L’artisanat du bâtiment reprend des couleurs

La CAPEB a fait état jeudi d’une amélioration de l’activité des artisans du bâtiment au premier trimestre 2016. Une première depuis 15 trimestres.

Le secteur l’artisanat commence à voir le bout du tunnel. La reprise des mises en chantier, qui a commencé à poindre il y a quelques mois, commence à avoir un impact sur l’activité de l’artisanat du bâtiment. La croissance atteint ainsi 1% au premier trimestre 2016 après 15 trimestres de baisse consécutifs. ¨L’amélioration est donc la bienvenue pour le secteur, après 3 années qui avaient débuté par une baisse de l’activité (-3 % en 2013, -1,5 % en 2014, -3 % en 2015).

Le secteur tire parti de la reprise amorcée dans la construction neuve (+1,5 % en volume), de la hausse du volume de mise en chantier (+2,5 % fin février) et de la croissance des ventes de logements neufs (+8,1 % au 4eT2015 par rapport au 4eT2014). Elle tire bénéficie également de la progression de l’activité en entretien-rénovation (+0,5 % au 1erT2016). « Le neuf bénéficie du dynamisme du logement collectif (+7,1 % sur un an), à l’inverse des logements individuels purs ou groupés et des logements en résidence, en recul sur la même période » analyse la CAPEB.

Des segments en plus forte croissance

Le gros œuvre bénéficie à plein de cette reprise. Car si l’ensemble des corps de métiers profite de la reprise, comprise entre 0,5 % et 1,5%, les travaux de maçonnerie affichent, comme au quatrième trimestre 2015, la plus forte activité, avec une croissance de 1,5%.

Patrick Liébus, Président de la CAPEB se veut néanmoins prudent. «Même si de nombreux indicateurs sont passés au vert, rien n’est acquis. Dans ce contexte, certaines dispositions du projet Sapin II sont extrêmement dangereuses. Elles porteront un gros coup à nos métiers, dans un secteur qui continue de souffrir de nombreux cas de concurrence déloyale » indique le responsable.

Il salue la prolongation du dispositif Pinel et le renforcement du PTZ+, mais ne veut pas pour l’heure relever les prévisions annuelles de la confédération. « les effets (de ces mesures, NDLR) ne nous permettent pas de revoir pour le moment à la hausse nos prévisions annuelles » indique Patrick Liebus.

La performance énergétique dope l’activité

Les travaux de performance énergétique ont boosté l’activité au quatrième trimestre 2015 : l’entretien-rénovation est en effet en progression de + 0,5 % sur le trimestre, porté par le dynamisme du marché de la performance énergétique. Là aussi, des mesures telles que le Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique (CITE), l’Eco PTZ, les travaux d’Amélioration de la Performance Énergétique des Logements (APEL) portent cette tendance, avec une augmentation de 1,5%, et ce en dépit de la baisse du coût de l’énergie.

Les travaux d’amélioration des performances énergétiques du logement représentent 26 % de l’activité de l’entretien-rénovation de l’artisanat du Bâtiment. Un segment dopé par les aides et subventions dont la part dans le financement des travaux a augmenté de 10 points en un an (21 % en janvier 2016 contre 11 % en janvier 2015). « Ces chiffres du premier trimestre 2016 tendent à démontrer l’efficacité des dispositifs d’incitations fiscales en vigueur » souligne la confédération.

La trésorerie des entreprises toujours sous tension

La trésorerie des entreprises du secteur reste toutefois tendue. Le solde d’opinion concernant l’évolution de celle-ci est certes supérieur à la moyenne de ces sept dernières années. Mais il demeure négatif au premier trimestre, avec 45 % des entreprises continuant de déclarer un besoin de trésorerie qui est en moyenne égal à 20 000 €. Les retards de paiement restent très fréquents, pour 78 % des entreprises et 42 % d’entre eux constatant une augmentation de ces retards. « Pour résoudre leur problème de trésorerie, plus d’une entreprise sur deux (52 %) comptent d’abord… sur leurs propres moyens, en procédant à des relances. Il est à noter que les besoins de trésorerie risquent, paradoxalement, d’augmenter si les perspectives d’amélioration de l’activité dans les mois à venir se confirment » alerte la CAPEB.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La confiance des ménages et des acteurs du BTP se dégrade

L’INSEE a fait part ce mercredi de son indice de confiance des ménages, après avoir publié la veille son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière et celle dans l’artisanat du bâtiment.


La Métropole de Lyon réaffirme son soutien aux Worldskills

nullLa collectivité a annoncé son soutien plein et entier à cet événement. Elle regrette l’absence d’engagement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Hausse de MaPrimeRénov’ : une mesure en trompe l’œil pour la CAPEB

Le gouvernement avait annoncé en cours de semaine dernière une augmentation pour les pompes à chaleur et chaudières biomasse.


Le Plan Résilience, un signal « à amplifier rapidement », selon la FFB

La fédération française du bâtiment a fait part de sa réaction suite au plan présenté mercredi par le Premier ministre. Pour elle, il s’agit d’un premier signal pour le BTP à rapidement amplifier.


Symbiote alerte sur des pertes d’environ 13.000 emplois

nullLe syndicat multi branches des industries et des opérateurs de la transition énergétique a fait part de licenciements massifs depuis 6 mois avec une estimation de pertes d’environ 13.000 emplois. Il a adressé en ce sens une lettre ouverte au ministère.


L’Anah a financé la rénovation de 751.646 logements en 2021

MaPrimeRénov’ a notamment rencontré le succès, avec 764.732 dossiers déposés en 2021 et 644.073 primes accordées, soit 2,06 milliards d’aides distribuées.


« Nous avons un méta projet, le projet de la ‘Métropole harmonieuse’ »

nullOlivier Bianchi est maire de Clermont Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Nous évoquons avec lui la méthode qui a permis de mettre au point et voter en décembre une programmation pluriannuelle des investissement sur 10 ans. Nous échangeons plus largement, avec lui, sur l’organisation de la 4e Métropole d’Auvergne-Rhône-Alpes, et les enjeux de celle-ci.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la pénurie de main d’œuvre

L’artisanat du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son étude de conjoncture du 3e trimestre 2021. Celle-ci fait état d’une activité dynamique sur un marché toujours en tension.


Rebond des ventes du commerce, difficultés de recrutement chez les artisans

L’INSEE a fait part cette semaine de plusieurs statistiques attestant du rebond de l’activité.


Emmanuelle Wargon promeut un modèle durable pour les maisons individuelles

nullLa ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a rappelé jeudi ses priorités lors du discours de clôture de l’opération « Habiter la France de demain ». Mais ses propos sur la place de la maison individuelle ont été vivement commentés, l’obligeant à répondre vendredi aux critiques des fédérations.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


MaPrimeRénov’ devient accessible aux bailleurs


Ceci va permettre aux propriétaires bailleurs de déposer leur demande d’aides pour tous les travaux éligibles réalisés depuis le 1er octobre 2020.


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Les fédérations évoquent un « succès collectif » sur la RE2020

null
Un accord a été trouvé sur la RE2020 dans le cadre du CSCEE du 13 avril. Les organisations signataires se sont félicitées de celui-ci.