Trottinettes électriques en libre-service : Dott et Tier désignés à Lyon

Un appel à projet avait été lancé en mai pour proposer un droit exclusif à deux entreprises d’opérer à Lyon.

La municipalité de Lyon avait lancé au printemps un appel à projet pour proposer un droit exclusif à deux entreprises de trottinettes d’opérer à Lyon, et ce afin de répondre au développement massif et désordonné de ce mode de transports. Le 7 mai, treize opérateurs ont candidaté. Les services de la Ville de Lyon ont poursuivi la procédure de consultation tout en laissant au nouvel exécutif municipal le choix des deux opérateurs qui seront retenus pour déployer, à la rentrée prochaine, une flotte de 2 000 trottinettes chacun.

Ce sont les services Dott et Tier qui ont été sélectionnés pour leur ambition écologique et l’équilibre des services proposés, afin d’exploiter une offre de trottinettes en libre-service pendant deux ans. « L’espace public doit être organisé par la ville pour en offrir une occupation équilibrée. Les trottinettes ne peuvent plus envahir les espaces réservés aux piétons et finir dans le Rhône. C’est une nouvelle offre de mobilité qui peut faire sens, mais qui doit être encadrée. A ce titre, j’ai demandé aux services d’accentuer la dimension responsable de l’offre des entreprises : durée de vie des trottinettes, opérations de recharge des batteries, matériaux utilisés… », a expliqué dans un communiqué Valentin Lungenstrass, adjoint au maire délégué aux mobilités, à la logistique urbaine et aux espaces publics.

La Ville de Lyon s’assure, avec ces deux opérateurs, de l’ambition portée pour participer à une décarbonation du système de trottinettes en libre-service. « La progression sur la durée de vie des trottinettes, désormais de plus de 2 ans, l’amovibilité des batteries, la réparation des engins ou encore l’utilisation de matières recyclées permettront de réduire considérablement leur empreinte environnementale », indiqué la Ville.

Stationnement dédié

La Ville de Lyon va en outre prendre des arrêtés afin d’aménager, avec la Métropole de Lyon, du stationnement dédié pour les trottinettes, et ce afin de garantir des continuités piétonnes notamment pour les personnes âgées ou à mobilité réduite. Les services de la ville de Lyon et les deux entreprises retenues travailleront pour retenir les zones de stationnement idéales, en lien avec les mairies d’arrondissement et permettre le début des travaux.

A terme, les trottinettes ne seront plus disséminées partout dans la ville, mais auront des espaces réservés et circonscrits pour leur stationnement. « Ces emplacements seront majoritairement des places de stationnement en amont des passages piétons, tels que prévus par l’article 52 de la LOM », précise la Ville.

Les zones à plus forte activité, notamment la presqu’île, feront figure de zone test dans un premier temps. «La volonté de la Ville de Lyon est de travailler également avec les opérateurs pour définir de nombreux emplacements virtuels en dehors des zones prochainement aménagées, afin de limiter l’encombrement des trottoirs. Le respect du code de la route et l’engagement des entreprises pour une politique salariale vertueuse », note la Ville de Lyon.

Celle-ci précise que ce sont des équipes salariées locales, et non plus des auto-entrepreneurs, qui sensibiliseront les usagers au respect des règles du code de la route et s’assureront du bon fonctionnement du service trottinettes. La Ville rappelle enfin que la circulation des dites trottinettes doit se faire sur les pistes cyclables et non par sur les trottoirs, que le transport d’une deuxième personne n’est pas autorisé et que la vitesse maximale est de 25 km/h. « Il en va de la sécurité des usagères et des usagers, mais aussi de toutes et tous les utilisateurs et utilisatrices de l’espace public. Le respect de cette règle sera une priorité pour l’équipe municipale en place », conclut la Ville de Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Très bonne initiative de la municipalité. C’était devenu trop dangereux pour les piétons.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un soutien étatique aux projets de jardins partagés et collectifs

Cette mesure de soutien à ces projets en zone urbaine ou périurbaine se traduit par une enveloppe de 17 millions d’euros.


La Ville de Lyon veut renforcer le lien nature-enfant

42 projets de végétalisation sont lancés dans les crèches.


Philippe Cochet critique les «menaces» de la Métropole sur les communes

Le maire de Caluire-et-Cuire a, lors de la commission permanente de la Métropole de Lyon, fustigé la tendance à l’autoritarisme du président de la Métropole de Lyon et « la verticalité de l’exercice du pouvoir ».


Un premier trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL accélère la transition énergétique via une politique de renouvellement de l’ensemble des véhicules de son réseau bus.


Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

null
Avec cette nomination, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.


Bientôt les premières pierres de «L’Autre Toit»

Le début de ce programme immobilier de 50 logements situé dans le quartier de « L’autre Soie » à proximité du Carré de Soie devrait intervenir au printemps.


Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.


L’installation en zone rurale, un choix pour les jeunes actifs et les familles

L’INSEE a publié une étude sur l’installation dans les communes rurales en Auvergne Rhône-Alpes. Selon cette étude, il s’agit là d’un choix de proximité, privilégié par ce type de populations.


T9, le projet de tram entre Vaulx-en-Velin La Soie et l’ouest de Villeurbanne est lancé

Le comité syndical du SYTRAL a voté lundi dernier l’engagement de l’opération de cette ligne qui reliera Vaulx-en-Velin/La Soie à Villeurbanne/La Doua et/ou Charpennes.


Jean-Jacques Boyer, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

nullAuparavant sous-préfet de Chalon-sur-Saône, il succédera à Pierre Castoldi le 1er mars.


Neige et froid à Lyon : de nouvelles places d’hébergement

Au regard des conditions climatiques à venir, le dispositif de veille saisonnière est renforcé.


Permis de construire : la Métropole de Lyon veut accompagner les promoteurs

A l’occasion de la présentation des chiffres du CECIM, Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’habitat, a voulu rassurer le secteur.


Ludovic Jourdain, nouveau directeur de Transdev Auvergne-Rhône-Alpes

Il prend la suite de Sylvie Baqué. Le nouveau dirigeant occupe désormais également le poste de PDG de la STAS Saint-Étienne.


Tram T10 entre Vénissieux, Saint-Fons et Lyon 7ème : le projet est lancé

null
Les élus du SYTRAL ont voté ce lundi en comité syndical l’engagement du projet visant à la réalisation d’une ligne de tramway entre la gare de Vénissieux et le secteur de Gerland.


Meublés de tourisme : accord sur une feuille de route avec l’État

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, 7 associations de collectivités territoriales et 30 villes, agglomérations et Métropoles se sont accordées sur une feuille de route commune.