Une charte entre la Métropole de Lyon et Voies Navigables de France

Lors du conseil métropolitain de ce lundi, les élus ont adopté, à l’unanimité, une délibération adoptant une charte de partenariat avec Voies Navigables de France (VNF) pour la période 2016-2021.

Le document porte sur un montant total d’investissement de 5,1 millions d’euros, qui visera notamment à la réalisation des appontements destinés à accueillir les bateaux de croisière sur le Rhône et la Saône ainsi que les conditions d’exploitation des aménagements à venir.

Le protocole vise aussi à améliorer la qualité des façades fluviales de la Métropole et elle permettra de définir une politique d’accueil des bateaux stationnaires, note l’institution dans un communiqué.

Les fleuves sont l’un des éléments attractifs pour le tourisme dans l’agglomération. En 2016, 26 paquebots naviguent sur le bassin Rhône-Saône. Les nouvelles haltes permettront d’en accueillir une trentaine en 2020. « Les croisières locales et le transport de passagers seront également développés et favorisés pour répondre aux attentes des habitants comme des touristes. Aujourd’hui, cela représente près de 400 000 passagers par an » indique la Métropole.

Pour Roland Bernard, Conseiller délégué au Fleuve, « cette charte est à la naissance de la reconquête du fleuve et de ses aménagements, pour nos concitoyens de la Métropole : élément majeur de l’attractivité et de la promotion de nos territoires »

Multiples objectifs

Le partenariat mené depuis 1997 entre VNF et le Grand Lyon vise un certain nombre d’objectifs, dont la poursuite du projet des Rives de Saône (Terrasses de la Presqu’île) et de nouvelles actions sur la Saône (port de l’Occident, abords de l’écluse de Rochetaillée…). Il passe également par le projet Lyon Confluence et l’achèvement des Docks de Lyon, la continuation des projets sur le Rhône amont à Miribel Jonage, mais aussi l’intégration du fleuve et de l’usage du transport fluvial dans le développement et l’aménagement de la Vallée de la chimie.

Au sein de ce plan global d’investissement de 5,1 millions d’euros, VNF engage 4,2 millions d’euros et la Métropole 900.000 euros. Par ce partenariat, VNF et la Métropole entendent conforter la réappropriation des deux fleuves par les habitants. Il s’agit également de structurer et d’ancrer le tourisme fluvial dans le développement de l’offre touristique métropolitaine, de mettre les voies navigables au service du système de transport métropolitain et de son économie, et de contribuer à la protection de l’environnement, des ressources en eau et à l’adaptation au changement climatique. 4 millions d’euros seront investis par la Métropole de Lyon dans le domaine fluvial sur l’ensemble du mandat.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.


Bruno Bernard a rencontré Jean Castex ce jeudi

Le président de la Métropole a rencontré ce jeudi le Premier ministre, en présence de Grégory Doucet, le maire de Lyon pour évoquer la crise sanitaire. Ce vendredi, il rencontrera le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.


Politique de la ville : hausse de 46 millions d’euros des moyens en 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 se traduit par une hausse des moyens pour la politique de la ville.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.