« Il existe un vrai besoin de formation dans l’immobilier »

David Blot et Mathieu Blin sont les dirigeants d’Urba-Sciences, un nouvel institut dédié à la formation professionnelle lancé récemment à Lyon. Ils nous expliquent les enjeux de ce projet.

Depuis combien de temps le projet Urba Sciences existe ?

Mathieu Blin - Cela fait depuis octobre 2011 que le projet est en préparation, en réflexion, et la création de l’institut a été effective début 2012.

David Blot - Notre rencontre avec Ludovic Cannaferina, qui était promoteur, marchand de biens, et agent immobilier a également été déterminante. Cela faisait 20 ans qu’il exerçait sur Lyon, il disposait d’une solide expérience, et d’une bonne vision du marché. C’était l’initiateur du projet, qui a malheureusement disparu il y a 6 mois. Il nous a accompagnés durant le projet, et nous avons, malgré tout, continué à le développer, d’une manière un peu différente.

Avez-vous réalisé des études de marché pour savoir quels étaient les besoins en formation ?

Mathieu Blin - Nous sommes présents depuis longtemps dans le monde de l’immobilier, nous avons rencontré beaucoup de professionnels et avons fait le constat qu’il existe un véritable besoin de formation dans ce milieu. Les professionnels ne sont pas toujours bien formés.

David Blot - L’accès à la profession était, auparavant, beaucoup moins réglementée, ce qui est de moins en moins le cas aujourd’hui, et qui va dans le sens de plus de formation. Encore beaucoup d’agences ou de promoteurs recrutent sans bien former, mais elles sont vite confrontées à du turn-over, ou bien se limitent à un rôle de porte clé. Nous sommes toutefois convaincus qu’avoir un vrai professionnel et une bonne connaissance du métier est un vrai plus.

Visez-vous tous les publics : agents, syndics ou encore les mandataires ?

Mathieu Blin - Nous pouvons travailler avec toutes les professionnels, puisque les formations sont dispensées par une équipe pédagogique de haut niveau, avec des juristes, des notaires, des avocats, experts, qui ont une vision globale de l’ensemble des professions immobilières. Ceux-ci sont à même de proposer des formations adaptées à un besoin qu’aurait détecté le client. Tout dépend par la suite de la taille de l’entreprise qui nous sollicite.

Sur l'une de vos formations, vous travaillez avec l'IDRAC...

Mathieu Blin - Nous partageons les valeurs de l’IDRAC, et notamment en matière de qualité d’enseignement. L’IDRAC proposait un BAC + 4 « manager une unité opérationnelle » que l’on a réorienté sur l’immobilier. Pour l’heure, un professionnel doit posséder un BAC+3 à tendance juridique économique et commerciale pour pouvoir demander la carte professionnelle. C’est dans ce cadre-là que l’on a créé ce BAC+ 4 pour qu’un professionnel puisse parvenir à se former et obtenir un diplôme.

David Blot - Cela permet à quelqu’un qui a un BAC+2 de se reconvertir. C’est un cursus en formation continue, qui permet d’obtenir certaines connaissances en immobilier, et d’autres connaissances plus généralistes. C’est un peu dans cette optique là que l’on a conclu ce partenariat avec l’IDRAC. Notre désir était d’entrer en contact avec un groupe et leur construire un programme. Nous avons des formateurs spécialisés dans l’immobilier, qui complètent la formation plus généraliste dispensée par les formateurs de l’IDRAC.

Vous êtes localisés sur deux sites, l’un sur le campus de Gorge de Loup, l’autre à la Part-Dieu Villette…

Mathieu Blin - C’est un des plus, dans le sens où nous avons des lieux de qualité pour enseigner, comme le campus de l’UPI René Cassin. Nous avons également noué, pour certaines formations, des partenariats avec des hôtels spécialisés dans les accueils de séminaires.

Etiez-vous issus de l’immobilier ? Comment êtes-vous parvenus à la tête d’un institut de formation ?

Mathieu Blin - J’ai travaillé dans l’immobilier, et également dans le courtage en assurance. A mes débuts, j’ai ressenti un certain manque de formation. J’aurais certainement apprécié à l’époque de travailler avec un institut de formation qui nous forme de A à Z.

David Blot - De mon côté, je suis plus issu du monde la formation, ce qui fait que nous nous complétons assez bien. J’ai une vision assez transversale, ayant étudié la formation des écoles en finances, en gestion, en marketing, en communication.

» Urba-Sciences, un nouvel institut de formation dans l'immobilier

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bravo ! belle itw, utile et avec des gens intéressants. Un « observateur » de l’immo.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : 6ème Sens Immobilier acquiert un immeuble

Le groupe a annoncé mardi avoir fait l’acquisition d’un immeuble résidentiel dans la ville située à l’Est de Lyon.


Les CQP du Groupe ESPI désormais reconnus sur le campus de Lyon

La formation concerne notamment le CQP « négociateur immobilier » sur les campus de Paris, Marseille et Lyon, et les CQP « gestion locative » et « gestion de copropriété » sur le campus de Paris.


La Tony Parker Adéquat Academy inaugurée

Tony Parker a inauguré ce jeudi, en présence de Gérard Collomb, maire de Lyon, et de David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, son académie située dans le quartier de Gerland.


La résidence Yves Chauvin a été inaugurée


Cette résidence a pour vocation d’accueillir des alternants de la chimie mais aussi des jeunes actifs.


Une nouvelle résidence étudiante de 260 places à la Doua


Lyon Métropole Habitat a récemment livré au Crous de Lyon la nouvelle résidence universitaire Archimède, à Villeurbanne.


L’ENSA Lyon investit une partie des locaux de l’INSA

L’école nationale supérieure d’architecture de Lyon se rapproche physiquement de l’école d’ingénieurs, en intégrant 400 m² de ses locaux.


« L’autre soie » va bénéficier d’une aide européenne de 5 millions d’euros

null
Situé au Carré de Soie, à Villeurbanne, le projet mixant habitat, culture et économie sociale et solidaire a été désigné lauréat du 3ème appel à projets Urban Innovative Action, et sera aidé sur 3 ans par la Commission européenne.


Le gouvernement planche sur le logement étudiant

Consécutivement à la réalisation de 40.000 logements depuis 5 ans, Frédérique Vidal et Julien Denormandie ont réuni mercredi à Aix-en-Provence le comité national de pilotage d’un nouveau plan visant à construire 60.000 logements étudiants. Dans la Métropole de Lyon, les besoins sont énormes.


Ouverture des rendez-vous « Habiter et se loger »

nullDavid Kimelfeld et Michel le Faou ont ouvert mardi cette nouvelle édition de ces rendez-vous thématiques entre la collectivité et les professionnels du logement, qui se tiendront jusqu’au 8 octobre.


10ème édition du salon du logement pour les jeunes

null
Le CLLAJ Lyon organise ce mardi, pour la dixième année consécutive, ce salon à l’Hôtel de Ville de Lyon au sein duquel 80 exposants sont présents.
» «Le salon du logement pour les jeunes rassemble entre 1.100 et 1.600 visiteurs»


Lyon de nouveau en tête des villes où il fait bon étudier

Selon le magazine « l’étudiant », la ville arrive en tête du classement des villes où il fait bon étudier pour la deuxième année consécutive.


Résidence Stefan Zweig : un nouvel immeuble de 5.200 m² à Saint-Martin-d’Hères

Dans l’un des plus grands ensembles étudiants du campus de Saint-Martin-d’Hères, Linkcity Sud-Est et l’Opac38 ont réalisé une nouvelle résidence pour le CROUS Grenoble Alpes.


Lyon Métropole Habitat a livré la résidence étudiante Saint-Exupéry

null
Cette résidence est située au 92 avenue Mermoz dans le 8ème arrondissement de Lyon. Celle-ci permet d’accueillir 425 étudiants et apprentis dans 353 logements sur une surface de 9600 m2.


Lancement de l’opération « une clé pour les mal-logés »


Habitat et Humanisme a, jeudi, lancé son opération annuelle visant à offrir une alternative solidaire au «bizutage».


Auvergne-Rhône-Alpes : 2.600 logements étudiants en 2017 et 2018

Après les bonnes places de Lyon et Grenoble au palmarès 2017 des villes étudiantes, la Région a fait un point sur ses actions en faveur des étudiants, dont le logement.