Immobilier neuf : les prix toujours orientés à la hausse

C'est le constat tiré par le baromètre de Trouver-un-logement-neuf.com, publié ce mercredi.

Trouver-un-logement-neuf.com a publié ce jour son baromètre. Et selon ce spécialiste de l’immobilier neuf sur Internet, la tendance des prix est toujours largement haussière dans les grandes villes.

« Avec le télétravail testé à très grande échelle pendant le confinement, en marge de la fin de la métropolisation, d’un retour à la campagne de citadins des très grandes villes de France... certains tablent sur une diminution des prix de l’immobilier. Et pourtant, pour l’heure, aucune tendance à la baisse des prix de l’immobilier neuf n’est visible, bien au contraire », note-t-il.

Une nouvelle forte hausse sur le prix du trois-pièces est ainsi constatée dans la quasi-totalité des 10 plus grandes villes de France, lors des six derniers mois. Le prix de l’immobilier neuf a progressé dans 8 grandes villes sur 10 selon ce baromètre.

La hausse va jusqu’à + 8,7 %à Lille en comparaison des prix moyens pratiqués pour un trois-pièces en novembre 2019, permettant à Lille de devenir la 6ème grande ville la plus chère devant Montpellier (+ 5,6%) et Strasbourg (+3,3%). Seule Toulouse, malgré une hausse de 4,2% en un semestre, reste la grande ville la plus abordable, à 250.000 € pour un trois-pièces.

Hausse des prix de 3,4% à Lyon

On note également une forte hausse des prix à Lyon, où ces derniers augmentent de 3,4 %, au-delà des 366.000€ pour acheter un T3 neuf. C’est aussi le cas à Bordeaux, où l’augmentation est de +4,6%, à 332.300€ pour un trois-pièces.

La hausse reste plus limitée à Nice (+0,6%) où il faut compter 354.600€ pour acheter un T3, et est même inexistante à Marseille (+0%) où on doit débourser 261.000€. Nice, capitale de la Côte d’Azur, « est ainsi sur le podium des trois grandes villes les plus chères, quand Paris, avec un prix en progression de 0,7 %depuis novembre 2019, reste la ville la plus chère de l’hexagone dans l’immobilier neuf avec un prix moyen de 818000 € pour un trois-pièces », souligne le baromètre.

On notera que Nantes fait figure d’exception parmi les grandes villes, avec le prix moyen d’un trois-pièces en diminution de 2,6% en six mois. « Il est donc de nouveau possible d’acquérir un appartement neuf à moins de 300000 € dans la cité des ducs de Bretagne », note le baromètre.

Fin du confinement: quelles conséquences?

En parallèle, en un mois, c’est-à-dire à cheval avant et après le déconfinement, on note également peu de reculs des prix. Seules trois grandes villes affichent des prix des logements neufs en baisse en un mois: Nantes encore: -0,7 %; mais également Toulouse: -0,8 %et surtout, Strasbourg qui enregistre une baisse de 2,4 %en 30 jours. A l’inverse, cela augmente fort dans certaines localités en un mois: + 2,3 % à Lyon, + 2,6% à Montpellier, + 6,5 % à Paris.

« Pour l’heure et comme l’ont dit déjà plusieurs grands promoteurs, face à la pénurie de logements neufs disponibles avant l’épidémie de coronavirus, face au ralentissement de la délivrance des permis de construire pendant le confinement, en attendant le verdict du second tour des élections municipales, les prix de l’immobilier neuf ne devraient pas diminuer, à plus forte raison dans les grandes villes », prévoit Trouver-un-logement-neuf.com. « D’autant que la demande y est restée bien présente durant le confinement. Les logements neufs avec de larges terrasses, voire jardins privatifs, déjà réputés pour être plus chers, y ayant d’ailleurs tirés leur épingle du jeu », conclut-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.