Les centristes veulent valoriser les forts grand-lyonnais

L’UDI propose une valorisation des forts de l’agglomération lyonnaise, pour en faire une référence culturelle et touristique.

Les centristes de l’UDI veulent faire revivre le patrimoine militaire de l’agglomération. Autrefois, deux ceintures militaires entouraient Lyon, lesquelles datant du XIX° siècle. La majorité des forts la constituant ayant disparu, la deuxième ceinture est, selon les centristes de Christophe Geourjon, particulièrement intéressante. « La majorité de ces forts sont toujours présents, en très bon état, et cette ceinture colle à peu près avec la limite actuelle de l’agglomération lyonnaise » explique le mouvement centriste.

Aussi, si certains forts sont désormais aménagés et valorisés, comme le fort du Bruissin à Francheville, devenu centre d’art contemporain, d’autres sont restés à l’état d’abandon, comme le fort de Vancia, à Rillieux-la-pape, devenu un temps « squat » des artistes expulsés de la friche RVI.

Limite de l’urbanisation lyonnaise

Les centristes souhaiteraient ainsi que cette ceinture soit valorisée, pour marquer la limite de l’urbanisation lyonnaise. Elle pourrait permettre en outre « la découverte des paysages et des traditions du Lyonnais (les Monts du Lyonnais, les Monts d’Or, la Dombes, la plaine est-lyonnaise, le Pilat) via notamment un réseau de communications permettant d’aller d’un fort à l’autre par un ensemble de trames vertes.

« Ces forts peuvent donc être à la fois des lieux de culture et de promenade pour les habitants de la région, mais aussi former un réseau connu à l’échelle nationale, voir plus, comme le meilleur exemple de valorisation du patrimoine militaire » expliquent-ils.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Le fort de Vancia reconverti en friche artistique alternative, ça c’était audacieux.

Mais en faire un parcours vert pour la culture aseptisée et bien pensante pour le peule de droite bien pensant, et bien … franchement bof ! Aucun intérêt.
Juste de la culture en tranche de saucisson.

Signaler un abus

L’expérience du fort de Vancia était une solution alternative, courageuse et intelligente. Le courage politique des élus fut ridicule. Maintenant les contribuables locaux vont confortablement y installer à grand frais des associations dont les membres sont bien inscrits sur les listes électorales.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le « Goldorak » de Perrache en cours de démantèlement

Le démantèlement des escalators situés place des Archives a débuté. Ceci s’inscrit dans la suite logique de l’ouverture de la gare sur l’espace public réalisé il y a quelques mois.


Urbanisme : certaines programmations seront réorientées

Si les projets contractualisés seront honorés, le nouvel exécutif entend insuffler davantage de logements abordables et de végétalisation dans certaines opérations.


La Métropole de Lyon a voté sa PPI 2021-2026

null
La programmation pluriannuelle des investissements totalise 3,6 milliards d’euros, dont 944,6 millions dédiés à l’urbanisme.


Clermont-Ferrand : la bibliothèque de l’Hôtel-Dieu sera livrée en 2024

null
Cette bibliothèque métropolitaine sera logée dans un édifice du 18ème siècle de l’ancien Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand.


21,4 millions d’euros pour le recyclage des friches en AURA

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’enveloppe dédiée au fonds de recyclage foncier des friches s’élève à 21,4 millions d’euros sur deux ans.


Télécabines, lignes de tram : le plan de mandat du Sytral dévoilé

null
Le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise a présenté ce jeudi son plan de mandat 2021/2026. Si aucune ligne de métro ne sera initiée dans le mandat, une première ligne par câble sera mise en place entre Francheville et Gerland. 4 nouvelles lignes de tram vont voir le jour.


Alliade développe une ferme urbaine dans la ZAC des Girondins

null
Le bailleur social réalise une exploitation maraîchère avec ses serres au sein d’un projet de 120 logements en accession et locatif social.


Vallée de la chimie : la Métropole de Lyon satisfaite du rétablissement du PPRT

null

La cour administrative d’appel du tribunal administratif de Lyon a rétabli le plan de prévention des risques technologiques qui avait annulé en 2019.


La Métropole veut racheter le foncier du site de Gifrer à Décines

Ce rachat par la Métropole de Lyon vise à permettre le maintien des activités productives du site et tenter de sauver les 125 postes menacés de suppression.


Demandes d’autorisation d’urbanisme : nouvelle démarche en ligne

Celle-ci vise à accompagner et simplifier la procédure.


Concertation sur la piétonisation d’une partie du Cours Charlemagne


La Métropole et la Ville de Lyon vont expérimenter pendant 3 mois cette piétonisation entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud à compter de la mise en service du T2. Et ce pour permettre de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire.


La Ville de Lyon veut un éclairage urbain plus économe

Deux délibérations ont été présentées au conseil municipal de la ville de Lyon jeudi pour la rénovation de l’éclairage urbain.


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.