La ville de Lyon s’attend à une baisse des droits de mutation

La ville de Lyon a dévoilé vendredi son budget prévisionnel. La taxe d’habitation rapportera 159 millions d’euros et la taxe foncière 140 millions d’euros, soit plus qu'en 2011. Les revenus des droits de mutation vont en revanche diminuer.

La ville de Lyon dévoilait vendredi à la presse son budget prévisionnel pour l’année 2012, qui sera présenté aujourd'hui au conseil municipal de Lyon. Le maire, Gérard Collomb, s’est à cette occasion félicité de la bonne gestion de la ville, reconnue notamment par l’agence Standard&Poor’s, qui a confirmé les notes à long terme de la « AA » et à court terme A-1+. Selon lui, celle-ci «aurait même pu être relevée si la note de la France n’était pas sur le point d’être dégradée dans les prochaines semaines » a indiqué le maire de Lyon.

Richard Brumm, l’adjoint aux finances de la ville de Lyon, a par la suite présenté le budget prévisionnel pour 2012. Celui-ci est en hausse à 717 millions d’euros, et est notamment marqué par une baisse de l’encours de dette, mais également par une forte hausse des anticipations de charges financières. L’exécutif lyonnais craint en effet une hausse des taux d’intérêt en 2012, du fait la crise que traversent actuellement les pays européens, dont la France. « Depuis 1999, le stock de dette n’a pas augmenté » s’est félicité l'adjoint. L’épargne brute va même augmenter, les dépenses de fonctionnement augmentant en outre de manière moins rapide (+1.1% à 537 millions d’euros) que les recettes de fonctionnement (+3.5% à 616 millions d’euros).

Bases fiscales en hausse, mutations en baisse

Du point de vue des recettes, les bases fiscales vont encore augmenter, profitant du dynamisme démographique de l’agglomération lyonnaise. Les revenus de la taxe d’habitation dans le budget lyonnais vont ainsi augmenter de 1.7%, à 159 millions d’euros. Pour sa part, le revenu de la taxe sur le foncier bâti s’établit lui en augmentation de 2.4% à 140 millions d’euros.

Au sein de la fiscalité indirecte et des taxes, poste qui rapporte 54.2 millions, les droits de mutation vont rapporter moins. De 30 millions d’euros en 2011, on devrait ainsi passer à 23 millions d’euros en 2012, la ville anticipant un dynamisme moindre au niveau des mutations immobilières, du fait des récents changements de fiscalité.

Investissements en hausse

Côté investissement, la ville prévoit 24 millions d’euros de plus par rapport à 2011. Parmi les grands chantiers de l’année, celui de la Halle d'athlétisme Stéphane Diagana à la Duchère gonfle le budget sports (39.1 millions d’euros). En outre, 10,1 millions d'euros sont inscrits au titre du développement économique et du rayonnement international de la Ville. Dans la catégorie des espaces publics, 65 millions d’euros sont prévus dans le budget, avec notamment la rénovation de la place Bellecour et de la fontaine des Jacobins, ou encore l'aménagement du parc Sergent Blandan et la restauration de la roseraie du parc de la Tête d'or.

Un budget correct, « en apparence »

A l’UMP, Michel Havard s’est montré assez critique à l’encontre du budget 2012, dénonçant un budget « en apparence » correct, mais qui pourrait s’avérer risqué si les taux d’intérêt venaient à augmenter. Le chef de l’opposition locale a notamment mis le doigt sur les couts de fonctionnement qui progressent, selon lui, de manière trop sensible, déplorant en outre un mauvais taux de réalisation des investissements. Le député a enfin pointé l’absence de stratégie sur les quartiers classés en politique de la ville, demandant une évaluation globale des actions.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

De 30 millions d’euros en 2011, on devrait ainsi passer à 23 millions d’euros en 2012. Ca fait 23% de baisse de droits de mutation, et donc 23% de baisse du chiffre d’affaires correspondant, due en partie à une baisse d’activité et en partie à une baisse des prix. Ce n’est pas rien..!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.


Report des finales nationales des Worldskills

Les finales nationales de Lyon, qui avaient été reportées en décembre 2020, se dérouleront finalement en 2021, suite au passage de la Métropole de Lyon en zone d’alerte maximale. WorldSkills France a de fait dû revoir son calendrier.


Mably : Valoris installe Lidl dans un local de 1.490 m²

La société Lidl va louer un local commercial dans cette commune de l’agglomération de Roanne. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce de la vente à investisseur de 1.239 m² de locaux mixtes à Chaponost.


Deux femmes à la barre du Sytral et des TCL

Le tempo est le même mais les causes ne le sont pas. A l’heure où toutes les têtes changent au sommet des institutions locales suite aux élections métropolitaines, on assiste également à un renouvellement des directions générales du Sytral et de Keolis Lyon, désormais assurées par deux femmes de très grande expérience.


Saint-Fons : un contrôle préventif incendie organisé sur le site Elkem Silicones

Un contrôle préventif classée Seveso seuil haut a été réalisé dans la vallée de la chimie par des inspecteurs des installations classées de l’unité départementale du Rhône de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.


Les Coulisses du Bâtiment organisées les 8 et 9 octobre par la FFB

La fédération française du bâtiment organise cette manifestation, malgré la crise sanitaire, avec des visites de chantier sur l’ensemble de la région.


Thierry Kovacs reste président du SMT AML


L’élection du président du syndicat mixte de transports pour l’aire métropolitaine lyonnaise se tenait ce vendredi. Le président de Vienne Condrieu Agglomération a été réélu.


Grenoble : ouverture de la plus grande voie de covoiturage de France

Cette voie de covoiturage de France, longue de 8 km, sur l’A480 a été activée ce mercredi à l’entrée nord de notre agglomération.