Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.

Les Métropoles de Lyon, Saint-Étienne et Grenoble font face à une dégradation de la situation sanitaire et à une entrée dans le régime de l’État d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire à partir de ce vendredi 16 octobre à minuit.

Dans la Métropole de Lyon, à l’image de ce qui sera mis en place à Saint-Étienne et Grenoble, un couvre-feu est mis en place sur toutes les communes du territoire de 21h00 à 06h00, pour une durée minimale de 4 semaines. La préfecture précise que les sorties et déplacements seront interdits de 21h00 à 06h00 du matin sous peine d’une amende de 135€ et jusqu’à 3.750€ en cas de récidive.

Des dérogations sont listées par la préfecture et sont prévues pour :

• se rendre chez le médecin ;
• des raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple);
• se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital ;
• des raisons professionnelles (sortie du travail par exemple) ;
• des déplacements en avion ou train (le billet faisant foi) ;
• motif impérieux, assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants ;
• se rendre auprès d’un proche dépendant ;
• le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant;
• une convocation judiciaire ou administrative ;
• participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
• sortir son animal de compagnie dans un rayon d’un kilomètre.

La préfecture ajoute qu’il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Le Sytral précise toutefois que, du fait couvre-feu en vigueur sur le territoire métropolitain, l’offre de nuit, qui comprend l’extension des horaires du métro à 2h les week-ends et les lignes de bus de nuit Pleine Lune, est suspendue dès ce soir.

Le télétravail de nouveau recommandé

Enfin, la préfecture précise que le télétravail est fortement recommandé quand le métier le permet, avec une jauge minimale de 50% des effectifs. Le renforcement du télétravail prévoit ainsi une période de 2 à 3 jours minimum par semaine

Les attestations dérogatoires seront disponibles dès samedi, et les contrôles seront assurés la Police nationale et la Gendarmerie nationale. « Les attestations pourront se faire en ligne, sur un smartphone et sur papier libre. Elles seront valables une heure en dehors du motif professionnel, ce dernier devant être accompagné d’un justificatif de l’employeur », a indiqué la préfecture.

Port du masque imposé à Meyzieu, Mions et Corbas

Dans le département du Rhône et la métropole de Lyon, de nouvelles mesures ont été adoptées. Celles-ci permettront de réduire les interactions sociales et ainsi, limiter la circulation du virus. Il n’est ainsi pas possible de réaliser de rassemblement à plus de 6 dans l’espace public. Les rassemblements privés (mariage, soirée étudiante…) sont interdits et le protocole sanitaire est renforcé dans les restaurants. Une règle d’occupation d’un siège sur deux ou groupe de 6 est établie dans les lieux où l’on est assis. La régulation des visiteurs dans les établissements recevant du public (ERP) est de 4 m² par personne.

Par ailleurs, 24 communes de plus de 10.000 habitants du département du Rhône et de la Métropole de Lyon dépassent désormais les seuils de taux d’incidence de 100 cas pour 100.000 habitants, et d’un taux de positivité de 8%. La Métropole précise que trois nouvelles communes de la Métropole de Lyon ont ainsi basculé dans ce groupe. Sur ces communes, à savoir Meyzieu, Mions et Corbas, le préfet impose le port du masque de 06h00 à 02h00.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.