Le Léman Express, nouvelle infrastructure majeure du bassin Genevois

La ligne transfrontalière a été inaugurée jeudi dernier par les acteurs suisses et français.

La ligne transfrontalière Léman Express a été inaugurée jeudi dernier par les acteurs suisses et français, dont le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez. Dimanche, le premier train du Léman Express quittait Coppet, mais subissait des perturbations du fait des grèves en France.

210 millions d’euros investis

L’infrastructure n’en demeure pas moins essentielle. Pour répondre aux enjeux de mobilité de masse du territoire, 210 millions d’euros ont été investis par la Région à l’achat de 17 rames Régiolis d’Alstom, dédiées au Léman Express. Ces trains nouvelle génération ont été adaptés aux spécificités de la ligne transfrontalière franco-suisse. Ils peuvent ainsi circuler sous plusieurs types de tensions électriques.

Les Regiolis Léman Express ont été configurés en version péri-urbaine. Chaque rame de 72 mètres de long peut ainsi transporter jusqu’à 204 voyageurs assis, à une vitesse maximale de 140 km/h, conformément à l’homologation suisse.

Pour optimiser la fluidité des échanges et réduire le temps d’arrêt en gare, les Regiolis Léman Express sont équipés d’un plancher bas, avec sept portes de chaque côté, et une grande zone d’accueil sur les plateformes. L’intérieur, adapté aux personnes à mobilité réduite, offre un confort accru avec des sièges équipés de liseuses individuelles, de prises électriques, ainsi qu’aux espaces dédiés aux vélos et aux bagages.

La qualité du trajet est également améliorée grâce à de larges baies vitrées et un niveau sonore réduit. Dix trains supplémentaires déployés sur le territoire La Région a commandé 10 trains Regiolis de type Léman Express supplémentaires. Ils seront déployés principalement dans le Nord-Est de la Région, Ain, Haute-Savoie, Savoie, pour créer une flotte homogène et moderne sur ce secteur en développement. ❖

55 millions d’euros pour relier Auvergne-Rhône-Alpes à Genève

Pour créer le barreau ferroviaire manquant et relier Auvergne-Rhône-Alpes à Genève, la Région a investi 55 millions d’euros. Les deux réseaux communiquent entre eux grâce à la ligne Annemasse-Genève. « La réalisation de l’ouvrage en tranchée et en tunnel permet également de supprimer trois passages à niveau situés en ville d’Annemasse et d’offrir de nouvelles solutions pour les mobilités douces en rendant possible la création d’une voie verte », précise la Région.

La jonction des deux tranchées suisse et française a eu lieu en septembre 2016; puis les travaux se sont poursuivis en 2017 par la pose de la voie, l’électrification et la signalisation ferroviaire. La pose de la voie ferrée, réalisée sur une distance d’1,5 kilomètre, a débuté à la frontière suisse et s’est achevée à environ 500 mètres de la gare d’Annemasse. La jonction des rails français et suisses a eu lieu en septembre 2018. Les derniers travaux ont eu lieu en 2018 et 2019 à proximité et dans la gare d’Annemasse. Ainsi, le chantier CEVA France a progressé rapidement et s’est achevé dans le respect des délais estimés.

« Une formidable chance » pour Auvergne-Rhône-Alpes

Pour accueillir le Léman Express et ses voyageurs, les gares ont été redimensionnées et modernisées. La Région a investi 36 millions d’euros dans les gares où il fallait notamment sécuriser le franchissement des voies qui se faisait auparavant en surface. Des passerelles et des souterrains ont été réalisés dans plusieurs gares, notamment sur les quais et le passage souterrain d’Annemasse ou sur l’installation de la passerelle en gare de Thonon. Les gares de Magland et Sallanches ont ainsi fait l’objet d’une modernisation.

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est félicité de l’inauguration de cette infrastructure. «Le Léman Express est une formidable chance pour notre Région, un exemple fort de ce que nous sommes capables d’accomplir au service des habitants. Fruit d’un travail de coopération étroite avec les départements de l’Ain, de la Haute-Savoie et de la Suisse,il ouvre une nouvelle possibilité de mobilité durable pour désengorger les routes et accélérer notre travail en faveur de la qualité de l’air », a-t-il souligné.

Il rappelle que le bassin de vie du Grand Genève est un territoire en pleine expansion démographique, touristique et économique, et que cette nouvelle ligne « répond aux enjeux qui l’accompagnent en offrant un service de transport pour 50.000 voyageurs quotidiens ». « En réalisant cette infrastructure, nous répondons à la vocation d’Auvergne-Rhône-Alpes de préparer l’avenir», affirme-t-il

Pour la vice-présidente de la Région en charge des transports, Martine Guibert, «il s’agit du plus important projet de création d’offre ferroviaire de la décennie dans notre Région. C’est un véritable RER transfrontalier, un outil puissant de transport collectif entre la France et laSuisse au service des habitants, du développement économique et de la qualité de l’air de notre territoire. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pourquoi les 17 Alstom Regiolis ont coûté EUR 210 mio, alors que les 23 Flirt des CFF ont coûté CHF 230 mio, soit env.EUR 210 mio.
Les Regiolis ont donc coûté 30 % de plus que les trains suisse, qui sont parfaitement équivalant si on ne veut pas dire plus performant.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.


Report des finales nationales des Worldskills

Les finales nationales de Lyon, qui avaient été reportées en décembre 2020, se dérouleront finalement en 2021, suite au passage de la Métropole de Lyon en zone d’alerte maximale. WorldSkills France a de fait dû revoir son calendrier.


Mably : Valoris installe Lidl dans un local de 1.490 m²

La société Lidl va louer un local commercial dans cette commune de l’agglomération de Roanne. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce de la vente à investisseur de 1.239 m² de locaux mixtes à Chaponost.


Deux femmes à la barre du Sytral et des TCL

Le tempo est le même mais les causes ne le sont pas. A l’heure où toutes les têtes changent au sommet des institutions locales suite aux élections métropolitaines, on assiste également à un renouvellement des directions générales du Sytral et de Keolis Lyon, désormais assurées par deux femmes de très grande expérience.


Saint-Fons : un contrôle préventif incendie organisé sur le site Elkem Silicones

Un contrôle préventif classée Seveso seuil haut a été réalisé dans la vallée de la chimie par des inspecteurs des installations classées de l’unité départementale du Rhône de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.


Les Coulisses du Bâtiment organisées les 8 et 9 octobre par la FFB

La fédération française du bâtiment organise cette manifestation, malgré la crise sanitaire, avec des visites de chantier sur l’ensemble de la région.