La Métropole de Lyon consacrée «capitale française de la Biodiversité»

Le titre a été décerné à la collectivité durant la 9e édition du concours organisé par l’Agence française pour la biodiversité.

La 9e édition du concours organisé par l’Agence française pour la biodiversité a consacré la Métropole de Lyon « Capitale française de la Biodiversité 2019 ». Ce titre récompense « le travail mené par la collectivité depuis plusieurs années pour lutter contre le réchauffement climatique », souligne la collectivité.

Au travail sur le climat, est associé depuis plusieurs années celui sur la place de l’arbre, de l’eau et de la nature sur son territoire. La collectivité a notamment fixé, dans son « plan climat » et dans le PLU-H, des objectifs ambitieux d’augmentation des surfaces d’espaces publics et privés ombragées par les arbres. Ceci pour répondre au défi déjà bien réel des îlots de chaleur urbains.

300.000 arbres supplémentaires

A la faveur de la mobilisation de plus de 120 acteurs publics, privés et associatifs réunis au sein de la Charte de l’Arbre (signée en juin dernier par David Kimelfeld lors d’une visite de territoire à la Confluence), des arbres seront plantés massivement. 300.000 arbres supplémentaires devraient permettre de faire passer la part du territoire ombragé de 27% à 30% à horizon 2030. Ceux-ci ont par ailleurs une qualité d’évapotranspiration, qui, face à la chaleur, rafraichit l’air ambiant à condition que les végétaux disposent de réserve d’eau dans le sol.

« La Métropole travaille donc aussi à la désimperméabilisation des espaces urbains et au stockage de l’eau de pluie dans les espaces verts. Elle mène d’ailleurs des recherches de pointe pour mesurer et qualifier la capacité des arbres à fournir ce service de rafraîchissement naturel aux citadins », souligne la collectivité.

Face à la forte incertitude quant à la manière dont les arbres vont réagir face aux évolutions rapides des températures, de la pluviométrie, des cortèges d’espèces animales et végétales avec lesquelles ils interagissent, la Métropole parie sur la diversité et élargit et varie les espèces d’arbres plantées. « La collectivité et ses partenaires restaurent et renaturent des cours d’eau et leurs berges, par exemple sur les bords de Saône. En retrouvant des berges naturelles, des mares ou des zones humides, la Métropole de Lyon offre des espaces accueillants pour la faune et la flore et appréciés des habitants, tout en recréant des milieux qui sont de véritables « éponges » lors des pluies intenses ou des crues », note la collectivité, qui gère de manière écologique exemplaire de grands parcs, qui véritables poumons verts et réservoirs de biodiversité. « Ils forment autant d’îlots de fraicheur en cas de canicule ».

La trame verte et bleue, meilleure garantie de résilience

« L’ensemble de ces actions de la Métropole contribuent au maintien ou à la restauration des continuités écologiques qui permettent la bonne circulation des espèces animales et végétales, rendue encore plus indispensable du fait du changement climatique. En retour, cette trame verte et bleue fonctionnelle est la meilleure garantie de résilience des habitats naturels, et du maintien des services qu’en retirent les êtres humains », souligne la Métropole.

La distinction décernée par l’Agence française pour la biodiversité renforce selon elle sa volonté « d’agir pour l’adaptation de son territoire au changement climatique, de lutter contre les îlots de chaleur urbains et d’offrir à ses habitants un cadre de vie agréable et respectueux de l’environnement ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les projets de Bouzerda et Kimelfeld satisfont les élus du nord de la Métropole

La présentation des «projets secrets» de la présidente du Sytral et ceux de David Kimelfeld, qui prévoient une extension du métro jusqu’à Rillieux, sont de nature à satisfaire les élus qui avaient récemment plaidé en ce sens.


Le plan à long terme de Kimelfeld pour les transports dans la Métropole


David Kimelfeld a présenté lundi ses propositions consécutives à l’abandon du projet d’Anneau des sciences.
» T7, métro B vers Rillieux : probables axes de développement des TCL
» David Kimelfeld souhaite intégrer le tram-train de l’ouest lyonnais au Sytral


Coup d’envoi pour l’écoquartier des Orfèvres à Trévoux

Les premiers coups de pioche du futur groupe scolaire de l’écoquartier des Orfèvres à Trévoux, aménagé par la SERL ont été donnés ce samedi.


« Je veux une montée en gamme du centre-ville de Villeurbanne »

null
Marc Atallah est le candidat LR à la mairie de Villeurbanne. Nous évoquons avec lui sa vision en matière d’urbanisme et d’équipements publics.


Lyon 3 : des arbres supplémentaires avenue Lacassagne

Pour végétaliser cet axe du 3e arrondissement, 20 arbres ont été plantés.


Couvrir le périphérique, piétonisation: les projets de Cédric Van Styvendael


ELECTIONS 2020 À VILLEURBANNE – Le candidat soutenu par le PS organisait jeudi dernier une conférence de presse pour présenter les 10 premières propositions de « Villeurbanne à voix haute ».

« Les prix de production sont sous tension »

null
Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui les récents chiffres de l’observatoire de la FPI, qui faisaient à la fois état d’un rebond des mises en vente et d’une hausse des prix en région lyonnaise.


Vers une refonte des places Pradel et Tolozan


Les places vont, à terme, connaitre une refonte complète qui participera à la nouvelle composition urbaine de la Presqu’île.


La ligne T6 inaugurée, pour passer de l’étoile à la toile

La présidente du Sytral, le maire de Lyon, le président de la Métropole, et de nombreux maires ont inauguré ce vendredi la sixième ligne de tramway de l’agglomération lyonnaise.


La presqu’île a vécu sa première journée de piétonisation en semaine

null
Après trois expérimentations en week-end, la piétonisation de la presqu’ile était organisée ce mercredi. Le président de la Métropole est allé sur le terrain, à la rencontre de commerçants, de professionnels et d’habitants.


Réunion publique le 12 décembre à Villeurbanne sur le projet des Buers

Cette réunion portera sur le projet urbain de ce secteur de la ville, et notamment sur l’aménagement des rues du 8-mai-1945, de la Boube et de la place des Buers.


« Les supporters pourront venir et repartir dans de bonnes conditions »


Roland Romeyer est le président du directoire de l’ASSE.


« Une véritable fierté d’exploiter cette 3e ligne de tram »

Edouard Hénaut est le directeur général France de Transdev, qui exploite via la STAS la troisième ligne de tramway de Saint-Etienne.


Saint-Etienne a inauguré samedi sa troisième ligne de tramway


La ville centre de la la métropole stéphanoise dispose désormais d’une ligne forte de transports en commun reliant la gare de Chateaucreux au stade Geoffroy Guichard.
» DOSSIER : Prolongement de la troisième ligne de tramway de Saint-Etienne


Villeurbanne : Béatrice Vessiller veut combattre la carence végétale

La candidate EELV à la mairie de Villeurbanne souhaite davantage végétaliser la ville, très minérale.