La commission des lois du Sénat ne veut pas créer 4 nouvelles métropoles

La commission des lois du Sénat a modifié, en première lecture, le projet de loi prévoyant la création de 4 nouvelles métropoles, dont Saint-Etienne.

Dans le cadre du projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain, la commission des lois du Sénat a modifié, en première lecture, le projet prévoyant la création de 4 nouvelles métropoles, à savoir Saint-Etienne, Orléans, Dijon et Toulon.

Le texte portait en effet sur deux volets : l’un ayant trait à la réforme du statut de Paris avec la création d’une collectivité unique remplaçant la commune et le département de Paris, et l’aménagement métropolitain, qui intégrait l’assouplissement des critères de création d’une métropole.

Sur ce dernier volet, la commission des lois a rejeté cet assouplissement, « au motif qu’il porterait atteinte à l’équilibre des territoires ». Pour le président de la commission des lois, Philippe Bas, "le statut de métropole doit, en effet, être réservé aux agglomérations qui en présentent les caractéristiques. Il ne peut être principalement un élément d’image dans la compétition des territoires". En clair, limité jusqu'ici à 16 métropoles, l'extension du statut et sa banalisation risqueraient de le vider de son sens initial.

Déception pour Saint-Etienne

Ce rejet a de quoi décevoir les élus stéphanois, dont le premier d’entre eux, Gaël Perdriau, président de la communauté urbaine Saint-Etienne Métropole. Il a rappelé que le passage en Métropole de la communauté urbaine avait fait l'objet d'un « long et minutieux travail de préparation » engagé depuis le printemps 2014. « Il fait l'objet d'un large consensus de la part des communes membres de Saint-Etienne Métropole » a-t-il affirmé.

« En effet, cette transformation permettra de disposer de nouveaux leviers d'action offrant de nouvelles perspectives de développement qui profiteront à notre territoire sur la plan économique, social, culturel, de l'enseignement et de la formation, de l'emploi et de la ruralité. Elle permettra aussi de clore le maillage harmonieux du territoire au niveau national, en lui donnant toute sa cohérence. Après que le Conseil d'Etat ait rendu un avis favorable sur le texte, j'ai entrepris de rencontrer l'ensemble des parlementaires de la Loire à différentes reprises pour que nous partagions les enjeux de celui-ci, dernièrement encore, dans le cadre d'une réunion de travail en septembre dernier, où ils étaient tous conviés » a poursuivi l’élu.

Le processus parlementaire se poursuit

Il a en outre salué l'engagement des élus locaux de tous bords, comme Messieurs Cinieri, Fournier, Frécon, Gagnaire, Juanico, Nicolin, Rochebloine et Salen, ainsi que l'attitude responsable de Mme Cukierman « qui, bien qu'opposée au niveau national au projet de loi, n'en a pas moins compris les enjeux, essentiels pour notre territoire » a souligné le maire de Saint-Etienne.

« De droite comme de gauche, loin de rechercher des stratégies solitaires et personnelles, tous ont compris qu'il ne s'agit en aucun cas d'un débat politicien, mais d'un travail d'équipe pour promouvoir le seul intérêt général pour que Saint-Etienne remplisse un rôle à la fois de locomotive et de diffuseur de prospérité » a-t-il affirmé.

Le texte sera examiné en séance par le Sénat à partir du 7 novembre. Le processus parlementaire se poursuivra par un débat à l'Assemblée Nationale, où le texte pourra faire l'objet de nouvelles évolutions « qui permettront de rétablir l'économie générale du projet de loi dont la possibilité de passage au statut de métropole » indiqué l’élu.

« Je reste confiant pour que la raison, le bon sens et l'intérêt général l'emportent, et continuerai à engager toutes les actions nécessaires à la reconnaissance qui est due à notre territoire » affirme Gaël Perdriau.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.


Après la présentation du plan de relance, la FRTP veut des actes


Suite à la présentation de« France Relance », la fédération des travaux publics a salué « de réelles ambitions qui doivent se traduire en actes ».
» 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


12ème salon du logement pour les jeunes à Lyon

Cet évènement, organisé par le CLLAJ de Lyon en partenariat avec le service logement de la mission locale de Vénissieux, se tiendra ce mercredi, dans l’atrium de l’Hôtel de Ville de Lyon.


La ministre de la Ville se rend ce vendredi à Vaulx-en-Velin

Nadia Hai se rendra se rendra dans la ville pour une visite sur le thème de la rentrée scolaire dans les quartiers prioritaires de la ville.


Une journée dédiée aux modes de déplacement actifs à Villeurbanne

Cette journée se tiendra le 19 septembre à Villeurbanne avenue Henri-Barbusse.


Immobilier : Saint-Étienne sur le podium des villes les plus rentables

La préfecture de la Loire est, avec Limoges et Perpignan en tête du Top 10 des villes les plus rentables pour investir dans l’immobilier.