Immobilier neuf : les prix toujours orientés à la hausse

C'est le constat tiré par le baromètre de Trouver-un-logement-neuf.com, publié ce mercredi.

Trouver-un-logement-neuf.com a publié ce jour son baromètre. Et selon ce spécialiste de l’immobilier neuf sur Internet, la tendance des prix est toujours largement haussière dans les grandes villes.

« Avec le télétravail testé à très grande échelle pendant le confinement, en marge de la fin de la métropolisation, d’un retour à la campagne de citadins des très grandes villes de France... certains tablent sur une diminution des prix de l’immobilier. Et pourtant, pour l’heure, aucune tendance à la baisse des prix de l’immobilier neuf n’est visible, bien au contraire », note-t-il.

Une nouvelle forte hausse sur le prix du trois-pièces est ainsi constatée dans la quasi-totalité des 10 plus grandes villes de France, lors des six derniers mois. Le prix de l’immobilier neuf a progressé dans 8 grandes villes sur 10 selon ce baromètre.

La hausse va jusqu’à + 8,7 %à Lille en comparaison des prix moyens pratiqués pour un trois-pièces en novembre 2019, permettant à Lille de devenir la 6ème grande ville la plus chère devant Montpellier (+ 5,6%) et Strasbourg (+3,3%). Seule Toulouse, malgré une hausse de 4,2% en un semestre, reste la grande ville la plus abordable, à 250.000 € pour un trois-pièces.

Hausse des prix de 3,4% à Lyon

On note également une forte hausse des prix à Lyon, où ces derniers augmentent de 3,4 %, au-delà des 366.000€ pour acheter un T3 neuf. C’est aussi le cas à Bordeaux, où l’augmentation est de +4,6%, à 332.300€ pour un trois-pièces.

La hausse reste plus limitée à Nice (+0,6%) où il faut compter 354.600€ pour acheter un T3, et est même inexistante à Marseille (+0%) où on doit débourser 261.000€. Nice, capitale de la Côte d’Azur, « est ainsi sur le podium des trois grandes villes les plus chères, quand Paris, avec un prix en progression de 0,7 %depuis novembre 2019, reste la ville la plus chère de l’hexagone dans l’immobilier neuf avec un prix moyen de 818000 € pour un trois-pièces », souligne le baromètre.

On notera que Nantes fait figure d’exception parmi les grandes villes, avec le prix moyen d’un trois-pièces en diminution de 2,6% en six mois. « Il est donc de nouveau possible d’acquérir un appartement neuf à moins de 300000 € dans la cité des ducs de Bretagne », note le baromètre.

Fin du confinement: quelles conséquences?

En parallèle, en un mois, c’est-à-dire à cheval avant et après le déconfinement, on note également peu de reculs des prix. Seules trois grandes villes affichent des prix des logements neufs en baisse en un mois: Nantes encore: -0,7 %; mais également Toulouse: -0,8 %et surtout, Strasbourg qui enregistre une baisse de 2,4 %en 30 jours. A l’inverse, cela augmente fort dans certaines localités en un mois: + 2,3 % à Lyon, + 2,6% à Montpellier, + 6,5 % à Paris.

« Pour l’heure et comme l’ont dit déjà plusieurs grands promoteurs, face à la pénurie de logements neufs disponibles avant l’épidémie de coronavirus, face au ralentissement de la délivrance des permis de construire pendant le confinement, en attendant le verdict du second tour des élections municipales, les prix de l’immobilier neuf ne devraient pas diminuer, à plus forte raison dans les grandes villes », prévoit Trouver-un-logement-neuf.com. « D’autant que la demande y est restée bien présente durant le confinement. Les logements neufs avec de larges terrasses, voire jardins privatifs, déjà réputés pour être plus chers, y ayant d’ailleurs tirés leur épingle du jeu », conclut-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le réseau des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes interpelle le gouvernement

Le réseau des villes de la Région s’est réuni à Lyon le 1er juillet et a interpellé dans un communiqué le gouvernement sur les annonces de futures ponctions fiscales.


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».