Une loi ELAN remaniée adoptée par le Sénat

La Chambre haute du Parlement a adopté jeudi la loi ELAN, après quelques modifications du texte voté en première lecture par l’Assemblée nationale.

Après un allongement de l’examen du texte, la loi ELAN (portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique) a été adoptée par le Sénat jeudi par une majeure partie des parlementaires de droite et de centre-droit. Les parlementaires socialistes et CRCE (Communiste républicain citoyen et écologiste, à majorité communiste) ont voté contre et les élus LREM se sont abstenus.

Le projet de loi sera au centre d’une commission mixte paritaire à la rentrée, pour valider un texte commun entre l'Assemblée nationale et le Sénat. Pour Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, « la démarche globale qui inspire l’ensemble du projet de loi reste le pragmatisme et la simplification. Faciliter, accélérer l’action de ceux qui construisent, rénovent, aménagent : collectivités locales, aménageurs, bailleurs sociaux, investisseurs, promoteurs, entreprises, artisans. Et tout cela pour apporter le meilleur service possible à nos concitoyens, aux habitants de nos territoires, de tous nos territoires. Car oui, c’est une innovation de rédiger un texte de loi qui n’ajoute pas de contraintes supplémentaires mais qui, de manière pragmatique lève des blocages ».

Selon le ministre, les propositions formulées sont « certes parfois techniques mais auront des répercussions majeures et très concrètes dans le quotidien de nos concitoyens, dans les champs très larges de l’aménagement, de la revitalisation des centres-villes, de la construction, du logement, de la prévention des expulsions, de la lutte contre les marchands de sommeil, du développement du numérique… »

Aménagements de la loi SRU

Le Gouvernement a, selon le ministre, « tenu à préserver la structure et les objectifs fondamentaux de la loi Littoral et de la loi SRU, tout en permettant des adaptations de bon sens à la demande de très nombreux élus locaux ».

On notera que les sénateurs ont orienté les fonds issus de ventes de logements sociaux vers des opérations réalisées sur le territoire communal. Autre nouveauté : les communes et intercommunalités pourront de plus mutualiser leurs obligations en matière de taux de logements sociaux à l'échelle intercommunale, via un contrat intercommunal de mixité sociale.

« L’esprit du projet de loi Elan est d’apporter des solutions aux besoins des Français. Aujourd’hui, l’accès au logement est, pour certains de nos concitoyens, une véritable course d’obstacles. L’objectif est donc de répondre au manque de logement en facilitant l’acte de construire, en redonnant confiance aux acteurs du marché concernés pour qu’ils investissent, de faciliter et accompagner le changement de domicile et la mobilité résidentielle, d’améliorer la protection des plus fragiles, d’apporter le très haut débit pour tous, fibre et 4G. Autant d’impératifs essentiels pour lutter contre les fractures territoriales et contre le sentiment de relégation qui habite trop de Français », a ajouté le secrétaire d’État, Julien Denormandie.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La SERL a injecté 165 millions d’euros dans l’économie en 2019

null
La société d’économie mixte organisait mardi dernier sa traditionnelle cérémonie de vœux en présence d’élus et de nombreux professionnels du secteur.


La SERL, futur aménageur de la Saulaie

Le quartier situé à Oullins sera l’un des principaux pôles en mutation dans les prochaines années au sein de la Métropole de Lyon.


Villeurbanne : le groupe Rosa Parks a été inauguré mardi


Le groupe scolaire est le premier équipement public livré au sein de la ZAC Gratte-Ciel Centre-Ville.


Cours Vitton : la 1ère tranche de requalification inaugurée

Cette inauguration a été effectuée ce vendredi.


Collomb se targue d’être « le seul à défendre l’Anneau des sciences »


Le maire de Lyon et candidat à la présidence de la Métropole passait ce mercredi son grand oral devant les acteurs du BTP : BTP Rhône, mais aussi la FFB et la FPI.


Villeurbanne : inauguration du cours Émile-Zola réaménagé


Les travaux portant sur une partie de cet axe structurant de la ville concernaient la tranche comprise entre l’avenue Thiers et la rue Hippolyte Kahn.


Villeurbanne : les réalisations et projets de 2020

 
L’année prochaine verra la livraison d’équipements majeurs, et la poursuite de projets urbains tels que Gratte-Ciel centre ville, la ZAC Grandclément, le « Terrain des Soeurs », et le quartier de la Soie.


Grenoble-Alpes Métropole : le PLUi a été adopté

Le Conseil de la Métropole de Grenoble a approuvé le projet de plan local d’urbanisme intercommunal ce vendredi.


Béatrice Vessiller veut bâtir rapidement une école sur la ZAC Grandclément

La candidate écologiste à la mairie de Villeurbanne présentait mercredi dernier ses propositions en matière d’éducation.


Patrick Bouchain, Grand Prix de l’urbanisme 2019

Jacqueline Gourault et Julien Denormandie ont remis mardi ce prix à l’architecte et scénographe.


Comment les rivières ont accompagné l’essor industriel de Tarare

FRANCHIR LA BERGE – L’essor de l’industrie dans cette petite ville de l’ouest rhodanien a été permis par l’exploitation des rivières la traversant.
» EVENEMENT PARTENAIRE : le CAUE organise l’exposition « Franchir la berge« 


Le club de l’OURS reçoit David Kimelfeld ce jeudi

Le président de la Métropole va clore ce 12 décembre les petits déjeuners de l’année du club de l’OURS, « Ouvrage, Urbanisme, Réflexion, Société ».


Signature du contrat de ville métropolitain


Le préfet délégué pour l’égalité des chances et le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à la politique de la ville ont signé vendredi un protocole d’engagements réciproques renforcés.


T7, métro B vers Rillieux : probables axes de développement des TCL

La Métropole a, ces dernières années, travaillé sur certains futurs axes de transports en commun, tandis que d’autres font consensus tant chez les élus de la majorité qu’au sein de la droite métropolitaine.


Les projets de Bouzerda et Kimelfeld satisfont les élus du nord de la Métropole

La présentation des «projets secrets» de la présidente du Sytral et ceux de David Kimelfeld, qui prévoient une extension du métro jusqu’à Rillieux, sont de nature à satisfaire les élus qui avaient récemment plaidé en ce sens.