Lyon Confluence phase 2: Icade et AFAA remportent l’îlot A3

Le premier îlot de la phase 2 de la Confluence a été remporté par Icade, associé aux architectes suisses Herzog & de Meuron et l’atelier d’architecture AFAA .

On connait désormais le nom du l'équipe qui développera le premier îlot de la deuxième phase de la Confluence, qui couvre notamment le marché gare. Alors que Vinci et Bouygues concourraient pour ce projet, le jury présidé par Gérard Collomb a en effet désigné hier Icade pour développer cette parcelle située au nord-ouest de l’ancien marché de gros. Il fera équipe avec l'agence AFAA, qui fut l'architecte de plusieurs projets de la Confluence, tels que la rénovation du Milkiway ou le Denuzière, pyramide d'Argent 2012 en Rhône-Alpes. L'îlot s’ouvrira à la fois sur le Cours Charlemagne, l’Esplanade François Mitterrand, la rue Smith prolongée et la rue Casimir Perier, et couvrira au total 26.400 m2.

« D’autres architectes viendront rejoindre les concepteurs pour assurer la diversité de l’architecture de l’îlot » a indiqué la SPLA Lyon Confluence, l’aménageur du projet. Dans le cahier des charges établi par ce dernier, 8 bâtiments sont prévus. 10 000 m2 de bureaux seront développés sur 2 bâtiments, situés cours Charlemagne et rue Casimir Perier, ainsi que 800 m2 de commerces.

Une « mini-tour » de de 16 étages

Au sein de ce « macro-lot », on trouvera également 15 600 m2 de logements, avec 200 appartements répartis sur 6 bâtiments. La mixité sera conforme au programme local de l’habitat, avec 55% de logements libres, 25% de logements sociaux (PLUS+PLAI), 10% de PLS et 10% de logements abordables.

On remarquera également la présence d’un immeuble de 16 étages, qui sera conçu par l’agence Herzog & de Meuron, mais également celle d’un bâtiment existant : la halle aux fleurs, hérité du marché de gros, et qui sera reconverti en salles de sport réalisées par la Ville de Lyon.

Une meilleure prise en compte du cahier des charges

Le permis de construire sera déposé à l’automne, pour un démarrage des travaux prévu en 2015 et une livraison en 2017. A la base du choix d’Icade, la SPL Lyon Confluence a noté que la meilleure prise en compte du cahier des charges de l’aménageur. Et notamment « l’organisation d’un véritable morceau de ville, mixte, respectueux de l’environnement, s’appuyant sur les valeurs de la ville marchable ; le défi d’une ville intelligente raccordée au smart grid de La Confluence ; la volonté d’organiser le vivre ensemble et la rencontre par l’utilisation des cours intérieures, très végétalisées et le développement de services de proximité pour les salariés et les habitants » a indique la SPL.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Reprise des travaux sur les grands chantiers des parcs LPA

Les chantiers Saint-Antoine, Antonin Poncet et Béraudier ont redémarré ou sont en phase de reprise.


Déconfinement à Lyon : les écologistes affirment leurs positions

Grégory Doucet et Bruno Bernard organisaient ce mercredi une conférence de presse pour exprimer leurs positions en matière de déconfinement et de reprise de l’activité à Lyon et dans la Métropole.


Villeurbanne : réaménagement de la rue du 8 mai 1945

La requalification de l’axe et les travaux réalisés sur les rues principales du quartier se poursuivent.


La Métropole de Lyon organise son déconfinement et la relance

David Kimelfeld, a présenté ce mardi la stratégie de déconfinement du territoire, et organisé mercredi une première réunion du comité métropolitain de relance.


La Métropole de Lyon détaille son plan d’urbanisme tactique


Dans l’optique du déconfinement, 77 kilomètres de nouvelles pistes cyclables vont être déployés d’ici septembre. Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a détaillé lundi le plan de la collectivité en la matière.


Plan vélos : la Ville de Lyon fait ses propositions

La Ville de Lyon a fait ses propositions pour la mise en place d’un plan vélos, répondant à la stratégie d’urbanisme tactique de la Métropole.


Le confinement réinterroge les schémas urbains

La période de confinement est bien vécue pour une part importante des français. Mais elle a toutefois fait évoluer les critères du logement idéal, selon une étude de BNP Paribas Real Estate.


Métropole de Lyon : l’instruction des demandes d’autorisations maintenues

C’est ce qu’a indiqué la collectivité ce samedi. Celle-ci veut éviter toute rupture d’activité.


Esplanade devant l’Hôtel-Dieu, Guillotière, piscine sur le Rhône : les projets de Kimelfeld


David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présence de la Métropole et à la mairie de Lyon, souhaitent développer un certain nombre de projets urbains sur divsers points de la Métropole, et notamment à Lyon.


« Le centre d’échanges de Perrache, une sorte de scarification urbaine »


Eric Lafond est le candidat 100 % Citoyens à la Métropole de Lyon. Il s’est uni avec Denis Broliquier, qui sera candidat lui à la mairie de Lyon.


Kimelfeld et Képénékian veulent végétaliser la place du Bachut

Le président de la Métropole, candidat à sa succession, et le candidat à la mairie de Lyon veulent faire de cette place une place jardin. Ils proposent également, dans le 8ème, une rénovation de l’avenue des Frères Lumière et l’expérimentation de la piétonisation.


Le projet de Képénékian et Kimelfeld pour la tour du CIRC

Les candidats à la mairie de Lyon et à la Métropole veulent faire de la tour que le centre international de recherche contre le cancer quittera en 2022 un lieu autour de la santé pour tous.


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Saint-Julien-en-Genevois: Bouygues Immobilier aménagera le quartier de la gare

La filiale du groupe Bouygues va ainsi réaménager les 60.000 m² du quartier.


Givors : bientôt un hôtel d’entreprises à proximité de la gare


La SERL a récemment présenté la future réalisation d’un hôtel d’entreprises à proximité du pôle entrepreneurial LYVE et de la gare.