La FNAIM appelle à un Grenelle du Logement

La FNAIM nationale et la Chambre du Rhône sont plutôt satisfaites des annonces faites mercredi. Selon la fédération, l’organisation d’un Grenelle pourrait permettre de repartir sur de bonnes bases, et d'aboutir à une grande loi logement.

La FNAIM, a comme d’autres acteurs de l’immobilier, tenu à réagir au plan logement du gouvernement. Selon la fédération de l’immobilier plusieurs des mesures présentées par le gouvernement vont dans le bon sens, comme la libération du foncier, la lutte contre la rétention foncière, une mobilité accrue dans le parc social, une transition énergétique et numérique dans les territoires ainsi que le bail mobilité.

Mais la fédération note toutefois que, malgré tout leur intérêt, « ces mesures ne pourront répondre à leurs objectifs que si elles s'inscrivent dans le cadre d'une véritable concertation réunissant l'ensemble des acteurs du logement ». « Seul un Grenelle du Logement pourra participer efficacement et de manière pertinente au rééquilibrage du marché et permettra de repartir sur des bases saines. Cette concertation que la FNAIM demande depuis le début de la présidence Macron serait un signal important pour accompagner les réformes nécessaires », note la FNAIM. « Nous saurons rester vigilants pour que le premier patrimoine des Français connaisse une grande réforme à la hauteur des enjeux », a-t-elle indiqué.

Un plan plutôt positif pour le président de la Chambre du Rhône

Alexandre Schmidt, le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM, trouve les mesures annoncées mercredi plutôt positives : « sur le plan de la construction, cela va dans le bon sens, et permettre de construire plus, c’est donc plutôt bien ». « Ils ont fait des propositions concrètes et pragmatiques, et ont conservé le dispositif Pinel. Son recentrage est aussi une très bonne chose». Il voit également d’un bon œil la fiscalité plus clémente sur la vente de terrains, propre à densifier l’offre de foncier en zone tendue.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les loyers pourront augmenter de 1,05%

Au titre du premier trimestre 2018, l’augmentation de l’ IRL, indice de référence des loyers publié jeudi matin par l’INSEE, dépasse la barre des 1%, pour la deuxième fois consécutive.


Location : des réactions plutôt critiques au projet de loi ELAN

Les fédérations et associations professionnelles ont réagi à la présentation du projet de loi ELAN.


La SACVL, 1er producteur de miel lyonnais

null
Le bailleur appartenant à la ville de Lyon a produit en 2017 plus d’une tonne de miel. Mais son cas n’est pas unique : d’autres organismes ont également implanté des ruches au sein de leurs résidences.


Les grandes lignes du projet de loi ELAN

null
Le gouvernement examine mercredi en Conseil des ministres le projet de loi visant à libérer la construction de logements.


Vers une hausse assez soutenue des loyers en 2018

null
Olivier Dumas, responsable des statistiques à l’UNIS Lyon-Rhône, a fait état, à plusieurs reprises ce mois-ci, de l’état du marché locatif à Lyon et dans son agglomération.


Une réunion des propriétaires bailleurs à Lyon

null
L’UNIS Lyon-Rhône organisait ce mardi, dans le 3ème arrondissement, sa traditionnelle réunion des propriétaires bailleurs.


Lyon fait partie des villes où les loyers ont le plus augmenté en 2017

null
Si les loyers ont légèrement baissé en 2017 en France, la capitale des Gaules fait partie, avec Nice, des villes où les loyers ont le plus progressé l’an dernier. La hausse des loyers se poursuit en ce début 2018.


Les loyers à Lyon et dans son agglomération en février 2018

Clameur a fait état ce mardi sa note de conjoncture, qui relève une hausse des loyers à Lyon.


« Ce n’est pas en appauvrissant les uns que l’on enrichit les autres»

null
Victor-John Vial-Voiron est président de l’UNPI Rhône-Alpes et de l’UNPI du Rhône.


AirBnb : des changements s’opèrent ce jeudi à Lyon

A partir de ce 1er février, une nouvelle réglementation s’applique.


SACVL : la notation reste stable pour S&P

L’agence de notation Standard & Poor’s Global Ratings a confirmé la note de référence à long terme « A » de la société anonyme de construction de la Ville de Lyon (SACVL).


La fondation Abbé Pierre publie son rapport sur l’état du mal-logement

Le 23ème rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal logement a été publié mardi et remis au ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard.


Lyon : un marché immobilier sous tension

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM dressait lundi un bilan de l’année immobilière, dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. L’activité a été forte sur l’année écoulée.


L’indice de référence des loyers repasse la barre des 1%

L’IRL a augmenté de 1.05% selon les données publiées vendredi par l’INSEE.


« Considérer que l’immobilier est une rente est une grave erreur »

null
Jean-François Buet est le président de la FNAIM. Avant de laisser sa place à la fin du mois à Jean-Marc Torrollion, au terme d’un mandat de 5 ans, nous évoquons avec lui l’adoption de la loi de finances 2018, et son impact sur l’immobilier.