A Villeurbanne, la gauche et les écologistes feront liste commune

Cédric Van Styvendael et Béatrice Vessiller, qui étaient têtes de listes pour la gauche unie et les écologistes au premier tour ont officialisé ce vendredi la fusion de leurs listes en vue du 2ème tour.

A Villeurbanne, une union de la gauche et des écologistes pour le second tour des élections municipales était attendue. Elle est désormais, depuis ce vendredi, officielle. Ce vendredi, Cédric Van Styvendael et Béatrice Vessiller, qui étaient, au 1er tour des élections municipales de mars dernier, têtes de listes de « Villeurbanne en commun » et « Pour Villeurbanne » avaient donné rendez-vous à la presse non loin de l’Hôtel de Ville, devant le TNP, pour annoncer la fusion de leurs listes en vue du deuxième tour. Les deux listes, séparées de près de 6 points au premier tour, totalisaient à elles deux près de 60 % des voix, loin devant le candidat LREM, Prosper Kabalo, qui avait obtenu près de 15 %.

La fusion des listes ne se cantonnera d’ailleurs pas qu’aux seules municipales. Sur la circonscription métropolitaine de Villeurbanne, Bruno Bernard, candidat à la présidence de la Métropole de Lyon, et Cédric Van Styvendael, ont également annoncé la fusion des deux listes, celle des écologistes et celle de la Gauche unie. Ce qui pourrait laisser présager d’une union plus large au niveau métropolitain sur l’ensemble des circonscriptions.

Unir les forces de progrès, « plus que jamais indispensable »

« Fondé sur un socle de valeurs et de convictions communes, ce rassemblement propose aux électeurs de Villeurbanne un projet qui met la justice sociale, la solidarité, la transition écologique et la préservation du climat au cœur des politiques municipales et métropolitaines. La crise du coronavirus et ses multiples conséquences ont agi comme un révélateur des urgences écologiques, sociales et démocratiques que notre société doit affronter. Unir les forces de progrès sur ce territoire est plus que jamais indispensable pour mener à bien ces indispensables transitions », est-il indiqué un communiqué annonçant la fusion.

Selon les candidats, « le territoire de Villeurbanne, par son histoire, par son identité et par la richesse de tous ses acteurs, peut être à l’avant-garde des changements à opérer pour une ville respirable, apaisée, inclusive, une ville du bien commun et du bien-être des habitants dans les quartiers ».

La nouvelle union présentera dans quelques jours les grandes mesures de son programme municipal et métropolitain, afin « de faire de Villeurbanne une ville exemplaire en matière de solidarité, de transition écologique, d’économie locale et d’une participation citoyenne renouvelée ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.


Liaison Lyon / Saint-Étienne : poursuite des projets d’amélioration des mobilités

Le préfet de région a récemment organisé une réunion visant à la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les deux métropoles.


Capacité doublée pour les vélos pour le parc relais de Saint-Genis-Laval

La capacité d’accueil du futur parc relais sera de 550 places pour les vélos.