Les secteurs les plus riches du Grand Lyon

Une étude de l’INSEE montre que les cantons de l’ouest lyonnais sont ceux qui abritent les plus hauts revenus. Vaulx en Velin et Vénissieux sont, sans surprise, en queue de classement.

C’est une tradition bien ancrée, depuis le dix-neuvième siècle dans l’agglomération lyonnaise, à l’époque où les soyeux lyonnais venaient prendre leurs vacances à Ecully ou dans les Monts-d’or dans leurs maisons bourgeoises : ces secteurs abritaient déjà les plus grosses fortunes de Lyon. Deux siècles plus tard, le phénomène n’a pas changé : le canton de Limonest, qui comprend notamment les communes de Civrieux-d'Azergues et de Saint-Cyr, Saint-Didier, et Collonges-au-Mont-d'Or accueille les ménages les plus aisés de l’agglomération, comme le montre la dernière étude de l’INSEE sur les différences de revenus entre cantons dans la région Rhône Alpes.

Celle-ci confirme ainsi que l’ouest lyonnais dans son ensemble est bien la zone la plus riche du département: outre le canton de Limonest, les cantons d’Ecully de Tassin-la-demi-lune, de Vaugneray, de Saint Genis Laval, et de Sainte Foy les Lyon caracolent en tête du classement des secteurs les plus riches du département du Rhône, tout comme e Nord de Lyon (cantons de Caluire, d’Anse, de Neuville sur Saône).

Meyzieu et Décines, les exceptions à l'Est

A l’inverse, les cantons situés à l’Est de Lyon recèlent des situations bien différentes : à part Meyzieu et Décines Charpieu, qui restent dans la partie supérieure du classement, les cantons de Villeurbanne, Saint Priest sont eux plus mal classés. Les cantons de Vaulx en Velin et Vénissieux ferment le classement.

Dans le reste du département, les différences sont également notables entre zones rurales. Si le canton de Monsols s’avère être le canton rural abritant les plus faibles revenus du département, les cantons de Tarare, Thizy, et Amplepuis ne font guère mieux, à la différence de L’Arbresle, qui reste dans la première partie du classement. Dernier fait notable : le canton de Villefranche sur Saône reste l’un des plus ‘pauvres’ du département, à quatre places de la fin du classement.

Le classement des cantons les plus riches du Rhône

Nom canton Médiane des revenus par UC 2008
Limonest 29 408
Écully 25 365
Tassin-la-Demi-Lune 24 057
Vaugneray 23 571
Saint-Genis-Laval 23 103
Sainte-Foy-lès-Lyon 23 022
Caluire-et-Cuire 22 575
Saint-Symphorien-d'Ozon 22 438
Anse 22 395
Neuville-sur-Saône 22 028
L'Arbresle 21 892
Mornant 21 730
Décines-Charpieu 20 931
Meyzieu 20 697
Lyon 20 469
Le Bois-d'Oingt 20 305
Condrieu 20 140
Irigny 20 058
Gleizé 19 370
Oullins 18 932
Bron 17 822
Belleville 17 712
Givors 17 433
Villeurbanne 17 280
Saint-Priest 17 080
Saint-Symphorien-sur-Coise 17 010
Beaujeu 16 978
Saint-Fons 16 963
Lamure-sur-Azergues 16 834
Saint-Laurent-de-Chamousset 16 797
Tarare 16 736
Rillieux-la-Pape 16 706
Thizy 16 606
Amplepuis 16 281
Villefranche-sur-Saône 15 082
Monsols 15 016
Vénissieux 13 008
Vaulx-en-Velin 11 667





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.