Immobilier neuf : les prix toujours orientés à la hausse

C'est le constat tiré par le baromètre de Trouver-un-logement-neuf.com, publié ce mercredi.

Trouver-un-logement-neuf.com a publié ce jour son baromètre. Et selon ce spécialiste de l’immobilier neuf sur Internet, la tendance des prix est toujours largement haussière dans les grandes villes.

« Avec le télétravail testé à très grande échelle pendant le confinement, en marge de la fin de la métropolisation, d’un retour à la campagne de citadins des très grandes villes de France... certains tablent sur une diminution des prix de l’immobilier. Et pourtant, pour l’heure, aucune tendance à la baisse des prix de l’immobilier neuf n’est visible, bien au contraire », note-t-il.

Une nouvelle forte hausse sur le prix du trois-pièces est ainsi constatée dans la quasi-totalité des 10 plus grandes villes de France, lors des six derniers mois. Le prix de l’immobilier neuf a progressé dans 8 grandes villes sur 10 selon ce baromètre.

La hausse va jusqu’à + 8,7 %à Lille en comparaison des prix moyens pratiqués pour un trois-pièces en novembre 2019, permettant à Lille de devenir la 6ème grande ville la plus chère devant Montpellier (+ 5,6%) et Strasbourg (+3,3%). Seule Toulouse, malgré une hausse de 4,2% en un semestre, reste la grande ville la plus abordable, à 250.000 € pour un trois-pièces.

Hausse des prix de 3,4% à Lyon

On note également une forte hausse des prix à Lyon, où ces derniers augmentent de 3,4 %, au-delà des 366.000€ pour acheter un T3 neuf. C’est aussi le cas à Bordeaux, où l’augmentation est de +4,6%, à 332.300€ pour un trois-pièces.

La hausse reste plus limitée à Nice (+0,6%) où il faut compter 354.600€ pour acheter un T3, et est même inexistante à Marseille (+0%) où on doit débourser 261.000€. Nice, capitale de la Côte d’Azur, « est ainsi sur le podium des trois grandes villes les plus chères, quand Paris, avec un prix en progression de 0,7 %depuis novembre 2019, reste la ville la plus chère de l’hexagone dans l’immobilier neuf avec un prix moyen de 818000 € pour un trois-pièces », souligne le baromètre.

On notera que Nantes fait figure d’exception parmi les grandes villes, avec le prix moyen d’un trois-pièces en diminution de 2,6% en six mois. « Il est donc de nouveau possible d’acquérir un appartement neuf à moins de 300000 € dans la cité des ducs de Bretagne », note le baromètre.

Fin du confinement: quelles conséquences?

En parallèle, en un mois, c’est-à-dire à cheval avant et après le déconfinement, on note également peu de reculs des prix. Seules trois grandes villes affichent des prix des logements neufs en baisse en un mois: Nantes encore: -0,7 %; mais également Toulouse: -0,8 %et surtout, Strasbourg qui enregistre une baisse de 2,4 %en 30 jours. A l’inverse, cela augmente fort dans certaines localités en un mois: + 2,3 % à Lyon, + 2,6% à Montpellier, + 6,5 % à Paris.

« Pour l’heure et comme l’ont dit déjà plusieurs grands promoteurs, face à la pénurie de logements neufs disponibles avant l’épidémie de coronavirus, face au ralentissement de la délivrance des permis de construire pendant le confinement, en attendant le verdict du second tour des élections municipales, les prix de l’immobilier neuf ne devraient pas diminuer, à plus forte raison dans les grandes villes », prévoit Trouver-un-logement-neuf.com. « D’autant que la demande y est restée bien présente durant le confinement. Les logements neufs avec de larges terrasses, voire jardins privatifs, déjà réputés pour être plus chers, y ayant d’ailleurs tirés leur épingle du jeu », conclut-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.


Report des finales nationales des Worldskills

Les finales nationales de Lyon, qui avaient été reportées en décembre 2020, se dérouleront finalement en 2021, suite au passage de la Métropole de Lyon en zone d’alerte maximale. WorldSkills France a de fait dû revoir son calendrier.


Mably : Valoris installe Lidl dans un local de 1.490 m²

La société Lidl va louer un local commercial dans cette commune de l’agglomération de Roanne. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce de la vente à investisseur de 1.239 m² de locaux mixtes à Chaponost.


Deux femmes à la barre du Sytral et des TCL

Le tempo est le même mais les causes ne le sont pas. A l’heure où toutes les têtes changent au sommet des institutions locales suite aux élections métropolitaines, on assiste également à un renouvellement des directions générales du Sytral et de Keolis Lyon, désormais assurées par deux femmes de très grande expérience.


Saint-Fons : un contrôle préventif incendie organisé sur le site Elkem Silicones

Un contrôle préventif classée Seveso seuil haut a été réalisé dans la vallée de la chimie par des inspecteurs des installations classées de l’unité départementale du Rhône de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.


Les Coulisses du Bâtiment organisées les 8 et 9 octobre par la FFB

La fédération française du bâtiment organise cette manifestation, malgré la crise sanitaire, avec des visites de chantier sur l’ensemble de la région.


Thierry Kovacs reste président du SMT AML


L’élection du président du syndicat mixte de transports pour l’aire métropolitaine lyonnaise se tenait ce vendredi. Le président de Vienne Condrieu Agglomération a été réélu.


Grenoble : ouverture de la plus grande voie de covoiturage de France

Cette voie de covoiturage de France, longue de 8 km, sur l’A480 a été activée ce mercredi à l’entrée nord de notre agglomération.