Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.

Le Gouvernement a décidé d’ouvrir droit aux déplacés d’Ukraine d’une part à l’aide personnalisée au logement majorée du complément familial, et d’autre part à des prestations familiales d’entretien, afin de les aider à accéder au logement, une fois passée la phase de l’hébergement d’urgence. Ces ouvertures de droit pourront intervenir à compter du mois suivant où toutes les conditions sont remplies.

Le gouvernement précise que les caisses d’allocations familiales (CAF), en lien avec les Préfectures, sont pleinement mobilisées pour permettre une prompte prise en charge. Il s’agit d’une mesure exceptionnelle, liée à la durée de la protection temporaire dont bénéficient les personnes déplacées d’Ukraine. Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine le 24 février 2022, plus de 55.000 Ukrainiens, surtout des femmes et des enfants, ont été accueillis en France, et plus de 41.000 d’entre eux bénéficient d’ores et déjà de la protection temporaire.

Dispositifs d’accompagnement

Tous les déplacés d’Ukraine ont pu bénéficier d’un premier hébergement à leur arrivée en France grâce à un exceptionnel élan de solidarité nationale, à l’engagement du milieu associatif, des collectivités locales et des services de l’État. Pour le gouvernement, il s’agit de faciliter désormais leur accès à un logement plus durable.

Alors que les services de Pôle emploi favorisent l’accès à l’emploi et à des formations, plus de 11.000 enfants ukrainiens ont été accueillis dans des écoles françaises. De même, l’accueil en crèches est gratuit pour les plus jeunes. Enfin, l’assurance maladie a déployé des dispositifs d’accompagnement à l’accès aux droits pour permettre la prise en charge immédiate des frais de santé de ces familles.

Le gouvernement précise que la France reste solidaire de l’Ukraine.

« La France continuera, comme ses partenaires européens, d’offrir le meilleur accueil aux familles qui fuient les combats et qui ont fait le choix de trouver refuge sur notre sol. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : inauguration des résidences « Cosmopolis » et « Arch »


Ces résidences développées par Rhône Saône Habitat et Cogedim ont été inaugurées le 14 septembre. La première comprend des logements en bail réel solidaire. Le maire et du vice-président de la Métropole de Lyon, ont, à cette occasion, appelé à une régulation du foncier.


Inauguration des résidences « Félicita » et « le Cosmos »


Ces résidences réhabilitées par Alliade sont toutes deux situées, aux 1 et 3, rue du Plâtre dans le premier arrondissement de Lyon. Elles s’adressent aux jeunes actifs et étudiants.


Des bailleurs intègrent l’objectif de désimperméabilisation dans leurs projets

La Métropole s’est engagée ce lundi avec l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse pour agir sur l’origine de la dégradation des milieux aquatiques.


Catherine Vautrin devient présidente de l’ANRU

L’ancienne ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité a été nommée a la présidence du conseil d’administration de l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Elle succède à Olivier Klein, désormais ministre délégué au logement


Un partenariat renouvelé entre Action Logement et la Métropole

Courant juillet, à quelques semaines du congrès HLM de l’Union sociale pour l’habitat qui se tiendra à Lyon fin septembre, l’organisme paritaire et la Métropole de Lyon organisaient une présentation de leur convention cadre de partenariat.


Hausse du coût de la vie étudiante, toujours portée par le logement

nullLa FAGE et l’UNEF ont fait part de leurs indicateurs portant sur le coût de la vie étudiante, et notamment le logement.


Collonges-au-Mont-d’Or : inauguration de la résidence «République 3 »

GrandLyon Habitat a inauguré début juillet cet immeuble rénové en plein centre-ville, en présence du maire de la commune.


Inauguration des nouveaux locaux de Vilogia à Lyon

Les nouveaux locaux du bailleur social ont été inaugurés jeudi.


Olivier Klein, un ministre du logement bien connu des territoires urbains

null
Le nouveau ministre délégué chargé de la Ville et du Logement était jusqu’ici le président du conseil d’administration de l’ANRU. Il connait ainsi les territoires en renouvellement urbain dans la Métropole.
» Olivier Klein devient ministre délégué au logement


La garantie Visale a sécurisé 700.000 ménages depuis son lancement

Début juin, Action Logement a accordé son dispositif de cautionnement gratuit, simple et rapide à obtenir.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Lancement du 4ème AMI de l’ONV d’Action Logement

L’opérateur national de vente du groupe Action Logement dédié à l’achat en bloc de logements sociaux et à la revente à l’unité au profit, prioritairement, des locataires du parc social, a lancé son 4ème appel à manifestation d’intérêt.


Première pierre de « Ginkgo » dans le 7e arrondissement de Lyon

nullGrandLyon Habitat a posé il y a une dizaine de jours la première pierre de ce programme résidentiel de 83 logements.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Yssingeaux : première pierre de la résidence « Taillevent »

Alliade Habitat et Atrium se sont associés pour compléter l’offre de logements des étudiants de l’École Nationale de Pâtisserie.