Vénissieux : une femme menacée d’expulsion locative se pend

Une femme de 70 ans a été retrouvée pendue à Vénissieux ce matin. Michèle Picard, la maire de Vénissieux, a immédiatement relancé le débat sur les expulsions locatives.

Une femme de 70 ans s’est suicidée ce matin, dans le centre-ville de Vénissieux. La police devait procéder ce matin à l’expulsion locative de cette personne, décidée par décision judiciaire du 6 octobre 2011.

La maire de Vénissieux, Michèle Picard, a immédiatement réagi, en fustigeant une fois de plus le principe des expulsions locatives, qu’elle avait, comme chaque année dénoncé, à l’occasion de la signature d’arrêtés anti-expulsions le 15 mars , invalidés un mois plus tard par la justice administrative.

«L’horreur est face à nous»

« Je suis atterrée, révoltée, tourmentée par tous ces drames qui se succèdent. Déjà en 2011 à Vénissieux, une femme avait menacé de se défenestrer, lors de son expulsion. Depuis 4 ans, je n’ai de cesse d’alerter sur les conséquences dramatiques que peuvent engendrer les expulsions. Aujourd’hui, l’horreur est face à nous » s’est émue la maire de Vénissieux dans un communiqué.

Pour la préfecture, « le propriétaire du logement qu’elle occupait lui avait donné congé pour réaliser sa mise en vente au 31 décembre 2010. Plusieurs offres de logement de substitution lui avait été faîtes et elles ont toutes été refusées, alors même qu’elles étaient situées dans le même immeuble ».

Une personne « isolée et fragilisée »

Le concours de la force publique à l’appui de la décision de justice a été demandé au préfet par l’huissier le 19 juillet 2012. Il avait été accordé le 14 février 2013 alors que cette personne n’avait pas répondu aux convocations du commissariat pour faire le point de sa situation et n’avait donné suite à aucune demande de contact de la part des services sociaux.

« Le Préfet du Rhône avait autorisé le concours de la force publique pour procéder à l’expulsion à compter du 18 mars. Informés de cette décision dès le 14 février dernier, nos services avaient contacté cette personne par courrier, dès le 25 février, pour étudier les possibilités d’intervention auprès de son bailleur privé » indique la maire de Vénissieux. Mais la personne ne s’était pas rendue au rendez-vous qui lui avait été fixé. « Si elle était inconnue de nos services jusque-là, sa situation isolée et fragilisée faisait l’objet d’un suivi par les services du Conseil général et une mesure de protection était en cours » a précisé Michèle Picard dans un communiqué.

Un nombre d’interventions des forces de l’ordre en baisse

Le préfet rappelle lui l’important travail réalisé pour prévenir les expulsions locatives, ce travail devant être mené, le plus en amont possible, « avec l’ensemble des partenaires intéressés pour éviter que l’on en arrive à une décision judiciaire et, a fortiori, à son exécution contrainte ». « Compte tenu de ce travail partenarial près de 85 % des demandes de concours de la force publique ne donnent pas lieu à une intervention des forces de l’ordre » rappelle-t-il.

Aussi, malgré la baisse du nombre de décisions dans le Rhône accordant le concours de la force publique depuis 3 ans, passant de 1440 an 2010 à 1248 en 2011 et à 1081 en 2012, 256 ont été suivies d’effet en 2012. « Les indemnités versées par l’Etat au propriétaire en raison du refus du concours de la force publique ont été multipliées par 10 de 2011 à 2012 » précise la préfecture.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La contemporanéité des APL, une réforme bénéfique pour les caisses de l’État

nullLa réforme des allocations personnalisées au logement, désormais calculées sur les revenus des 12 derniers mois avec une révision trimestrielle, ont permis à l’État d’économiser 1,1 milliard d’euros.


Pas d’augmentation des impayés de loyer

C’est ce que rapporte l’observatoire des impayés de loyer`. S’ils n’augmentent pas, la vigilance et la prévention restent nécessaires, selon le ministère.


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Hausse mesurée des loyers selon Clameur

nullLors de la présentation de son nouvel outil à Lyon, l’observatoire a fait part de ses derniers chiffres d’évolution de loyers.


Clameur a présenté à Lyon son nouvel outil

L’observatoire des loyers a présenté au siège de l’UNIS Lyon-Rhône son nouvel outil, qui se veut au bénéfice des contributeurs.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Les loyers pourront être réévalués de 0,09%

L’INSEE a fait état de ses indices de prix à la consommation jeudi, et de son indice de référence des loyers, qui régit l’évolution des loyers.
» L’indice de référence des loyers


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


Reconfinement : les visites restent autorisées pour les résidences principales

null
Si les agences restent fermées dans les 16 départements concernés par le reconfinement, les pouvoirs publics ont décidé d’autoriser plus largement les visites que lors des premiers confinements.


Relèvement des objectifs pour l’aide « logement jeune actif »

Lancée le 18 février dernier par Action Logement, celle-ci sera finalement versée a 50.000 bénéficiaires.


« Il faut que l’on ait une vision sur les prix de sortie »

null<
Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement. Nous évoquons avec lui les inflexions initiées par la nouvelle majorité sur la politique du logement de la Ville de Lyon. Notamment sur les opérations publiques de type ZAC
» Encadrement des loyers : «On aidera à faire de la conciliation»
» «Nous espérons une signature de cette charte avant l’été»
» «Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant»


Encadrement des loyers : «On aidera à faire de la conciliation »

Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement. Lors de notre entretien, nous avons également évoqué avec lui la mise en place de l’encadrement des loyers.


« Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant »

Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement, et préside également la SACVL. Nous évoquons le rôle de cette dernière dans l’accompagnement de la politique de l’habitat de la Ville de Lyon.