Dialogue social : l’UPA Rhône-Alpes lance un appel aux parlementaires

Le président de l'UPA Rhône-Alpes a lancé un appel aux parlementaires, afin de respecter la volonté des représentants des employeurs et des salariés dans le domaine des relations du travail.

Bruno Cabut, le président de l'UPA Rhône-Alpes(Union des professions artisanales en Rhône-Alpes), a lancé un appel aux parlementaires sur la question du dialogue social. Il a invité ces derniers à « respecter la volonté des représentants des employeurs et des salariés dans le domaine des relations du travail, et à ne pas céder à un zèle législatif qui débouche sur des lois inapplicables en particulier dans les plus petites entreprises ».

Les députés ont commencé l’examen du projet de loi sur le dialogue social en commission des Affaires sociales. Ces derniers sont allés, selon l’UNPA (Union nationale des professions artisanales), « à l'encontre des engagements pris par le Premier ministre et ont trahi l'esprit dans lequel les partenaires sociaux ont proposé des solutions adaptées aux entreprises de moins de 11 salariés ».

L’Union considère que la possibilité donnée aux commissions paritaires régionales de s'immiscer dans les TPE ou de résoudre les conflits individuels ou collectifs au sein de celles-ci comme « une ingérence dans la vie des entreprises ». L'UPA rejette totalement celle-ci, à l'instar des chefs d'entreprise et des salariés des TPE qui souhaitent privilégier la relation directe et quotidienne entre l'employeur et le salarié.

L'Union souhaite un dialogue social "simple"

« Au lieu de bâtir un dialogue social simple et innovant fondé sur une concertation entre employeurs et salariés des TPE, à l'extérieur des entreprises, les parlementaires ont ajouté des contraintes qui vont introduire méfiance et formalisme, à l'opposé de l'objectif de simplification » regrette l’organisation.

L’Union propose plutôt d’étendre à l'ensemble des entreprises de moins de 50 salariés cette forme de dialogue social reposant sur une représentation externe des salariés. Elle souhaiterait également que soit retiré du code du travail les dispositions relatives aux délégués de site. Elle appelles les députés à retirer les dispositions de nature à compliquer la vie des entreprises de moins de 11 salariés, et à adopter au contraire les mesures qui concentrent le champ d'action des commissions paritaires sur quelques missions particulièrement utiles. C’est le cas de l’information sur les dispositions légales et conventionnelles, de la concertation et conseils dans les domaines de l'emploi, de la formation et de la GPEC, et des propositions d'activités sociales et culturelles...






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.