La commission des lois du Sénat ne veut pas créer 4 nouvelles métropoles

La commission des lois du Sénat a modifié, en première lecture, le projet de loi prévoyant la création de 4 nouvelles métropoles, dont Saint-Etienne.

Dans le cadre du projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain, la commission des lois du Sénat a modifié, en première lecture, le projet prévoyant la création de 4 nouvelles métropoles, à savoir Saint-Etienne, Orléans, Dijon et Toulon.

Le texte portait en effet sur deux volets : l’un ayant trait à la réforme du statut de Paris avec la création d’une collectivité unique remplaçant la commune et le département de Paris, et l’aménagement métropolitain, qui intégrait l’assouplissement des critères de création d’une métropole.

Sur ce dernier volet, la commission des lois a rejeté cet assouplissement, « au motif qu’il porterait atteinte à l’équilibre des territoires ». Pour le président de la commission des lois, Philippe Bas, "le statut de métropole doit, en effet, être réservé aux agglomérations qui en présentent les caractéristiques. Il ne peut être principalement un élément d’image dans la compétition des territoires". En clair, limité jusqu'ici à 16 métropoles, l'extension du statut et sa banalisation risqueraient de le vider de son sens initial.

Déception pour Saint-Etienne

Ce rejet a de quoi décevoir les élus stéphanois, dont le premier d’entre eux, Gaël Perdriau, président de la communauté urbaine Saint-Etienne Métropole. Il a rappelé que le passage en Métropole de la communauté urbaine avait fait l'objet d'un « long et minutieux travail de préparation » engagé depuis le printemps 2014. « Il fait l'objet d'un large consensus de la part des communes membres de Saint-Etienne Métropole » a-t-il affirmé.

« En effet, cette transformation permettra de disposer de nouveaux leviers d'action offrant de nouvelles perspectives de développement qui profiteront à notre territoire sur la plan économique, social, culturel, de l'enseignement et de la formation, de l'emploi et de la ruralité. Elle permettra aussi de clore le maillage harmonieux du territoire au niveau national, en lui donnant toute sa cohérence. Après que le Conseil d'Etat ait rendu un avis favorable sur le texte, j'ai entrepris de rencontrer l'ensemble des parlementaires de la Loire à différentes reprises pour que nous partagions les enjeux de celui-ci, dernièrement encore, dans le cadre d'une réunion de travail en septembre dernier, où ils étaient tous conviés » a poursuivi l’élu.

Le processus parlementaire se poursuit

Il a en outre salué l'engagement des élus locaux de tous bords, comme Messieurs Cinieri, Fournier, Frécon, Gagnaire, Juanico, Nicolin, Rochebloine et Salen, ainsi que l'attitude responsable de Mme Cukierman « qui, bien qu'opposée au niveau national au projet de loi, n'en a pas moins compris les enjeux, essentiels pour notre territoire » a souligné le maire de Saint-Etienne.

« De droite comme de gauche, loin de rechercher des stratégies solitaires et personnelles, tous ont compris qu'il ne s'agit en aucun cas d'un débat politicien, mais d'un travail d'équipe pour promouvoir le seul intérêt général pour que Saint-Etienne remplisse un rôle à la fois de locomotive et de diffuseur de prospérité » a-t-il affirmé.

Le texte sera examiné en séance par le Sénat à partir du 7 novembre. Le processus parlementaire se poursuivra par un débat à l'Assemblée Nationale, où le texte pourra faire l'objet de nouvelles évolutions « qui permettront de rétablir l'économie générale du projet de loi dont la possibilité de passage au statut de métropole » indiqué l’élu.

« Je reste confiant pour que la raison, le bon sens et l'intérêt général l'emportent, et continuerai à engager toutes les actions nécessaires à la reconnaissance qui est due à notre territoire » affirme Gaël Perdriau.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 7 : « À la Source » loue 350 m² de locaux mixtes

Valoris Real Estate était conseil de l’opération.


Budget participatif de Villeurbanne: la population s’est impliquée

304 idées de projets ont été déposées dans le cadre de ce budget participatif expérimental.


Petites Villes de Demain : partenariat entre le ministère, l’ANCT et les APCA

Ce conventionnement pluriannuel d’objectifs définit les modalités concrètes de la participation des Chambres d’agriculture pour la mise en œuvre du programme Petites Villes de Demain.


Travaux d’été programmés dans les collèges de la Métropole de Lyon

La collectivité est chargée de la construction et de l’entretien des collèges


L’État va aider à la restructuration de 69 locaux commerciaux de Saint-Étienne

Le ministre en charge des PME et le secrétaire d’état chargé de la Ruralité ont récemment annoncé les premiers projets qui bénéficieront du fonds doté de 60 millions d’euros de France Relance. Celui visant à la la revitalisation commerciale de Saint-Étienne fait partie de ceux-ci.


Stationnement sécurisé des vélos à Lyon : LPA teste une formule horaire

Ce stationnement horaire est testé dans trois parcs de la ville de Lyon, en presqu’île et à la Part-Dieu.


Les logements de classe E seront considérés comme indécents en 2034

La commission mixte paritaire du Sénat et de l’Assemblée nationale a adopté et modifié le volet rénovation des bâtiments du projet de loi Climat et résilience.


Flambée des matériaux dans le BTP : la FFB salue «des avancées significatives»

Olivier Salleron, président de la FFB

Les professionnels du secteur ont rencontré jeudi plusieurs ministres. Une prise en charge du coût de la mise en activité partielle des salariés du BTP est étudiée, quand elle résulte d’une telle pénurie.


Inauguration du «passage France Péjot» dans le 2e arrondissement de Lyon

nullCe passage sous l’échangeur de Perrache, qui a pris le nom d’une grande héroïne lyonnaise de la Résistance, permet une meilleure liaison entre la place des Archives et la place Carnot.


La Métropole de Lyon veut favoriser l’habitat participatif

La collectivité souhaite la réalisation de plusieurs projets de ce type chaque année sur le territoire de la Métropole.


Le projet de ligne T10 en concertation

Une grande phase de concertation sur le projet de création de ligne de tramway entre Vénissieux et Gerland est organisée du 23 août au 23 octobre.


Lyon-Turin : Vinci et Eiffage remportent une part majeure du creusement du tunnel de base

Les trois marchés de creusement du tunnel de base côté France ont été attribués aux groupements conduits par Eiffage Génie Civil, Vinci Construction Grands Projets, et Implenia Suisse.


La Montée de Choulans va passer en 2×1 voie pour les voitures

Pour sécuriser l’axe, la Métropole et la Ville ont décidé qu’une voie dédiée aux bus et vélos sera, à la rentrée, créée dans les deux sens, passant ainsi le reste de la circulation en configuration 2×1 voie.


A46 Sud : ouverture de la concertation publique

nullL’État et son concessionnaire, Autoroutes du Sud de la France (ASF), ont étudié un projet d’aménagement de l’autoroute et du nœud de Manissieux avec l’autoroute A43.


Élections régionales : nette victoire de Laurent Wauquiez

Le président sortant d’Auvergne-Rhône-Alpes est largement arrivé en tête au second tour des élections régionales.