Villeurbanne : critiques de l’UDI sur l’aménagement du cours Émile Zola

Une réunion de militants du parti de centre droit a été l’occasion pour ces derniers d’émettre des critiques sur la fiscalité et des projets villeurbannais.

Des militants de l’UDI se sont réunis pour le premier « Apero-UDI », qui avait vocation à réunir adhérents et citoyens cette fois-ci sur le thème de la « fiscalité ». Et selon le parti de centre droit, l’imposition en France a atteint « le niveau maximal tolérable ». « Les seuls intérêts de la dette que la France doit rembourser atteignent 47 milliards d’euros constituant le 3e poste budgétaire de l’État, 4 fois plus que les budgets consacrés à l’emploi, 6 fois plus que les budgets consacrés au logement » note les élus centristes villeurbannais.

Le thème a été décliné au niveau local. « Que Villeurbanne soit une ville bien gérée et où les impôts sont très peu élevés est unanimement rejeté et considéré comme un mensonge, de nombreux exemples venant éclairer cette position » notent-ils. « Le calcul de l’impôt moyen ne devant plus se faire en fonction du nombre d’habitants ou du nombre de foyers fiscaux, mais bien en fonction du nombre de foyers fiscaux payant réellement l’impôt. Avec un impôt moyen qui passe de 705 à 1230 euros la prétention socialiste de dire que Villeurbanne est la ville la moins chère est totalement remise en question » relèvent-ils.

Critiques sur la passerelle Gratte-Ciel et le cours Emile Zola

Ils ont ensuite critiqué « les embauches inconsidérées à la mairie de Villeurbanne qui avec 1634 salariés est la plus grosse entreprise de la ville ». Ils ont également souligné la nécessité « de mettre à plat le subventionnement associatif en privilégiant les associations d’intérêt général et d’utilité publique et en stoppant le clientélisme cher au Parti Socialiste villeurbannais (1500 associations subventionnées !) », mais aussi d’éliminer des projets onéreux inadaptés à la situation économique de notre pays.

Sur ce dernier point, ils ont notamment cité « l’aménagement du cours Émile Zola qui au final va avoisiner les 80 millions d’euros ( financement du Grand Lyon, mais toujours le contribuable !) et la réalisation incongrue, indécente et éphémère de la passerelle des Gratte-Ciel qui a laissé aux socialistes la possibilité de jeter 500 000 euros à la poubelle ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Presqu’ile : moins d’autos et « un peu de temps » pour le T8

Bruno Bernard, président du SYTRAL et de la Métropole, a rappelé publiquement lors du lancement de la concertation sur le réaménagement de la rive droite du Rhône vouloir se donner un plus de temps pour le projet de tramway entre Bellecour et Part-Dieu. Il a évoqué l’impact possible de la réduction des voies dédiées à l’automobile.


Réaménagement de la rive droite du Rhône: la concertation a débuté

Une réunion publique de lancement était organisée ce mardi à l’Hôtel de Ville de Lyon.


Lancement de la concertation sur le transport par câble entre Francheville et Lyon

nullUne soirée d’ouverture de la concertation est organisée ce mercredi. Le SYTRAL et une partie des opposants au projet ont présenté lundi cette démarche lors d’une conférence de presse.


Jean Castex était en visite vendredi dans la Métropole de Lyon

Le Premier ministre était en déplacement ce vendredi dans la Métropole de Lyon sur le thème de la politique de la Ville. Le chef du gouvernement s’est successivement rendu à La Duchère, Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.


La Métropole et Charly décident de remettre à plat le projet de cimetière

La Métropole de Lyon et la Ville, suite à une entrevue du président avec le maire, ont annoncé la relance des études quant aux sites potentiels du nouveau cimetière métropolitain.


Le cours Lafayette partiellement fermé à la circulation

Celui-ci est fermé dès ce mardi à la circulation et ce jusqu’en février entre la rue Ney et le boulevard Jules Favre Ceci va permettre la réalisation de travaux d’aménagement des espaces publics sur le boulevard Vivier-Merle.


Bruno Bernard appelle à un rééquilibrage des territoires

Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a pu, lors de la conférence de presse organisée mardi sur l’encadrement des loyers, réaffirmer les grandes lignes en matière de politique du logement.


Travaux du T6 : Villeurbanne accompagne les commerçants

La Ville a annoncé accompagner les commerçants dans le cadre de la suppression du marché Leclerc.


Agglo de Villefranche : la ZAC de l’Ile Porte devrait enfin voir le jour

Beau Parc. Tel est le nom choisi par la Communauté d’agglomération Villefranche Beaujolais Saône pour sa fameuse ZAC de l’Ile Porte, attendue depuis au moins quinze ans, et qui devrait enfin connaître concrétisation.


Vers la création d’une SAC entre les OPH de la Métropole de Lyon

nullLes trois offices publics de l’habitat pourraient s’associer au sein d’une société de coopération, pour s’unir notamment en matière d’aménagement. L’idée a été évoquée par Renaud Payre lors des rencontres « En aparté » organisées par l’AURA HLM.


Clermont Auvergne Métropole développe ses réseaux de chaleur

nullLe président de l’intercommunalité et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté mercredi les projets d’extension et d’interconnexion des réseaux, qui visent à diminuer l’empreinte carbone du territoire.


« Les terrasses » de l’Hôtel-Dieu récompensées par une pyramide d’argent

nullLa fédération des promoteurs immobiliers d’Auvergne organisait il y a 10 jours sa traditionnelle cérémonie des pyramides à l’Hôtel de Ville de Clermont-Ferrand. L’occasion pour les présidents de Clermont Auvergne Métropole et de la FPI régionale de faire un point sur ce marché plutôt dynamique.


Vénissieux : inauguration de la place Ennemond Romand

Cette requalification, réalisée pour un coût global de 5.1 millions d’euros, visait à créer un espace de proximité, apaisé, végétalisé et convivial.


Les futures lignes de métro de l’agglomération lyonnaise en concertation


Le SYTRAL organise du 21 septembre au 15 décembre un vaste débat sur l’avenir du réseau de métro dans l’agglomération lyonnaise. Avec 4 futures lignes versées au débat.


La Métropole de Lyon fait un geste fort en faveur des maires


Suite à la tribune signée par plus d’une quarantaine de maires, le président de la Métropole, Bruno Bernard, a annoncé une série de mesures, dont des rencontres avec les communes et des aides pour celles en fort développement. Une enveloppe de plusieurs millions d’euros pourrait être débloquée.