La mise en lumière de la passerelle Mazaryk a été rénovée

Ceci a permis une réduction de consommation substantielle.

C’est, entre le pont Mouton et le pont Schuman, l’un des liens historique entre le 4ème et le 9ème arrondissement. La passerelle Masaryk, anciennement appelée pont de Vaise, a été achevée et ouverte au public en juin 1841. Ce pont suspendu est constitué de deux travées égales de 85 mètres, retenues par des haubans fixés à trois piliers de pierres. Le pilier central soutient les câbles et deux plus petits ancrés sur chacune des rives maintiennent structurellement le pont. Auparavant ouverte à la circulation automobile, l’ouverture du pont Schuman au nord de celle-ci a permis de réserver cette passerelle aux modes doux, tant piétons que cyclistes, depuis 2014.

La passerelle Masaryk a fait l’objet dernièrement d’une rénovation de sa mise en lumière. « Celle-ci s’appuie sur l’architecture subtile et légère de l’édifice, afin d’en révéler tous les détails et d’accentuer la caractéristique aérienne de l’ouvrage. Ce lien lumineux participe à l’ambiance nocturne des berges en ponctuant le paysage du défilé de Saône et vient compléter la mise en lumière déjà réalisée sur 16 ponts lyonnais », note la Ville de Lyon.

« L’éclairage des gardes corps amont et aval de la passerelle sont accentués en contre plongée, affirmant la finesse de la structure de loin, tout en révélant les câbles sur l’ensemble de l’ouvrage. Tels des guides de lumière, ils accompagnent les usagers lors de la traversée du pont dans une douce pénombre, laissant libre le panorama sur la Saône », ajoute la collectivité.

Forte réduction de consommation énergétique

La Ville note que le pilier central dressé au centre du cours d’eau est habillé d’une lumière légèrement dorée sur toute sa hauteur, « comme pour rappeler la lumière chaude et si singulière de la Saône ». « L’arche est quant à elle accentuée en lumière plus ambrée pour modeler et creuser cette structure majestueuse. Les deux piliers plus petits sont éclairés sur quatre faces, formant des portes d’accès à l’ouvrage depuis les quais hauts et viennent ancrer visuellement l’édifice aux deux rives.»

Cette mise en lumière participe et enrichit le plan lumière de la ville de Lyon qui éclaire déjà 370 lieux emblématiques de la Ville. Côté énergétique, la réduction de consommation est substantielle avec une mise en lumière de la passerelle qui passe de 16.900 à 5.260 kWh par an, soit une réduction de près de 70%. Pour Sylvain Godinot, l’adjoint en charge de la transition écologique et du patrimoine dont l’éclairage urbain « la lumière est une composante majeure de l’identité de Lyon. La refonte prochaine du Plan lumière, qui embellit la ville depuis 30 ans, sera l’occasion de poursuivre le travail sur un paysage nocturne de grande qualité. Elle intégrera également un travail sur la réduction de la pollution lumineuse et permettra à Lyon de s’inscrire pleinement dans la transition écologique. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


RE2020 : les fédérations veulent une confirmation des bonnes évolutions

null
L’USH, la FPI, le Pôle Habitat FFB, la FFB, la Fédération SCOP BTP, la CAPEB, l’UNSFA et l’UNTEC ont réagi suite aux annonces sur la RE2020. Ils souhaitent notamment une confirmation dans les textes et un suivi des impacts.


La RE2020 entrera finalement en vigueur le 1er janvier 2022

Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon ont détaillé ce jour les conditions d’entrée en vigueur de la RE2020, qui est retardée de 6 mois.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


RE2020 : la fronde des fédérations

Les fédérations plaident pour « une RE2020 véritablement ambitieuse, humaine, abordable et durable ».


247.323 logements rénovés grâce à l’Anah en 2020

null
L’agence nationale de l’habitat a enregistré une hausse de 58,8% des rénovations de logements l’an dernier. Et compte financer la rénovation de 600.000 logements en 2021.


Plus de 2 bâtiments de bureaux sur 3 encore trop énergivores

C’est le constat d’une étude réalisée par Deepki, à l’occasion de la parution de l’arrêté « valeurs absolues » du décret tertiaire.


La mise en lumière de la passerelle Mazaryk a été rénovée

Ceci a permis une réduction de consommation substantielle.


Olivier Sichel missionné pour un travail la rénovation des passoires énergétiques

Le directeur général délégué de la Caisse des Dépôts et directeur de la Banque des Territoires a été missionné pour piloter une task force dédiée à l’offre de financement de la rénovation des passoires énergétiques.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.


Rénovation des bâtiments publics : l’État engage une action sur près de 600 projets

580 projets ont été sélectionnés en Auvergne-Rhône-Alpes en conférence nationale de l’immobilier stratégique. Ils représentent un investissement de 330 millions d’euros dans 12 départements de la région.


Qualité de l’air : les collectivités écologistes demandent un engagement de l’Etat

Les collectivités locales dirigées par les écologistes ont demandé « fermement » à l’Etat « de ne pas se contenter de mots mais d’agir au service d’une ambition commune ».


La ville de Lyon va adhérer à la SPL OSER

Une délibération a été adoptée en conseil municipal ce jeudi.


Une solution de lavage promue par la FFB pour les peintres du bâtiment

La fédération du bâtiment lance O’Niveau, opération visant à aider les entreprises de peinture à s’équiper d’une station de nettoyage d’outils plus respectueuse de l’environnement.


Vers une mise à jour de la charte de 2006 pour promouvoir les matériaux biosourcés

Peu avant la clôture de l’exposition « Architecture en fibres végétales » qui s’est tenue durant l’été à Archipel, les adjoints au maire de Lyon, Sylvain Godinot et Raphaël Michaud, ainsi la vice-présidente de la Métropole, Béatrice Vessiller, ont fait un point sur la filière des matériaux biosourcés et les moyens de la promouvoir.


Rue Garibaldi : des arbres ont été abattus

La Métropole de Lyon a indiqué lundi que quatre arbres fragilisés allaient devoir être abattus. Cette décision intervient après la chute d’un arbre en fin de semaine dernière.