Trottinettes électriques en libre-service : Dott et Tier désignés à Lyon

Un appel à projet avait été lancé en mai pour proposer un droit exclusif à deux entreprises d’opérer à Lyon.

La municipalité de Lyon avait lancé au printemps un appel à projet pour proposer un droit exclusif à deux entreprises de trottinettes d’opérer à Lyon, et ce afin de répondre au développement massif et désordonné de ce mode de transports. Le 7 mai, treize opérateurs ont candidaté. Les services de la Ville de Lyon ont poursuivi la procédure de consultation tout en laissant au nouvel exécutif municipal le choix des deux opérateurs qui seront retenus pour déployer, à la rentrée prochaine, une flotte de 2 000 trottinettes chacun.

Ce sont les services Dott et Tier qui ont été sélectionnés pour leur ambition écologique et l’équilibre des services proposés, afin d’exploiter une offre de trottinettes en libre-service pendant deux ans. « L’espace public doit être organisé par la ville pour en offrir une occupation équilibrée. Les trottinettes ne peuvent plus envahir les espaces réservés aux piétons et finir dans le Rhône. C’est une nouvelle offre de mobilité qui peut faire sens, mais qui doit être encadrée. A ce titre, j’ai demandé aux services d’accentuer la dimension responsable de l’offre des entreprises : durée de vie des trottinettes, opérations de recharge des batteries, matériaux utilisés… », a expliqué dans un communiqué Valentin Lungenstrass, adjoint au maire délégué aux mobilités, à la logistique urbaine et aux espaces publics.

La Ville de Lyon s’assure, avec ces deux opérateurs, de l’ambition portée pour participer à une décarbonation du système de trottinettes en libre-service. « La progression sur la durée de vie des trottinettes, désormais de plus de 2 ans, l’amovibilité des batteries, la réparation des engins ou encore l’utilisation de matières recyclées permettront de réduire considérablement leur empreinte environnementale », indiqué la Ville.

Stationnement dédié

La Ville de Lyon va en outre prendre des arrêtés afin d’aménager, avec la Métropole de Lyon, du stationnement dédié pour les trottinettes, et ce afin de garantir des continuités piétonnes notamment pour les personnes âgées ou à mobilité réduite. Les services de la ville de Lyon et les deux entreprises retenues travailleront pour retenir les zones de stationnement idéales, en lien avec les mairies d’arrondissement et permettre le début des travaux.

A terme, les trottinettes ne seront plus disséminées partout dans la ville, mais auront des espaces réservés et circonscrits pour leur stationnement. « Ces emplacements seront majoritairement des places de stationnement en amont des passages piétons, tels que prévus par l’article 52 de la LOM », précise la Ville.

Les zones à plus forte activité, notamment la presqu’île, feront figure de zone test dans un premier temps. «La volonté de la Ville de Lyon est de travailler également avec les opérateurs pour définir de nombreux emplacements virtuels en dehors des zones prochainement aménagées, afin de limiter l’encombrement des trottoirs. Le respect du code de la route et l’engagement des entreprises pour une politique salariale vertueuse », note la Ville de Lyon.

Celle-ci précise que ce sont des équipes salariées locales, et non plus des auto-entrepreneurs, qui sensibiliseront les usagers au respect des règles du code de la route et s’assureront du bon fonctionnement du service trottinettes. La Ville rappelle enfin que la circulation des dites trottinettes doit se faire sur les pistes cyclables et non par sur les trottoirs, que le transport d’une deuxième personne n’est pas autorisé et que la vitesse maximale est de 25 km/h. « Il en va de la sécurité des usagères et des usagers, mais aussi de toutes et tous les utilisateurs et utilisatrices de l’espace public. Le respect de cette règle sera une priorité pour l’équipe municipale en place », conclut la Ville de Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Très bonne initiative de la municipalité. C’était devenu trop dangereux pour les piétons.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


L’offre TCL accompagne le déconfinement progressif

Le SYTRAL adapte l’offre de ses réseaux à Lyon et dans le département du Rhône dès le 3 mai.


Lyon Rhône H2V candidat à « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »

Le nouveau consortium public-privé, constitué d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie et de la Métropole de Lyon, est candidat à cet appel à projet de l’ADEME.


Mise en service des trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL a mis en service ce lundi ses premiers trolleybus nouvelle génération 100% électrique sur cette ligne reliant le 8ème arrondissement de Lyon à Caluire.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Deux nouvelles stations Vélo’v à Vaulx-en-Velin et Lyon 7e

Ces stations sont situées place Boissier à Vaulx-en-Velin et dans le secteur de Guillotière-Veyron à Lyon. Trois nouvelles stations sont prévues dans le 2e arrondissement de Lyon et à Villeurbanne.


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.