Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.

En juillet 2021 et pour une période de trois mois, Bouygues Immobilier par le biais d’UrbanEra, l’activité d’aménagement de quartiers durables de Bouygues Immobilier avait initié « La Cité des Halles », une démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans et dont l’entreprise est propriétaire depuis juin 2018. Cette première phase avait accueilli plus de 35.000 visiteurs en 2021. Ceci a permis, en 14 semaines, l’organisation de 150 évènements. Elle sera renouvelée à compter de ce vendredi 17 juin.

Nouvelle phase

Avec ce Lab’ Urbain réalisé en partenariat avec les structures Lyonnaises Sofffa, Superposition et le groupe Darwin, Bouygues Immobilier et UrbanEra enrichissent pour cette seconde édition leur expérimentation en faisant de La Cité des Halles un lieu hybride, qui soit à la fois un lieu d’accueil du public, un lieu de production dédié à l’artisanat et à l’art, mais aussi un lieu de travail pour les acteurs locaux. « La Cité des Halles » investit désormais l’ancien centre de recherche de Nexans « l’USINE 4 », qui sera un lieu de vie atypique et de promotion des acteurs locaux et contemporains, ainsi qu’un espace de prototypage et de design urbain grandeur nature.

83% des Lyonnais et Gerlandais interrogés plébiscitent le développement d’une véritable offre culturelle dans le quartier, d’après les résultats d’une enquête d’usage réalisée lors de la précédente édition, indique le groupe immobilier.

Chaque semaine, du mercredi au dimanche, plusieurs espaces ouverts au public sur plus de 5.000 m² (terrasse géante, barbecue des familles, escape-game etc.) seront donc mis à disposition des visiteurs, avec également des ateliers de production artisanale et artistique grâce à des artisans et des artistes locaux, complété d’espaces de bureaux et espaces de coworking. Une programmation artistique et musicale permettra également de valoriser les acteurs et différents collectifs lyonnais.

Selon Bouygues Immobilier, « cette seconde phase permettra de tester de nouveaux modèles économiques, d’amplifier le travail de design et de co-construction, de valider et consolider les usages, toujours dans l’optique de continuer à amorcer sur site l’identité et la mise en animation du futur quartier ».

Bouygues Immobilier et UrbanEra se veulent partenaires du territoire

A travers ce projet de préfiguration d’usages, Bouygues Immobilier et son aménageur UrbanEra disent se positionner « comme de véritables partenaires du territoire métropolitain en offrant à des porteurs de projets une opportunité de tester leurs modèles économiques avec les riverains, et, pour les plus pertinents, être pérennisés plus tard dans le projet urbain ».

« Leur approche de concertation unique favorise en effet les échanges avec les collectivités sur les usages , la programmation commerciale et le devenir du site. Elle a permis pour cette seconde édition l’intégration d’activités artisanales et productives ou encore la mise en place d’une exposition patrimoniale sur les Câbles de Lyon en lien avec le passé productif et industriel de site. Un lien avec l’histoire que les élus locaux ont souhaité conserver et valoriser. Elle rendra également possible la mise en œuvre de réflexions prospectives, plébiscitées par la collectivité comme celui de la ville à hauteur d’enfants qui feront l’objet d’étapes de prototypage, de tests et d’échanges via des conférences, des tables-rondes et des thématiques transverses. Une vitrine de la démarche « design » de Bouygues Immobilier « Réfléchir aux usages de demain » est une démarche que Bouygues Immobilier intègre désormais à chacun de ses projets par le prisme du design. Pour la Cité des Halles, cette réflexion se matérialise par une expérimentation grandeur nature évolutive qui sera également une vitrine des savoir-faire de Bouygues Immobilier en matière de design. Plusieurs prototypes y seront exposés et mis en usage dès la fin du mois de juin et durant les deux prochaines années. » Bouygues Immobilier






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Grand Saint-Jean » : le projet urbain entre dans sa première phase

Des financements ont été accordés ce 21 juin par l’ANRU au projet de Villeurbanne Saint-Jean. La première étape se déploiera sur une période de 15 ans, pour la partie sud.


Olivier Klein, un ministre du logement bien connu des territoires urbains

null
Le nouveau ministre délégué chargé de la Ville et du Logement était jusqu’ici le président du conseil d’administration de l’ANRU. Il connait ainsi les territoires en renouvellement urbain dans la Métropole.
» Olivier Klein devient ministre délégué au logement


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Villeurbanne : concertation sur le futur du parking Raphaël-de-Barros

Une concertation sur les aménagements des espaces publics Raphaël-de-Barros a lieu tout au long du mois de juin.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


ACI, ou le passage d’un site industriel à une opération mixte

nullLe projet porté par BNP Paribas Immobilier et Ginkgo permettra l’éclosion, sur ce site industriel, d’un quartier mixte avec logements, bureaux, locaux, équipements publics, ainsi qu’un parc urbain de 2 hectares. Le T6 desservira l’ensemble.


Le SEPAL travaille sur la révision du SCOT

Il y a une dizaine de jours, un séminaire de lancement de la révision du schéma de cohérence territoriale du territoire se tenait à la Cité de la Gastronomie de Lyon.


Le TEOL, tramway express de l’ouest lyonnais, pour remplacer le métro E

nullSuite à une concertation, SYTRAL Mobilités a indiqué souhaiter introduire un tracé de tramway express enterré à destination de l’ouest lyonnais. Celui-ci serait deux fois moins onéreux pour un service très proche.


Le maire de Tassin déçu par l’abandon du métro E

Pascal Charmot a regretté la décision de préférer la réalisation d’un tramway à un métro. Il craint notamment que les embouteillages soient accentués avec un tramway en surface.


Rue Garibaldi : vers l’ouverture d’une concertation sur l’aménagement du 3e tronçon

Une délibération a été votée en commission permanente pour lancer la concertation sur l’aménagement de ce tronçon entre les rues Arménie-Pensionnat et la Grande rue de la Guillotière.


MLyon : la Métropole de Lyon cède les lots M+M à DCB

Cette signature a été réalisée il y a une semaine, le 2 mai.