La mise en lumière de la passerelle Mazaryk a été rénovée

Ceci a permis une réduction de consommation substantielle.

C’est, entre le pont Mouton et le pont Schuman, l’un des liens historique entre le 4ème et le 9ème arrondissement. La passerelle Masaryk, anciennement appelée pont de Vaise, a été achevée et ouverte au public en juin 1841. Ce pont suspendu est constitué de deux travées égales de 85 mètres, retenues par des haubans fixés à trois piliers de pierres. Le pilier central soutient les câbles et deux plus petits ancrés sur chacune des rives maintiennent structurellement le pont. Auparavant ouverte à la circulation automobile, l’ouverture du pont Schuman au nord de celle-ci a permis de réserver cette passerelle aux modes doux, tant piétons que cyclistes, depuis 2014.

La passerelle Masaryk a fait l’objet dernièrement d’une rénovation de sa mise en lumière. « Celle-ci s’appuie sur l’architecture subtile et légère de l’édifice, afin d’en révéler tous les détails et d’accentuer la caractéristique aérienne de l’ouvrage. Ce lien lumineux participe à l’ambiance nocturne des berges en ponctuant le paysage du défilé de Saône et vient compléter la mise en lumière déjà réalisée sur 16 ponts lyonnais », note la Ville de Lyon.

« L’éclairage des gardes corps amont et aval de la passerelle sont accentués en contre plongée, affirmant la finesse de la structure de loin, tout en révélant les câbles sur l’ensemble de l’ouvrage. Tels des guides de lumière, ils accompagnent les usagers lors de la traversée du pont dans une douce pénombre, laissant libre le panorama sur la Saône », ajoute la collectivité.

Forte réduction de consommation énergétique

La Ville note que le pilier central dressé au centre du cours d’eau est habillé d’une lumière légèrement dorée sur toute sa hauteur, « comme pour rappeler la lumière chaude et si singulière de la Saône ». « L’arche est quant à elle accentuée en lumière plus ambrée pour modeler et creuser cette structure majestueuse. Les deux piliers plus petits sont éclairés sur quatre faces, formant des portes d’accès à l’ouvrage depuis les quais hauts et viennent ancrer visuellement l’édifice aux deux rives.»

Cette mise en lumière participe et enrichit le plan lumière de la ville de Lyon qui éclaire déjà 370 lieux emblématiques de la Ville. Côté énergétique, la réduction de consommation est substantielle avec une mise en lumière de la passerelle qui passe de 16.900 à 5.260 kWh par an, soit une réduction de près de 70%. Pour Sylvain Godinot, l’adjoint en charge de la transition écologique et du patrimoine dont l’éclairage urbain « la lumière est une composante majeure de l’identité de Lyon. La refonte prochaine du Plan lumière, qui embellit la ville depuis 30 ans, sera l’occasion de poursuivre le travail sur un paysage nocturne de grande qualité. Elle intégrera également un travail sur la réduction de la pollution lumineuse et permettra à Lyon de s’inscrire pleinement dans la transition écologique. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


Consultation publique sur le bruit dans la Métropole de Lyon

La Métropole de Lyon a renouvelé son plan de prévention du bruit dans l’environnement pour la période 2021-2024. Une consultation publique est organisée du 16 juillet au 30 septembre.


Lyon 7 : de la peinture au sol pour lutter contre les îlots de chaleur

null
L’expérimentation d’une peinture anti-chaleur est en cours rue Béchevelin pour lutter contre les îlots de chaleur urbains.


Le nouveau DPE entre en vigueur

C’est ce jeudi 1er juillet qu’est entré en vigueur le nouveau diagnostic de performance énergétique.


Loi climat et résilience au Sénat : le gouvernement regrette les reculs du Sénat

Ce vote, qui a eu lieu ce mardi, veut revenir sur d’importantes avancées votées lors de l’examen du texte à l’Assemblée nationale.


Solarisation du patrimoine immobilier : Saint-Etienne Métropole récompensée


La Métropole a été récompensée aux Green solutions awards pour la solarisation de son patrimoine. Elle est en lice pour la finale internationale.


Performance énergétique : le courrier des présidents des Métropoles de Grenoble et Lyon

Bruno Bernard et Christophe Ferrari ont écrit aux parlementaires sur transformation des règles de calcul de la performance énergétique des bâtiments visant selon eux à « faussement atteindre les objectifs de la stratégie nationale bas carbone ».


Qualification chantier par chantier : premier bilan positif

Cette expérimentation a été initiée il y a quelques mois par la CAPEB, qui a fait part de retours satisfaisants.


Villeurbanne : Victoire d’or du paysage pour le parc Jacob-Hugentobler

nullCe parc situé à proximité de la place Grandclément et du Rize a été récompensé d’une « Victoire d’or du paysage », prix qui distingue les aménagements paysagers de France les plus réussis.


Clermont Auvergne Métropole promeut le permis de végétaliser

La Métropole encourage ses habitants à devenir les jardiniers de leur propre quartier, via un permis de végétaliser baptisé « Ici on sème ». Il offre à chacun la possibilité s’approprier un petit bout d’espace public.


Nouveaux «Quartiers Fertiles» à Lyon, Saint-Fons, Rillieux-la-Pape et Saint-Étienne

Les ministères de l’Agriculture et de la Ville ont annoncé à la mi-avril 48 nouveaux lauréats pour cet appel à projets visant à développer l’agriculture urbaine dans les quartiers.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


MaPrimeRénov’ : plus de 185.000 dossiers déposés au 1e trimestre

L’Anah a fait part ce lundi d’un bilan de la prime au titre du premier trimestre.


Saint-Etienne : un espace vert de 2.000 m² sera créé sur la friche de l’Eden

Le désamiantage et la démolition de l’ancien cinéma va intervenir au cours des prochains mois. Au printemps 2022, sera initiée la réalisation d’un nouvel espace public dans cette rue située non loin de l’Hôtel de ville.