Un marché locatif tendu, selon Clameur

La crise quantitative de l’offre locative privée se renforce, selon Clameur, qui a fait état aujourd’hui de son traditionnel point sur le marché locatif.

Le dernier point sur le marché locatif réalisé par Clameur tend à confirmer une forte hausse de l’activité sur ce segment. La hausse de la mobilité résidentielle atteint en effet des sommets inédits depuis le milieu des années 2000. Conséquence directe : les prix des locations sont en nette progression. On observe en effet sur le marché de la relocation et des locations nouvelles une hausse de 8,9% de l’activité sur les 10 premiers mois de 2016, en glissement annuel.

Il y a un an, les prix des loyers baissaient de 1,1% sur les 10 premiers mois de l’année. Cette année, la tendance est inverse. Il progresse, sur ces mêmes mois, de 1%. Clameur précise néanmoins que cette hausse n’est pas homogène géographiquement. La progression est plus marquée dans certains secteurs, tel qu'au Mans, à Nice, à Rennes, à Bordeaux, au Havre, à Lille, à Lyon, où la hausse est plus forte que la moyenne.

Hausse des loyers, crise de l’offre ?

Dans la préfecture d’Auvergne Rhône-Alpes, les prix des loyers ont en effet augmenté de 1,1 % en 2016, alors qu’ils avaient baissé de 3,3 % en 2015, et augmenté de 2,1% en 2014. Le loyer moyen s’élève dans la ville, à 12, 8 € le mètre carré. Les loyers progressent moins que la moyenne nationale dans plusieurs villes, comme à Grenoble, à Angers, à Toulon, ou encore à Strasbourg. Il s’avère même en baisse à Reims, qui enregistre une baisse des loyers de 1,9%. Par ailleurs, à Saint-Étienne, les loyers sont stables à 7,6€ le mètre carré.

L’institution note par ailleurs que la mobilité résidentielle est en nette hausse sur le marché locatif. Celle-ci s’établit en effet à 33%. Dans les faits, cela veut dire que près d’un tiers des locataires changent de logement durant la période observée. Une tendance qui contribue ainsi à dynamiser le marché locatif, et notamment les loyers.

Clameur met par ailleurs en garde vis-à-vis d’une cris de l’offre « Au-delà de ces tendances régionales, le risque d’une crise quantitative sévère de l’offre locative privée se renforce néanmoins dans les villes où les déséquilibres des marchés sont déjà prononcés (Lille et Paris, notamment), du fait de l’insuffisance de la construction privée constatée depuis de nombreuses années, alors que dans ces villes la mise en oeuvre de l’encadrement des loyers conduit les propriétaires bailleurs dont les recettes locatives diminuent à restructurer leur patrimoine en défaveur des placements immobiliers » indique l’insitution.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

attendons de voir la présidentiel …

Signaler un abus

C’est amusant de constater en 2018 que la tendance est resté la même malgré certaines bonnes volontés politiques sous Holande…

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La remise en cause de la TVA réduite inquiète le secteur du bâtiment

La FFB et la CAPEB se sont inquiétées des récentes déclarations de Bruno Le Maire/


Des rames entièrement rénovées pour le funiculaire de Fourvière

Le Sytral a inauguré vendredi les nouvelles rames de l’infrastructure desservant le Vieux Lyon, Saint-Just et Fourvière.


Mort de Fernand Galula, un grand nom de la presse lyonnaise

Il avait fondé ou développé plusieurs titres de la presse lyonnaise, comme «l’Activité Immobilière», «Les Petites Affiches Lyonnaises», mais aussi «Lyon Capitale» et «Tribune de Lyon». Le maire de Lyon, Georges Képénékian, lui a rendu hommage.


La loi ELAN en discussion à l’Assemblée nationale

Le projet de loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique est depuis ce mercredi en discussion à l’Assemblée nationale.


Un nouveau président pour la chambre des notaires de l’Isère

null
Maître Philippe Wuthrich a été élu nouveau président par les 235 notaires du département.


La population d’Auvergne-Rhône-Alpes dépasse 8 millions d’habitants

Le territoire a ainsi gagné plus de 150.000 habitants supplémentaires entre 2015 et 2018.


Prix de l’immobilier à Lyon : hausse dans tous les arrondissements

null
Plus aucun arrondissement ne voit ses prix signés baisser sur un an, selon le dernier baromètre LPI-Seloger. Dans 4 arrondissements sur 9, les hausses de prix au m² sont à deux chiffres.


Saint-Priest : Act’Y Urban’East lancé début mai

Urban’East développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes. En son sein, Act’Y Urban’East comprendra 4 bâtiments de 2.000 m² divisibles à partir de 500 m².


La perspective de note du SYTRAL ajustée par Moody’s

L’agence de notation a ajusté la perspective de la note de stable à positive.


Lyon investit dans de nouvelles écoles

5 nouvelles écoles vont être créés d’ici 2020. La création de 3 nouveaux groupes scolaires est déjà engagée, et 2 sont à venir.


1.700 créations d’emplois dans le secteur privé, mais des pertes dans l’immobilier

Le rapport national sur l’emploi en France d’ADP® du mois d’avril a fait état de dynamiques variées selon les secteurs d’activité.


Lyon 1 : des travaux préparatoires à une sécurisation de la place Colbert

null
La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables des fissures constatées sur les murs de soutènement de la place a débuté ce lundi.


Des prix de l’immobilier toujours en forte hausse à Lyon

Selon LPI-Seloger, les prix sont toujours en hausse de 9% sur 12 mois à Lyon. Sur les trois derniers mois, on notera toutefois une petite correction des prix dans la ville.


Une aide financière de la Métropole de Lyon pour les vélos électriques

A l’occasion du Conseil métropolitain de vendredi, une délibération permettant d’obtenir une aide financière pour l’achat de plusieurs types de vélos a été votée.


Le carrefour Pinel-Rockfeller fermé

Dans le cadre des travaux du T6 et de son raccordement avec les autres lignes de tramway sous maîtrise d’ouvrage Sytral, le carrefour Pinel-Rockfeller est désormais fermé pour 4 mois.