Vénissieux : une femme menacée d’expulsion locative se pend

Une femme de 70 ans a été retrouvée pendue à Vénissieux ce matin. Michèle Picard, la maire de Vénissieux, a immédiatement relancé le débat sur les expulsions locatives.

Une femme de 70 ans s’est suicidée ce matin, dans le centre-ville de Vénissieux. La police devait procéder ce matin à l’expulsion locative de cette personne, décidée par décision judiciaire du 6 octobre 2011.

La maire de Vénissieux, Michèle Picard, a immédiatement réagi, en fustigeant une fois de plus le principe des expulsions locatives, qu’elle avait, comme chaque année dénoncé, à l’occasion de la signature d’arrêtés anti-expulsions le 15 mars , invalidés un mois plus tard par la justice administrative.

«L’horreur est face à nous»

« Je suis atterrée, révoltée, tourmentée par tous ces drames qui se succèdent. Déjà en 2011 à Vénissieux, une femme avait menacé de se défenestrer, lors de son expulsion. Depuis 4 ans, je n’ai de cesse d’alerter sur les conséquences dramatiques que peuvent engendrer les expulsions. Aujourd’hui, l’horreur est face à nous » s’est émue la maire de Vénissieux dans un communiqué.

Pour la préfecture, « le propriétaire du logement qu’elle occupait lui avait donné congé pour réaliser sa mise en vente au 31 décembre 2010. Plusieurs offres de logement de substitution lui avait été faîtes et elles ont toutes été refusées, alors même qu’elles étaient situées dans le même immeuble ».

Une personne « isolée et fragilisée »

Le concours de la force publique à l’appui de la décision de justice a été demandé au préfet par l’huissier le 19 juillet 2012. Il avait été accordé le 14 février 2013 alors que cette personne n’avait pas répondu aux convocations du commissariat pour faire le point de sa situation et n’avait donné suite à aucune demande de contact de la part des services sociaux.

« Le Préfet du Rhône avait autorisé le concours de la force publique pour procéder à l’expulsion à compter du 18 mars. Informés de cette décision dès le 14 février dernier, nos services avaient contacté cette personne par courrier, dès le 25 février, pour étudier les possibilités d’intervention auprès de son bailleur privé » indique la maire de Vénissieux. Mais la personne ne s’était pas rendue au rendez-vous qui lui avait été fixé. « Si elle était inconnue de nos services jusque-là, sa situation isolée et fragilisée faisait l’objet d’un suivi par les services du Conseil général et une mesure de protection était en cours » a précisé Michèle Picard dans un communiqué.

Un nombre d’interventions des forces de l’ordre en baisse

Le préfet rappelle lui l’important travail réalisé pour prévenir les expulsions locatives, ce travail devant être mené, le plus en amont possible, « avec l’ensemble des partenaires intéressés pour éviter que l’on en arrive à une décision judiciaire et, a fortiori, à son exécution contrainte ». « Compte tenu de ce travail partenarial près de 85 % des demandes de concours de la force publique ne donnent pas lieu à une intervention des forces de l’ordre » rappelle-t-il.

Aussi, malgré la baisse du nombre de décisions dans le Rhône accordant le concours de la force publique depuis 3 ans, passant de 1440 an 2010 à 1248 en 2011 et à 1081 en 2012, 256 ont été suivies d’effet en 2012. « Les indemnités versées par l’Etat au propriétaire en raison du refus du concours de la force publique ont été multipliées par 10 de 2011 à 2012 » précise la préfecture.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’UNPI se met en retrait de Clameur

null
L’Union nationale des propriétaires immobiliers a indiqué se désolidariser « de certains syndicats de professionnels de l’immobilier face à leurs positionnements anti-propriétaires ».


Le marché locatif se rééquilibre


La crise du coronavirus a eu pour effet de rééquilibrer le marché locatif, auparavant perturbé par les locations de courte durée de type Aibnb. C’est ce que montre une récente étude du groupe Seloger.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


Michèle Picard ne prendra pas d’arrêtés contre les expulsions locatives

Pour la première fois depuis 10 ans, l’édile vénissiane ne prendra pas d’arrêté en ce sens, les procédures d’expulsions locatives devant être adossées à des possibilités de relogement.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Encadrement des loyers : l’un des sujets phare du mandat en matière de logement

La mesure figurait en bonne place dans le programme des écologistes, mais aussi de la « Gauche unie ».


Trêve hivernale : l’UNPI prend acte de l’interdiction des expulsions

Christophe Demerson, le président de l’UNPI, a indiqué prendre acte du choix du ministre du Logement, Julien Denormandie, d’interdire les expulsions jusqu’à fin de la prochaine trêve hivernale.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


Cécile Mazaud, présidente de l’Association Foncière Logement

Les membres du conseil d’administration ont élu jeudi, à l’unanimité, la présidente de l’entreprise générale de bâtiment Mazaud, à la présidence de la structure.


Vacances : un guide pour les professionnels de la location

La FNAIM a édité un guide de préconisations sanitaires pour tous les professionnels réglementés.