Plus de 2 bâtiments de bureaux sur 3 encore trop énergivores

C’est le constat d’une étude réalisée par Deepki, à l’occasion de la parution de l’arrêté « valeurs absolues » du décret tertiaire.

Deepki a réalisé une étude sur 3.000 bâtiments de bureau, partout en France, tant publics que privés, dans un contexte d’évolution règlementaire. L’arrêté « valeurs absolues » du décret tertiaire vient en effet d’être publié, fixant les seuils de consommations énergétiques à atteindre dès 2030, notamment pour les bâtiments de bureaux.

Le décret tertiaire du 23 juillet 2019, paru au J.O le 1er octobre 2019, oblige les propriétaires et bailleurs de bâtiments tertiaires – privés et publics –de plus de 1000 m² à déclencher des actions de réduction des consommations d’énergie finales. Les objectifs de réduction sont fixés à -40 % en 2030, -50% en 2040 et -60% en 2050, par rapport à 2010.

Deux tiers des sites actuellement trop énergivores

Deepki, spécialiste de la data pour la transition énergétique du secteur immobilier, a délivré lundi les conclusions d’une simulation menée sur 3.000 bureaux pour évaluer l’impact du décret sur le secteur. « Avec deux tiers des sites actuellement trop énergivores, les gestionnaires d’actifs, les bailleurs se préparent à une véritable révolution pour lutter contre l’obsolescence de leur parc », note Deepki.

Selon Vincent Bryant, président et co-fondateur de Deepki, « les modalités du décret tertiaire sont désormais complètes ».

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


RE2020 : les fédérations veulent une confirmation des bonnes évolutions

null
L’USH, la FPI, le Pôle Habitat FFB, la FFB, la Fédération SCOP BTP, la CAPEB, l’UNSFA et l’UNTEC ont réagi suite aux annonces sur la RE2020. Ils souhaitent notamment une confirmation dans les textes et un suivi des impacts.


La RE2020 entrera finalement en vigueur le 1er janvier 2022

Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon ont détaillé ce jour les conditions d’entrée en vigueur de la RE2020, qui est retardée de 6 mois.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


RE2020 : la fronde des fédérations

Les fédérations plaident pour « une RE2020 véritablement ambitieuse, humaine, abordable et durable ».


247.323 logements rénovés grâce à l’Anah en 2020

null
L’agence nationale de l’habitat a enregistré une hausse de 58,8% des rénovations de logements l’an dernier. Et compte financer la rénovation de 600.000 logements en 2021.


Plus de 2 bâtiments de bureaux sur 3 encore trop énergivores

C’est le constat d’une étude réalisée par Deepki, à l’occasion de la parution de l’arrêté « valeurs absolues » du décret tertiaire.


La mise en lumière de la passerelle Mazaryk a été rénovée

Ceci a permis une réduction de consommation substantielle.


Olivier Sichel missionné pour un travail la rénovation des passoires énergétiques

Le directeur général délégué de la Caisse des Dépôts et directeur de la Banque des Territoires a été missionné pour piloter une task force dédiée à l’offre de financement de la rénovation des passoires énergétiques.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.


Rénovation des bâtiments publics : l’État engage une action sur près de 600 projets

580 projets ont été sélectionnés en Auvergne-Rhône-Alpes en conférence nationale de l’immobilier stratégique. Ils représentent un investissement de 330 millions d’euros dans 12 départements de la région.


Qualité de l’air : les collectivités écologistes demandent un engagement de l’Etat

Les collectivités locales dirigées par les écologistes ont demandé « fermement » à l’Etat « de ne pas se contenter de mots mais d’agir au service d’une ambition commune ».


La ville de Lyon va adhérer à la SPL OSER

Une délibération a été adoptée en conseil municipal ce jeudi.


Une solution de lavage promue par la FFB pour les peintres du bâtiment

La fédération du bâtiment lance O’Niveau, opération visant à aider les entreprises de peinture à s’équiper d’une station de nettoyage d’outils plus respectueuse de l’environnement.


Vers une mise à jour de la charte de 2006 pour promouvoir les matériaux biosourcés

Peu avant la clôture de l’exposition « Architecture en fibres végétales » qui s’est tenue durant l’été à Archipel, les adjoints au maire de Lyon, Sylvain Godinot et Raphaël Michaud, ainsi la vice-présidente de la Métropole, Béatrice Vessiller, ont fait un point sur la filière des matériaux biosourcés et les moyens de la promouvoir.