loué

nullC’est Valoris Real Estate qui a réalisé cette transaction en off market.


Oullins-Pierre-Bénite : compromis de la Métropole avec la Ville

La mise en sens unique de la Grande rue devrait être expérimentée. Les associations du quartier de Sanzy, des commerçants d’Oullins, et le collectif Bussière ont réagi suite à ces évolutions.


Lyon dans le top 5 des villes les plus « menacées » par la loi ZAN

Arthur Loyd a fait état de son 7ème baromètre sur l’attractivité et la résilience des métropoles, qui calcule l’impact qu’aura la mise en place de l’objectif de zéro artificialisation nette (ZAN). Le conseil milite pour un moratoire.


Histologe, guichet unique pour lutter contre le mal-logement

La Métropole de Lyon déploie cette plateforme favoriser le signalement et la résolution des situations de mal-logement sur son territoire.


Les travaux d’extension des quais de T2 démarrent ce 5 février

SYTRAL Mobilités va permettre, par ces extensions et l’achat de nouvelles rames, de renforcer la capacité des lignes de tramway T1 et T2.


Une nouvelle option pour le tracé du TEOL

SYTRAL Mobilités a annoncé introduire une nouvelle alternative à l’ouest issue des premiers enseignements de la concertation préalable en cours sur le tramway express de l’ouest Lyonnais.


Meilleurs Agents voit des signaux positifs sur le marché immobilier

nullEn ce début d’année, le spécialiste de l’estimation immobilière en ligne perçoit une stabilisation des prix.


Matthieu Rosy devient secrétaire général délégué de la CAPEB

La confédération a annoncé l’arrivée de Matthieu Rosy au sein de son secrétariat général à compter du 1er février.


Grégory Doucet dévoile le mémorial en hommage aux victimes de la Shoah

nullLe maire de Lyon a publié ce mercredi sur X les images de ce monument qui sera installé place Carnot, à proximité de la gare de Perrache.


Métrotech obtient le label national EcoJardin

Le parc d’activités de Saint-Etienne Métropole a obtenu ce mercredi à Paris ce label au titre d’une gestion écologique et alternative du site, vertueuse.


L’U2P partage les inquiétudes des agriculteurs

L’organisation a fait part des principaux sujets d’inquiétude et de mécontentement des chefs entreprises de proximité. Les inquiétudes liées au mouvement des agriculteurs sont partagées par artisans, commerçants et professionnels libéraux.


L’inflation s’établit à +3,1% sur un an en janvier

Le reflux de l’inflation se confirme sur le premier mois de l’année.


Gabriel Attal évoque plusieurs mesures à venir sur le logement

nullLe Premier ministre a souhaité, dans son discours de politique générale, évoquer plusieurs mesures pour faire face à la crise du logement, notamment social. L’USH dénonce, elle, des « réponses insignifiantes ».