Lyon et périphérie: fractures électorales

L'hypercentre de Lyon a massivement voté en faveur du président sortant, Nicolas Sarkozy. François Hollande l'emporte dans les arrondissements plus populaires. Les votes extrêmes y sont également plutôt faibles, au regard des scores de Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon au niveau national.

Les résultats de l'élection présidentielle à Lyon pourraient presque être qualifiés d’atypiques si l’on s’en réfère à la moyenne nationale. Elles soulignent en tout cas un fait : le vote protestataire, et singulièrement celui du Front National, est bien plus faible dans la ville qu’en France métropolitaine. A Lyon, Sarkozy et Hollande sont tous deux à 30%. Les pôles de radicalité de droite et de gauche – Front National et Front de Gauche – sont tous deux contenus à 10%, au même niveau que le vote centriste.

On remarquera en outre des particularités par arrondissement : le sixième arrondissement est clairement sarkoziste, avec 47% pour le président sortant dès le premier tour, contre 22% pour Hollande. Même constat pour le deuxième arrondissement, avec un rapport de force à 41%/22%. A l’inverse, le premier arrondissement est clairement « hollandais », avec 35.3% pour François Hollande, contre 21% pour Nicolas Sarkozy.

Dynamiques contraires

La Préfecture du Rhône a donc clairement voté en faveur des deux grands partis centraux de la politique française, que sont le PS et l’UMP. Cette faiblesse du vote extrême n’est pas un phénomène purement lyonnais : à Grenoble, Marine Le Pen atteint 10%. Mais à côté de ces « hypercentres », la réalité du vote d’hier est tout autre. Dans certaines communes rurales des Monts du lyonnais, le vote Front National atteint 25%. A l’inverse, dans certaines communes de la première couronne, comme à Vaulx en Velin, le vote en faveur du Front de Gauche est à 19%.

Cette fracture électorale n’est pas sans rappeler d’autres fractures, comme la fracture sociale, mais aussi la fracture immobilière. C’est à travers ce prisme que l’on peut trouver une explication aux dynamiques clairement différentes entre le vote périurbain et le vote de l’hypercentre de Lyon. Elle rappelle également qu’il n’existe pas une, mais des réalités électorales.

» Logement: ce que propose Hollande | ce que propose Sarkozy






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des logements mis à disposition des soignants via «Appartsolidaire»

Le ministre chargé de la Ville et du Logement a annoncé un partenariat entre l’État et Airbnb. Celui-ci vise à mettre à disposition des logements pour les soignants et travailleurs sociaux des centres d’hébergement.


Les fédérations du BTP attendront avant de reprendre le travail


Suite à l’accord intervenu entre le gouvernement et les fédérations du BTP, ces dernières recommandent d’attendre la parution du guide des bonnes pratiques avant de reprendre leur activité.


Vinci fait un point sur son activité

Le groupe a fait le point sur l’impact du Coronavirus sur ses deux familles de métiers, que sont les concessions et le contracting.


Olivier Salleron, nouveau président de la FFB

null
Celui-ci prendra la présidence en juin, à l’issue du prochain conseil d’administration de la fédération française du bâtiment. Il remplacera ainsi le berjallien Jacques Chanut.


Report de l’ouverture de Steel

Le chantier du centre commercial situé sur la zone commerciale de Monthieu, entre Saint-Etienne et Saint-Jean-Bonnefonds, est temporairement suspendu, du fait de l’épidémie de Covid-19.


«On va vers un arrêt progressif de tous les chantiers»


Herve Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Il évoque avec nous l’impact de la crise du coronavirus sur les chantiers.


Métropolitaines : Bruno Bernard en tête dans 8 circonscriptions

En scrutant les résultats des 14 circonscriptions, on note une forte présence des écologistes dans le coeur de la Métropole au premier tour. 4 circonscriptions périphériques ont opté pour la droite.


Cédric Van Styvendael en tête à Villeurbanne

La liste soutenue par l’ancien maire, « Villeurbanne en commun », est arrivé en tête, devant les écologistes.


Les écologistes favoris pour remporter la Ville de Lyon


À l’issue du premier tour des élections municipales à Lyon, les écologistes arrivent en tête dans nombre d’arrondissements.


Jour d’élections dans la Métropole de Lyon

Les habitants des 59 communes de la Métropole de Lyon sont appelés aux urnes ce dimanche, pour élire le maire de leur commune, mais aussi le président de la Métropole.
» Notre dossier sur les élections métropolitaines 2020


La trêve hivernale prolongée de deux mois

Les places hivernales d’hébergement d’urgence sont maintenues et les expulsions locatives reportées.


Métropole de Lyon : la plupart des candidats interrompent leur campagne électorale

Nombre de candidats à la mairie de Lyon ou à la métropole ont indiqué interrompre les actions de terrain suite à l’allocution d’Emmanuel Macron, et à ses annonces sur l’épidémie du Coronavirus.


Ginkgo, nouvel investissement majeur en entrée de ville de Saint-Étienne


L’ensemble tertiaire porté par Inovy développera à terme plus de 9.000 m² de surfaces non loin de Châteaucreux. Il s’insère dans la stratégie de valorisation de l’entrée de ville mis en place par la municipalité.


Municipales : U2P Rhône et Métropole déplore des absents à ses rencontres

L’U2P Rhône et Métropole a organisé des rencontres avec les candidats pour évoquer les questions de la mobilité, du foncier, de l’accompagnement à la création d’entreprise et de l’emploi.


Le salon de l’immobilier de Saint-Étienne reporté

Du fait du coronavirus, les organisateurs ont reporté de près de 3 mois ce salon qui devait initialement se tenir du 20 au 22 mars. Il se tiendra finalement du 5 au 7 juin au Zénith de Saint-Etienne.