La commission des lois du Sénat ne veut pas créer 4 nouvelles métropoles

La commission des lois du Sénat a modifié, en première lecture, le projet de loi prévoyant la création de 4 nouvelles métropoles, dont Saint-Etienne.

Dans le cadre du projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain, la commission des lois du Sénat a modifié, en première lecture, le projet prévoyant la création de 4 nouvelles métropoles, à savoir Saint-Etienne, Orléans, Dijon et Toulon.

Le texte portait en effet sur deux volets : l’un ayant trait à la réforme du statut de Paris avec la création d’une collectivité unique remplaçant la commune et le département de Paris, et l’aménagement métropolitain, qui intégrait l’assouplissement des critères de création d’une métropole.

Sur ce dernier volet, la commission des lois a rejeté cet assouplissement, « au motif qu’il porterait atteinte à l’équilibre des territoires ». Pour le président de la commission des lois, Philippe Bas, "le statut de métropole doit, en effet, être réservé aux agglomérations qui en présentent les caractéristiques. Il ne peut être principalement un élément d’image dans la compétition des territoires". En clair, limité jusqu'ici à 16 métropoles, l'extension du statut et sa banalisation risqueraient de le vider de son sens initial.

Déception pour Saint-Etienne

Ce rejet a de quoi décevoir les élus stéphanois, dont le premier d’entre eux, Gaël Perdriau, président de la communauté urbaine Saint-Etienne Métropole. Il a rappelé que le passage en Métropole de la communauté urbaine avait fait l'objet d'un « long et minutieux travail de préparation » engagé depuis le printemps 2014. « Il fait l'objet d'un large consensus de la part des communes membres de Saint-Etienne Métropole » a-t-il affirmé.

« En effet, cette transformation permettra de disposer de nouveaux leviers d'action offrant de nouvelles perspectives de développement qui profiteront à notre territoire sur la plan économique, social, culturel, de l'enseignement et de la formation, de l'emploi et de la ruralité. Elle permettra aussi de clore le maillage harmonieux du territoire au niveau national, en lui donnant toute sa cohérence. Après que le Conseil d'Etat ait rendu un avis favorable sur le texte, j'ai entrepris de rencontrer l'ensemble des parlementaires de la Loire à différentes reprises pour que nous partagions les enjeux de celui-ci, dernièrement encore, dans le cadre d'une réunion de travail en septembre dernier, où ils étaient tous conviés » a poursuivi l’élu.

Le processus parlementaire se poursuit

Il a en outre salué l'engagement des élus locaux de tous bords, comme Messieurs Cinieri, Fournier, Frécon, Gagnaire, Juanico, Nicolin, Rochebloine et Salen, ainsi que l'attitude responsable de Mme Cukierman « qui, bien qu'opposée au niveau national au projet de loi, n'en a pas moins compris les enjeux, essentiels pour notre territoire » a souligné le maire de Saint-Etienne.

« De droite comme de gauche, loin de rechercher des stratégies solitaires et personnelles, tous ont compris qu'il ne s'agit en aucun cas d'un débat politicien, mais d'un travail d'équipe pour promouvoir le seul intérêt général pour que Saint-Etienne remplisse un rôle à la fois de locomotive et de diffuseur de prospérité » a-t-il affirmé.

Le texte sera examiné en séance par le Sénat à partir du 7 novembre. Le processus parlementaire se poursuivra par un débat à l'Assemblée Nationale, où le texte pourra faire l'objet de nouvelles évolutions « qui permettront de rétablir l'économie générale du projet de loi dont la possibilité de passage au statut de métropole » indiqué l’élu.

« Je reste confiant pour que la raison, le bon sens et l'intérêt général l'emportent, et continuerai à engager toutes les actions nécessaires à la reconnaissance qui est due à notre territoire » affirme Gaël Perdriau.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.


Rillieux-la-Pape communique les résultats de sa consultation sécurité

La ville de Rillieux-la-Pape a lançé en octobre une grande consultation citoyenne auprès de ses habitants sur le thème de la sécurité. Plus de 80% des répondants souhaitent que la Ville intègre le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».


Plantation du 1er arbre des vergers urbains de Lyon

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a planté ce jour le premier arbre des vergers urbain de Lyon au square du 14ème régiment de Zouaves dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.


Appart Invest 3 acquiert 7 immeubles à Lyon

Cette acquisition du fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, concernait 11 immeubles d’habitation dans plusieurs métropoles.


Construction : la filière s’engage pour la continuité des activités du BTP

19 organisations professionnelles de la filière construction s’engagent via un appel commun.