Orpi évoque une hausse des prix de l’ordre de 3,3% en 2017

Le réseau coopératif a fait état de ses chiffres 2017 en matière de volumes, de prix et de loyers.

Après Guy Hoquet l’Immobilier et avant Century 21 et la FNAIM, Orpi a tiré un bilan de l’année 2017. Cette dernière s’est traduite par une hausse des volumes de 7%, une tendance conforme à ce qui a été observé au niveau national. Paralèlement à cette hausse d’activité, le prix de vente moyen a continué à progresser en 2017, à 209.300 euros.

Des prix à la hausse

Pour un appartement, le prix de vente s’établit à 183.300€, en hausse de 2,8%. La hausse est de 3,4% pour une maison, à 231.200€. Le prix moyen au m² s’établit, lui, en 2017 à 2.660€. Pour un appartement, il s’établit à 3.300€, contre 2.125€ pour une maison. La hausse est, de fait, respectivement, de 3,4% pour les appartements et de 3,6% pour les maisons. Le délai de vente moyen tombe quant à lui à 76 jours, contre 85 en 2016.

Bernard Cadeau, président sortant d’Orpi, a évoqué le marché immobilier en 2017. « Ce bilan global en moyennes de l’année 2017 gomme les aspérités de deux semestres qui ont été très différents. Au cours de l’année, et plus fortement à partir du mois de septembre, une certaine perte d’élasticité s’est fait sentir sur le marché : les prix sont repartis nettement à la hausse, et les taux, bien que toujours bas, n’ont plus suffi à amortir cette poussée. Malgré tout, ces constats ne doivent pas faire oublier que le marché va encore battre des records cette année et passera sans doute la barre du million de transactions ! », évoque le responsable

« Un marché paradoxal »

Christine Fumagalli, la nouvelle présidente du réseau depuis le 1er janvier, évoque un marché « paradoxal ». « Les difficultés structurelles que nous déplorons depuis des années perdurent : le déséquilibre entre offre et demande reste très important dans les zones tendues, et à l’origine de la forte pression sur les prix. Les délais de vente, qui se raccourcissent cette année, témoignent de la tension du marché. Cependant, les marqueurs sont ceux d’un contexte favorable durable : marché actif, volumes en hausse, des taux toujours très bas… La hausse des prix reste localisée et relativement modérée : cela devrait nous permettre d'aborder 2018 sereinement, en espérant que cela donnera aux vendeurs toutes les bonnes raisons de mettre leur projet de mise en vente à exécution», indique-t-elle.

Un marché de la location stable

Le loyer moyen en 2017 s’établit à 644€, un prix stable par rapport à 2016. «Nous constatons que les loyers se sont maintenus à un niveau très proche entre 2016 et 2017. Nous savons que dans certaines villes, ils ont même connu de légères baisses. Cette tendance, entamée déjà avant la mise en place de l’encadrement des loyers, vient contrer l’idée communément admise que les loyers sont en constante hausse», indique Bernard Cadeau.

Le réseau a souligné l’urgente nécessité de redonner confiance aux investisseurs. « Le repli des investisseurs s’est confirmé, notamment à Paris : ils sont environ 10% de moins à franchir la porte des agences immobilières. Outre la pression qui se ressent plus nettement sur les prix, cette tendance est bien sûr accentuée par l’effet encadrement des loyers. Les investisseurs sont moins nombreux, et ceux qui restent tendent à se tourner vers Airbnb et les autres plateformes de location. Dans ce contexte, nous serons heureux de contribuer à la réflexion sur la loi logement. Et nous poursuivrons en 2018 notre combat pour le statut du bailleur privé», a indiqué l’ancien président du réseau.

« Effectivement, nous avons un besoin fort de redonner confiance aux investisseurs, qui ont été quelque peu stigmatisés par les dernières mesures, notamment l’IFI. En agences, nous sommes régulièrement interrogés sur les conséquences de ce nouvel impôt. Cependant j’ai bon espoir que l’annonce de l’annulation de l’encadrement des loyers permette d’amorcer le retour sur le marché des bailleurs et investisseurs… », a abondé Christine Fumagalli, la nouvelle présidente.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Retour à la normale

EDITO –  Le marché du crédit immobilier semble revenir dans un profil saisonnier moins atypique qu’il n’avait été en 2017, les banques réalisant de nouveau des efforts en ce mois d’avril. Mais ceux-ci seront-t-il suffisants pour redonner du souffle au marché ?


La CAPEB du Rhône déménagera dans un nouveau siège en 2019

L’immeuble sera situé à quelques pas de son siège actuel, situé rue de Saint-Cyr, dans le neuvième arrondissement de Lyon. Celui-ci vise à assurer le développement de la confédération.


Immobilier neuf : les prix affichés toujours en hausse

Trouver-un-logement-neuf.com a fait part ce lundi son baromètre des prix des logements neufs. Lyon reste sur le podium, derrière Paris et Bordeaux.


Hébergement : une fermeture « progressive » des structures

La préfecture du Rhône a indiqué, au terme d’une réunion entre élus et acteurs étatiques et associatifs, qu’il n’y aurait pas de remise à la rue sans examen social et administratif individuel.


Lyon 2: inauguration de « République Grôlée Carnot »

Firce Capital inaugurait vendredi cette nouvelle marque, qui vise à revaloriser et affermir la nouvelle identité de ce quartier.


La LCA-FFB interpelle Julien Denormandie

La LCA-FFB organisait ce jeudi sa convention nationale. Celle-ci a, à cette occasion, alerté le secrétaire d’État à la Cohésion des territoires, Julien Denormandie.


La Métropole de Lyon promeut à Paris sa stratégie « Industrie du futur »

Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, s’est rendu mardi sur le Salon Global Industrie à Paris nord Villepinte.


La colline de Fourvière veut devenir un “Grand Site de France”

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, et le maire de Lyon, Georges Képénékian, organisaient ce lundi une conférence de presse pour présenter le projet de labellisation de la colline de Fourvière.


Affluence stable pour le salon de l’immobilier de Lyon


Le visitorat du salon organisé du 16 au 18 mars à la cité internationale a été stable par rapport à 2017. A Saint-Etienne, la fréquentation a connu un record.


Le calendrier des fermetures du périphérique nord de Lyon en avril

La Métropole de Lyon a fait part en fin de semaine dernière du calendrier de fermeture du boulevard périphérique nord de Lyon (BPNL) en avril. La fin des travaux sur cette infrastructure approche.


Travaux de requalification des rues Longchamp et Sainte Famille à Villeurbanne

La ville veut créer un espace plus fonctionnel aménagé en zone 30.


Le salon de l’immobilier de Lyon ouvre ses portes ce vendredi

null
Pendant trois jours, le salon annuel se tient au centre des congrès, à la Cité internationale.


Nature en ville : Lyon récompensé

La Ville a reçu sa 4ème fleur du label “Villes et Villages fleuris”. Lyon est ainsi la plus grande ville et la seule métropole française à pouvoir se prévaloir de cette distinction.


Les taux en légère baisse en février, selon Crédit Logement

Les taux de crédit immobilier ont encore reculé le mois dernier selon le spécialiste du cautionnement. Celui-ci précise que le ralentissement de la demande s’est confirmé depuis le début de l’année 2018, entrainant un recul de la production.


Le secteur des matériaux impacté en janvier par la météo et l’effet de base

L’UNICEM a fait part en cours de semaine dernière de sea lettre mensuelle de conjoncture.