La Chambre des Propriétaires quitte l’UNPI

La Chambre a démissionné de l’Union Nationale de la Propriété Immobilière.

Le divorce est consommé entre la Chambre des Propriétaires et l’Union Nationale de la Propriété Immobilière. La chambre a en effet démissionné de l’UNPI, évoquant « de sérieuses divergences », notamment sur la réforme annoncée des baux d’habitation et la garantie universelle des loyers (GUL) La Chambre note qu’elle se retrouvait « souvent seule à combattre ce texte résolument défavorable aux propriétaires ».

La Chambre regroupe aujourd’hui 12 000 adhérents, lesquels sont à la tête de 120 000 biens. Elle entend avec cette nouvelle situation « poursuivre son expansion au-delà du grand bassin parisien ». La Chambre est en effet pour l'heure essentiellement basée sur Paris, et est très peu présente dans les métropoles régionales, comme Lyon. Sur la GUL, elle entend « revenir à une solution de bon sens », avec la mise en place d’ une garantie limitée aux « accidents de la vie » (chômage, incapacité, maladie grave, séparation avec le conjoint) dont le coût serait partagé entre le propriétaire et le locataire.

Adoucir la loi ALUR pour les propriétaires

Denys Brunel, le Président de la Chambre envisagerait ainsi que « cette assurance, obligatoire (comme pour l’assurance auto) serait proposée par les assureurs professionnels, le bailleur conservant le libre choix de son assureur. Elle devrait permettre de régler 50% des cas de difficulté de paiement des loyers. Les autres cas relèveraient de l’assurance facultative. »

Sur la loi ALUR, le texte contient selon la Chambre « plusieurs dispositions très défavorables aux propriétaires bailleurs et sans justification aucune ». Elle « attend de l’Etat qu’il adresse des signaux positifs aux propriétaires-bailleurs afin de relancer l’investissement locatif dans notre pays ».

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

bonjour
d’une part, c’est toute la loi ALUR qui est défavorable aux propriétaires bailleurs,
d’autres part, pourquoi ne vous faites vous pas connaitre hors Paris, il y a des propriétaires bailleurs dans toute la France

Signaler un abus

Bonjour,

Vous êtes PROPRIÉTAIRE, COPROPRIÉTAIRE, occupant et/ou bailleur,
notre association UNPI 69 – Propriétaires & Copropriétaires engagés !
Chambre Syndicale des Propriétaires et Copropriétaires
14 rue Grenette – 69002 LYON
tél : 04 72 77 88 90 – fax : 04 72 77 88 95
mail : unpi69@sfr.fr – site : http://www.69.unpi.org
vous aide, vous informe, vous conseille, vous représente.

Signaler un abus

Mais non, mais non, alur remet les choses en place c’est tout.Si ça râle c’est que c’est efficace.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’UNPI appelle à «la responsabilité de tous les acteurs immobiliers»


Le président de l’union nationale des propriétaires immobiliers soutient le report de la trêve hivernale, mais invite à la responsabilité les acteurs du logement pour ne pas appeler à la cessation du paiement des loyers


La réforme des « APL en temps réel » prévue le 1er avril reportée

Du fait de l’épidémie de coronavirus – COVID-19, le Gouvernement va décaler la mise en œuvre de cette réforme.


Covid-19: l’inquiétude des professionnels de l’immobilier et de la construction

Depuis ce lundi, les agences immobilières sont, comme tous les ERP, fermées, du fait du coronavirus. Les professionnels de la construction se préparent quant à eux au confinement, et à l’arrêt des chantiers.


Les enseignements du 1er tour dans la Métropole de Lyon et la Région


Fin des tours à la Part-Dieu, encadrement des loyers dans plusieurs villes de l’agglomération, fin du projet de bouclage du périphérique : l’arrivée d’un maire écologiste à Lyon, voire d’un président de la Métropole pourrait bousculer les politiques urbaines. Inversement, en Auvergne-Rhône-Alpes, la stabilité semble de mise dans plusieurs métropoles.


L’État veut mobiliser les logements et locaux vacants


La ministre la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et le ministre chargé de la Ville et du Logement ont, pour ce faire, lancé un plan national.


« La demande est bien trop importante par rapport à l’offre »

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’année 2019 en matière d’immobilier résidentiel à Lyon.


Réévaluation à la hausse de la note d’in’li

Elle devient, par cette note, la foncière européenne la mieux notée par S&P Global Ratings.


L’UNPI a présenté vendredi ses vœux pour 2020


L’Union des propriétaires immobiliers du Rhône organisait en fin de semaine dernière sa traditionnelle cérémonie de vœux.


La proposition de loi Nogal fait déjà débat

Le député a présenté sa proposition de loi visant à apaiser les relations entre locataires et propriétaires. Si la FNAIM semble plutôt favorable au texte, l’UNPI s’y montre très hostile.


Immobilier : la sensibilité aux prix va s’accroitre en 2020

EDITO – Les récentes évolutions en matière de politique monétaire auront un impact sur le marché immobilier. En France, et notamment à Lyon.


Délai technique pour les « APL en temps réel »

La CNAF a informé le ministre du Logement d’un besoin d’un délai technique pour appliquer la réforme. Initialement prévue au 1er janvier, le Gouvernement a décidé de décaler sa mise en œuvre d’un trimestre.


Nicolas Bouscasse, nouveau président de la FNAIM du Rhône

null
Le Conseil d’administration a élu ce lundi son nouveau président, qui dirigera la Chambre pendant trois ans.


La FNAIM du Rhône met en garde contre l’encadrement des loyers

Cédric Van Styvendael, candidat à l’élection municipale avec le mouvement « Villeurbanne à voix haute », a proposé l’instauration de l’encadrement des loyers, ce qui a fait réagir les professionnels.


Bron : une résidence dédiée aux seniors mise en location

null
Lyon Métropole Habitat a mis en location mardi cette nouvelle résidence, dénommée « les Confidences ».


Déjà 2.000 appels pour la plateforme «Info Logement Indigne»

Le ministère du logement a fait un point sur la plateforme lancée le mois dernier.