Orpi évoque une hausse des prix de l’ordre de 3,3% en 2017

Le réseau coopératif a fait état de ses chiffres 2017 en matière de volumes, de prix et de loyers.

Après Guy Hoquet l’Immobilier et avant Century 21 et la FNAIM, Orpi a tiré un bilan de l’année 2017. Cette dernière s’est traduite par une hausse des volumes de 7%, une tendance conforme à ce qui a été observé au niveau national. Paralèlement à cette hausse d’activité, le prix de vente moyen a continué à progresser en 2017, à 209.300 euros.

Des prix à la hausse

Pour un appartement, le prix de vente s’établit à 183.300€, en hausse de 2,8%. La hausse est de 3,4% pour une maison, à 231.200€. Le prix moyen au m² s’établit, lui, en 2017 à 2.660€. Pour un appartement, il s’établit à 3.300€, contre 2.125€ pour une maison. La hausse est, de fait, respectivement, de 3,4% pour les appartements et de 3,6% pour les maisons. Le délai de vente moyen tombe quant à lui à 76 jours, contre 85 en 2016.

Bernard Cadeau, président sortant d’Orpi, a évoqué le marché immobilier en 2017. « Ce bilan global en moyennes de l’année 2017 gomme les aspérités de deux semestres qui ont été très différents. Au cours de l’année, et plus fortement à partir du mois de septembre, une certaine perte d’élasticité s’est fait sentir sur le marché : les prix sont repartis nettement à la hausse, et les taux, bien que toujours bas, n’ont plus suffi à amortir cette poussée. Malgré tout, ces constats ne doivent pas faire oublier que le marché va encore battre des records cette année et passera sans doute la barre du million de transactions ! », évoque le responsable

« Un marché paradoxal »

Christine Fumagalli, la nouvelle présidente du réseau depuis le 1er janvier, évoque un marché « paradoxal ». « Les difficultés structurelles que nous déplorons depuis des années perdurent : le déséquilibre entre offre et demande reste très important dans les zones tendues, et à l’origine de la forte pression sur les prix. Les délais de vente, qui se raccourcissent cette année, témoignent de la tension du marché. Cependant, les marqueurs sont ceux d’un contexte favorable durable : marché actif, volumes en hausse, des taux toujours très bas… La hausse des prix reste localisée et relativement modérée : cela devrait nous permettre d'aborder 2018 sereinement, en espérant que cela donnera aux vendeurs toutes les bonnes raisons de mettre leur projet de mise en vente à exécution», indique-t-elle.

Un marché de la location stable

Le loyer moyen en 2017 s’établit à 644€, un prix stable par rapport à 2016. «Nous constatons que les loyers se sont maintenus à un niveau très proche entre 2016 et 2017. Nous savons que dans certaines villes, ils ont même connu de légères baisses. Cette tendance, entamée déjà avant la mise en place de l’encadrement des loyers, vient contrer l’idée communément admise que les loyers sont en constante hausse», indique Bernard Cadeau.

Le réseau a souligné l’urgente nécessité de redonner confiance aux investisseurs. « Le repli des investisseurs s’est confirmé, notamment à Paris : ils sont environ 10% de moins à franchir la porte des agences immobilières. Outre la pression qui se ressent plus nettement sur les prix, cette tendance est bien sûr accentuée par l’effet encadrement des loyers. Les investisseurs sont moins nombreux, et ceux qui restent tendent à se tourner vers Airbnb et les autres plateformes de location. Dans ce contexte, nous serons heureux de contribuer à la réflexion sur la loi logement. Et nous poursuivrons en 2018 notre combat pour le statut du bailleur privé», a indiqué l’ancien président du réseau.

« Effectivement, nous avons un besoin fort de redonner confiance aux investisseurs, qui ont été quelque peu stigmatisés par les dernières mesures, notamment l’IFI. En agences, nous sommes régulièrement interrogés sur les conséquences de ce nouvel impôt. Cependant j’ai bon espoir que l’annonce de l’annulation de l’encadrement des loyers permette d’amorcer le retour sur le marché des bailleurs et investisseurs… », a abondé Christine Fumagalli, la nouvelle présidente.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Gérard Collomb candidat pour Lyon et la Métropole en 2020

Le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il serait de nouveau candidat à la mairie de Lyon en 2020.


Les futurs bus acquis par le Sytral seront tous propres

Le Sytral a dévoilé vendredi à la presse sa stratégie d’acquisition pour les années à venir.


Le collectif A45 appelle à un dialogue entre élus

Suite à la réunion mardi entre la ministre des Transports et les membres du Comité d’orientation des infrastructures, le collectif en faveur de le construction de l’axe veut que les élus parlent d’une seule voix.


« Le salon du logement pour les jeunes rassemble entre 1.100 et 1.600 visiteurs »

Samuel Langlade est, au sein du CLLAJ, l’organisateur du salon du logement pour les jeunes. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’histoire et le déroulé de ce salon.


10ème édition du salon du logement pour les jeunes

null
Le CLLAJ Lyon organise ce mardi, pour la dixième année consécutive, ce salon à l’Hôtel de Ville de Lyon au sein duquel 80 exposants sont présents.
» «Le salon du logement pour les jeunes rassemble entre 1.100 et 1.600 visiteurs»


Le tramway T6 devrait être mis en service fin 2019

Le SYTRAL prévoit, dans son plan de mandat 2015-2020, d’investir 60 millions d’euros dans le projet «Capacité Tramway».


Une future extension pour l’école La Mache

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a rendu visite mardi à l’établissement, le lycée étant amené à bénéficier du « Plan Marshall » lancé par la Région.


De nombreux chantiers réalisés cet été dans la Métropole

Du T6 à la Part-Dieu, de nombreux chantiers ont été réalisés durant la période estivale.


Thierry Mandon devient directeur de la cité du design de Saint-Etienne

L’ancien secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche va prendre ses fonctions début septembre.


ISTPSE repris par Serfim groupe

Le tribunal de commerce d’Evry a choisi Serpollet, filiale du groupe, pour reprendre la société.


La Métropole de Lyon fait le point sur ses ponts

null
Après l’effondrement du pont Morandi de Gênes, la Métropole de Lyon a tenu à communiquer sur l’entretien des ouvrages sous sa responsabilité.


La création du diffuseur de Quincieux confirmée

La ministre en charge des transports, Elisabeth Borne, a confirmé la réalisation de celui-ci. 


Inondations à Chaponnay et Communay : catastrophe naturelle reconnue

Plusieurs arrêtés ont été publiés au Journal Officiel.


Prolongement du métro B : les travaux débuteront à l’automne

Le groupe suisse Implenia a été désigné adjudicataire du prolongement de la ligne du métro B de la métropole de Lyon entre Oullins et Saint-Genis-Laval, dans le secteur des hôpitaux sud.


Emploi salarié en augmentation régulière dans la construction

L’INSEE a publié ce vendredi son estimation flash de l’emploi salarié au deuxième trimestre 2018. Celui-ci continue de progresser dans le secteur de la construction.