Leol : enquête publique du 9 mai au 10 juin

Le projet vise à réaliser une ligne de bus en propre pour améliorer la desserte de l’ouest lyonnais.

L’enquête publique pour le projet Leol (Ligne Express de l’Ouest Lyonnais) commencera au début du mois prochain, et ce pendant un mois, du 9 mai au 10 juin. Ce projet vise notamment à diminuer le temps de trajet entre Vaugneray et Lyon, qui s’avère pour l’heure équivalent à la voiture (45 minutes) en créant une ligne de bus en propre, les deux lignes actuelles, la ligne 73 et la ligne 74, étant proche de la saturation en transportant plus de 10 000 voyageurs chaque jour.

Pour cet axe dédié aux bus et aux moyens de transport doux, le Sytral veut notamment réutiliser l'ancien tracé du chemin de fer de l'ouest lyonnais (CFOL). Des associations, comme Vivre à la Patelière, La Sauvegarde de la Vallée et Le Furet sont toutefois opposés à la ligne actuelle.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Le SYTRAL reste sourd aux observations faites par nos associations, La Sauvegarde de la Vallée, Vivre à la Patelière et Le Furet, sur son tracé de Ligne Express de l’ouest lyonnais(LEOL) à Craponne et Francheville.

Comme nous, Les services du Ministère de l’Écologie (rapport du 20 janvier 2011 de la DDT ex DDE du Rhône) a estimé ce projet « optimiste en ce qui concerne les résultats attendus en termes de report modal et de vitesse commerciale ». Mais malgré cet avis, la ministre lui offre une subvention de 1,3 M€.

L’enquête publique du 9 mai au 10 juin doit nous permettre de faire connaitre les arguments qui nous conduisent à rejeter ce projet ! En effet, ce « bus express » ne circulerait qu’aux heures de pointe, serait éloigné de l’urbanisation et des commerces, sur un tracé plus long (rue Centrale, chemin de La Tourette, chemin des Aubépines).
Surtout, il ne bénéficierait qu’à 15 % des usagers, le plus grand nombre restant sur la départementale : ATOUBUS maintient 2 bus sur 3 sur la RD 489 pendant les 2 h de pointe de passage du bus express!

On ne peut croire à l’efficacité du tracé choisi sur Craponne et Francheville, quand le président du SYTRAL annonce qu’il n’est même pas « en mesure de donner les temps et vitesses de parcours enregistrés récemment » sur la départementale ! De plus, sur l’itinéraire SYTRAL, le bus express sera souvent ralenti : limitation à 30 km/h sur la rue Centrale à Craponne, ralentisseurs et stops maintenus sur Francheville, multiplication des arrêts prévus finalement pour tenter de faire accepter ce tracé par les riverains.

Nos associations approuvent la création de bus express 74 et 73 ne desservant que les principaux arrêts de l’itinéraire actuel. Cependant nous militons surtout pour la réduction du temps de parcours de tous les bus sur les avenues Édouard Millaud et de la Table de Pierre, au profit de tous les usagers et habitants.

Nous demandons des couloirs-bus prioritaires aux carrefours difficiles, comme avenue Joliot-Curie et devant la piscine d’Alaï, (empruntés par les bus normaux et express) afin d’inciter vraiment les automobilistes à prendre les bus. Beaucoup de techniciens partagent cet avis !

La zone naturelle ne doit pas être sacrifiée pour un site propre réduit à 2 fois 400 m. Il faut en préserver la biodiversité, la valoriser par la création d’une voie verte reliant les quartiers de Craponne et de Francheville, en continuité des 4 km créés sur l’emprise du TACOT à Grézieu-la-Varenne.

L’enquête d’Utilité Publique étant un moment crucial pour que les associations locales puissent faire entendre leur position, nous organisons une réunion publique le 31 mai, Salle Léo Férré, rue de la Chapelle de Bel-Air, à Francheville Bel Air, pour informer la population de façon critique.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fitch confirme la note AA de la Métropole de Lyon


L’agence de notation met en avant une capacité de désendettement qui s’est nettement améliorée, un environnement économique des plus favorables en France.


Immobilier : pas de pertes d’emploi en avril, selon ADP

Selon le rapport national sur l’emploi d’ADP®, le secteur privé en France a enregistré la perte de 18.500 emplois en avril.


Le groupe Cabinet Hermès s’implante à Valence

Le spécialiste de la transaction immobilière destinée aux professionnels poursuit son déploiement en Auvergne-Rhône-Alpes via une collaboration avec Didier Lacoste, associé de Lacoste Cabinet Conseil.


Les parcs à nouveau ouverts à Lyon, réouverture prochaine des terrasses

null
La Ville rappelle que si les parcs sont a nouveau ouverts, les aires de jeux et de fitness restent fermées. Elle a également indiqué qu’en prévision de la réouverture envisagée des restaurants, elle allait autoriser l’installation des terrasses estivales.


A Lyon, cet automne, une 2ème édition du salon immobilier de montagne

Le salon est programmé les 15, 16 et 17 octobre 2020, à la Cité Internationale de Lyon.


Rhône et Haute-Savoie: en mars-avril, une surmortalité supérieure à 30%

L’INSEE Auvergne Rhône-Alpes a fait un point ce mardi sur la surmortalité observée dans les territoires de la région du 2 mars au 26 avril, période marquée par l’épidémie de coronavirus.


Christophe Geourjon pousse à la création d’un Réseau Express Métropolitain

Les propositions que l’UDI porte depuis 3 ans pour la création d’un « RER à la lyonnaise » sont, selon lui, plus que jamais d’actualité.


Une fréquentation moyenne de l’ordre de 25% sur le réseau TCL


Le SYTRAL a fait un bilan de la première semaine de déconfinement et annoncé des dispositifs affinés et renforcés dans les jours et semaines à venir.


Auvergne-Rhône-Alpes : 420.000 habitants dans un logement suroccupé

Selon l’INSEE, cette situation concerne, en situation de confinement, 5,5 % des habitants de la grande région, soit une proportion inférieure à celle observée en France métropolitaine.


La crise sanitaire n’arrête pas LPA


Malgré une activité ralentie en cette période de crise sanitaire, cette dernière s’est traduite, chez Lyon Parc Auto, par l’expérimentation de nouveaux services, du parking relais «modes doux» au «drive des producteurs».


Lyon, 1ère ville en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly


L’INSEE a publié une étude sur les très hauts revenus. En Auvergne-Rhône-Alpes, ceux-ci sont souvent localisés dans les métropoles et près de la frontière suisse.


Déconfinement : une charte pour préciser le recours aux transports en commun

Une charte a été signée ce mardi par nombre d’acteurs afin de préciser les modalités d’organisation pour les transports en commun en période de déconfinement.


Les parcs de la Métropole rouvrent progressivement

Depuis ce mardi, le Parc de Parilly est de nouveau accessible au public, après les berges du Rhône et les rives de Saône. Le Domaine de Lacroix-Laval sera lui ouvert à partir de ce mercredi.


La Foire de Lyon reprogrammée du 8 au 12 octobre

Un format alternatif, plus court, a été imaginé pour l’édition 2020.


Vers une hausse de l’aide pour l’achat d’un VAE

L’aide pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique devrait passer de 100 à 500 euros dans la Métropole de Lyon.