Lyon 1 : des travaux préparatoires à une sécurisation de la place Colbert

La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables des fissures constatées sur les murs de soutènement de la place a débuté ce lundi.

Des travaux préparatoires à la sécurisation de la place Colbert située dans le 1er arrondissement ont été lancés ce lundi par la Métropole de Lyon. La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables de fissures sur les murs de soutènement de la place, située sur les pentes de la Croix-Rousse, a ainsi été réalisée.

D’importants murs soutiennent en effet celle-ci au sud et à l’est, du côté de la montée Saint Sébastien. Des fissures étaient apparues dans le mur depuis une vingtaine d’années, et avaient déjà fait l’objet de travaux de réparation et d’un suivi régulier de la part de la commission des balmes de la Ville de Lyon et du service ouvrages d’art de la Métropole, qui en assure la gestion. Mais l’aggravation de celles-ci faisait peser une menace sur la stabilité des murs.

Face à cette situation, une expertise avait montré plusieurs causes principales, dont un sous- dimensionnement du mur au moment de sa construction, mais aussi la présence d’arbres de grande taille en tête des murs de soutènement dont les racines ont une action mécanique défavorable sur le mur. S’ajoute, de plus, à ces premiers éléments, un système de drainage insuffisant.

Confortement des murs et nouvelles plantations

La commission des Balmes a donc préconisé l’abattage des arbres situés en tête de murs et des travaux de renforcement des murs, qui a eu lieu ce jour. Certaines plantations étaient victimes de leur vieillissement, certains étant présents depuis l’origine, ayant ainsi près de 150 ans. "22 vont être coupés et 9 resteront", a indiqué Pierre Abadie, vice-président de la Métropole.

« Les racines représentent un volume équivalent à environ un tiers de la partie aérienne de l’arbre et ont pu se développer en profondeur le long du mur pour récupérer l’eau qui s’accumule. C’est la raison pour laquelle une douzaine d’arbres seront abattus pour assurer la stabilité du mur », précise la Ville de Lyon. Dix d’entre eux, jugés dangereux, au bois très dégradé suite à des blessures et au développement de parasites, vont également être abattus.

Un confortement des murs de soutènement va avoir lieu, ainsi que la plantation de nouveaux arbres pour recomposer une place arborée. Un peu moins d'arbres seront replantés, ceux-ci ayant été jusqu'ici serrés, mais la place sera végétalisée, ont précisé les élus. Ce renforcement des murs de soutènement se traduira par la mise en place de clous associés à des croix de Saint André.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Les racines en séchant ne vont-elles pas laisser du vide et de l’instabilité dans le sous sol ?

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Succès pour le déploiement des nouveaux Vélo’v


JCDecaux, a déployé cette nuit les 4 000 nouveaux Vélo’v sur le territoire de la Métropole de Lyon.


Lyon 9 : importante transaction pour 6e Sens Immobilier

Le promoteur a annoncé avoir cédé plus de 3.000 m² de bureaux à une filiale du Crédit Agricole Centre-Est.


Crédit immobilier : des taux de nouveau très bas en juin

null
L’observatoire CSA/Crédit Logement a présenté ce mardi de son point trimestriel. Des courtiers en crédit ont également fait part, en ce début de semaine, de leurs baromètres régionaux en juillet.


Saint-Quentin-Fallavier : un entrepôt multi-clients bientôt disponible

Rhenus Logistics va ouvrir en octobre un entrepôt de 13 000 m² sous température dirigée.


Nombreux travaux d’été dans la Métropole

Sur le territoire de Lyon et dans son agglomération, plusieurs chantiers de rénovation de ponts et talus vont être lancés dans le cadre des travaux d’entretien.


Magma cultura choisi pour l’exploitation de la cité de la gastronomie

null
Le groupe espagnol spécialiste de la médiation culturelle a été choisi face à deux groupes français.


Installation du comité «Grand site de Fourvière»

Le maire de Lyon et la président de la Métropole ont installé vendredi ce comité en présence du préfet. Une démarche qui vise à la valorisation du site et, à terme, à l’obtention de la labellisation «Grand Site de France ».


Pas d’envolée des prix de l’immobilier à Lyon

null
Le président de l’agence d’urbanisme, Michel le Faou, et le représentant des notaires, Pierre Bazaille, présentaient mardi les chiffres de l’observatoire partenarial habitat. Si les prix s’avèrent être haussiers, ils ont insisté sur l’absence d’envolée à deux chiffres, contrairement à ce qu’indiquent certains réseaux.


Plan biodiversité : la LCA-FFB s’interroge

La fédération a réagi au plan Biodiversité annoncé mercredi par le Gouvernement.


Des taux d’emprunt toujours bas

Les intermédiaires en crédit ont, cette semaine, fait état des tendances en matière de crédit immobilier.
» La production de crédit à l’habitat reste stable


Lyon 2 : travaux de remise en état pour la rue Franklin

Des travaux de de remise en état de la rue, située dans le deuxième arrondissement de Lyon ont été engagés par la Métropole de Lyon. Elle sera donc fermée temporairement pendant l’été du 9 juillet au 31 août.


Le parking du marché gare a ouvert ses portes

null
Le nouveau parking souterrain situé quai Perrache, à proximité du coeur de Lyon Confluence, a ouvert ses portes ce vendredi.


Expulsions locatives : les arrêtés de Michèle Picard ce lundi devant le tribunal

Les arrêtés interdisant les expulsions locatives, les coupures d’énergies et les saisies mobilières pris par l’élue de Vénissieux avaient été attaqués par le préfet du Rhône.


Les premiers CPE globaux en copropriété de la région livrés par Operene

null
La société d’ingénierie a réalisé les deux premiers contrats de performance énergétiques (CPE) globaux en copropriété de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Deux groupements d’entreprises locales ont réhabilité énergétiquement deux copropriétés l’une à Lyon, l’autre à Miribel avec une obligation de résultat.


Gare Lyon Part-Dieu : premières démolitions

Le réaménagement du pôle d’échanges entre dans une nouvelle phase, avec le démarrage des premières démolitions.