Pas d’augmentation des impayés de loyer

C’est ce que rapporte l’observatoire des impayés de loyer`. S’ils n’augmentent pas, la vigilance et la prévention restent nécessaires, selon le ministère.

L’observatoire des impayés de loyer n’a pas révélé d’augmentation des impayés. Néanmoins, Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, a rappelé dans un communiqué « la nécessité de poursuivre les actions de prévention engagées, ainsi que le strict respect de l’instruction du 26 avril 2021, qui demande aux préfets d’échelonner les expulsions, de maintenir autant que possible les locataires dans leur logement, en indemnisant les propriétaires, et de conditionner les expulsions à une proposition de relogement ou d’hébergement ».

Les données n’ont pas mis en avant une augmentation des impayés de loyer, et on remarque même une diminution du nombre d’allocataire CAF en situation d’impayés. Les agences départementales d’information sur le logement (Adil) ont également reçu moins d’appel au mois de juin, souligne le ministère.

Inquiétude des associations

Les associations témoignent toutefois d’une inquiétude sur la précarisation des ménages à moyen et long terme. Emmanuelle Wargon insiste sur la nécessité de poursuivre les actions de prévention et de rester vigilant, à l’image de la publication d’un guide la semaine dernière, en lien avec l’Agence nationale d’information sur le logement (Anil), visant à lutter contre le non recours et informer les ménages sur les aides existantes en cas d’impayés.

« Des équipes mobiles de prévention ont été créées dans 26 territoires pour aller vers les ménages inconnus des services sociaux et les aider dans la gestion de leurs impayés de loyer », indique le ministère. Un fonds d’aide aux impayés a en parallèle été créé pour abonder les fonds de solidarité pour le logement (FSL) gérés par les Conseils départementaux et les Métropoles. « A ce jour, près de 50 collectivités ont déjà fait part de leur volonté de s’engager avec l’Etat et de signer une convention pour abonder leur FSL. Les premières conventions seront signées en septembre », note le ministère. « Enfin, le troisième plan de prévention des expulsions locatives publié en mai dernier donnera lieu en septembre à un bilan consolidé du plan précédent et à des groupes de travail avec les associations et organismes concernés sur l’ensemble des actions », ajoute-t-il.

Reprendre les expulsions en les échelonnant

La ministre a enfin partagé des chiffres provisoires sur les expulsions locatives du mois de juin. « L’instruction du 26 avril visait à reprendre les expulsions mais en les échelonnant et en maintenant autant que possible les locataires dans leur logement. Les préfets peuvent mobiliser le fonds d’indemnisation des bailleurs qui a été augmenté à cet effet, et doivent proposer une solution de relogement ou d’hébergement à tout ménage qui doit être expulsé », note le ministère

« Sur les 30.000 concours de la force publique qui devaient être exécutés, 2.000 l’ont été au mois de juin. Les données sur le nombre de relogement et d’hébergement proposés sont en cours de remontée et seront présentées lors de la prochaine réunion de l’Observatoire à la rentrée. Les associations ont cependant témoigné leur inquiétude sur l’application de cette instruction, dans certains départements. La ministre du Logement a réuni ce matin les préfets les plus concernés pour leur rappeler la nécessité de proposer une solution de relogement ou d’hébergement en cas d’expulsion, sans attendre la remontée définitive des données », conclut-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Métropole de Lyon instaure un « permis de louer »

Le dispositif a pour objectif de lutter contre l’habitat indigne.


L’absence de ministère du logement pointée par les fédérations

Les organisations professionnelles ont regretté l’absence de portefeuille spécifique dédié au logement, consécutivement à l’annonce vendredi du nouveau gouvernement.


Vénissieux : suspension des arrêtés contre les expulsions locatives

Le Tribunal Administratif a décidé de suspendre les arrêtés pris par Michèle Picard, maire de Vénissieux, qui interdisaient les expulsions locatives.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Tassin la Demi-Lune ouvre «Beau Séjour» au logement intergénérationnel

La Ville teste un nouveau dispositif de logements intergénérationnels, en ouvrant sa résidence senior à l’accueil d’étudiants.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Les loyers pourront augmenter de 2,48% au deuxième trimestre

La hausse de l’IRL est la plus forte depuis le quatrième trimestre 2008. L’indice suit en cela l’évolution des prix à la consommation.


Lyon durcit sa réglementation sur les meublés de tourisme

nullCe renforcement de la réglementation des changements d’usage de logements en meublés de tourisme se traduit par l’obligation de création d’un second logement en location.


Michèle Picard prend des arrêtés contre les expulsions locatives

Comme chaque année, des arrêtés municipaux ont été pris à Vénissieux contre la reprise des expulsions sans solution de relogement, les coupures d’énergie et les saisies mobilières.


« Le Cèdre », projet lauréat d’un AMI sur la qualité du logement de demain

La SACVL a développé ce « projet partenarial au service de l’humain et de la mixité ».


Encadrement des loyers : un arrêté renforce l’information du locataire

Un arrêté complète l’information du consommateur dans les annonces publiées par les professionnels, pour les locations en cas d’encadrement des loyers.


« Tout cela est assez vertueux »

nullChristophe Perrin, président d’Habitat et Humanisme Rhône, et Guillaume Hamelin, directeur d’in’li Aura, commentent l’opération de cession de 182 logements réalisée ce mois-ci entre les deux structures.


Encadrement des loyers : à Paris, 35% des annonces sont hors-plafonds

La Ville de Paris et la Fondation Abbé Pierre ont publié ce lundi le premier baromètre sur l’application de l’encadrement des loyers.


A Lyon, l’encadrement des loyers fait l’objet de recours

nullAprès l’échec d’un référé suspension par la FNAIM, l’UNPI, et l’UNIS contre l’arrêté local devant le Tribunal administratif, une requête de la Chambre locale de l’Union nationale des propriétaires sera examinée mercredi en Conseil d’État.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.