Lyon 1 : des travaux préparatoires à une sécurisation de la place Colbert

La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables des fissures constatées sur les murs de soutènement de la place a débuté ce lundi.

Des travaux préparatoires à la sécurisation de la place Colbert située dans le 1er arrondissement ont été lancés ce lundi par la Métropole de Lyon. La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables de fissures sur les murs de soutènement de la place, située sur les pentes de la Croix-Rousse, a ainsi été réalisée.

D’importants murs soutiennent en effet celle-ci au sud et à l’est, du côté de la montée Saint Sébastien. Des fissures étaient apparues dans le mur depuis une vingtaine d’années, et avaient déjà fait l’objet de travaux de réparation et d’un suivi régulier de la part de la commission des balmes de la Ville de Lyon et du service ouvrages d’art de la Métropole, qui en assure la gestion. Mais l’aggravation de celles-ci faisait peser une menace sur la stabilité des murs.

Face à cette situation, une expertise avait montré plusieurs causes principales, dont un sous- dimensionnement du mur au moment de sa construction, mais aussi la présence d’arbres de grande taille en tête des murs de soutènement dont les racines ont une action mécanique défavorable sur le mur. S’ajoute, de plus, à ces premiers éléments, un système de drainage insuffisant.

Confortement des murs et nouvelles plantations

La commission des Balmes a donc préconisé l’abattage des arbres situés en tête de murs et des travaux de renforcement des murs, qui a eu lieu ce jour. Certaines plantations étaient victimes de leur vieillissement, certains étant présents depuis l’origine, ayant ainsi près de 150 ans. "22 vont être coupés et 9 resteront", a indiqué Pierre Abadie, vice-président de la Métropole.

« Les racines représentent un volume équivalent à environ un tiers de la partie aérienne de l’arbre et ont pu se développer en profondeur le long du mur pour récupérer l’eau qui s’accumule. C’est la raison pour laquelle une douzaine d’arbres seront abattus pour assurer la stabilité du mur », précise la Ville de Lyon. Dix d’entre eux, jugés dangereux, au bois très dégradé suite à des blessures et au développement de parasites, vont également être abattus.

Un confortement des murs de soutènement va avoir lieu, ainsi que la plantation de nouveaux arbres pour recomposer une place arborée. Un peu moins d'arbres seront replantés, ceux-ci ayant été jusqu'ici serrés, mais la place sera végétalisée, ont précisé les élus. Ce renforcement des murs de soutènement se traduira par la mise en place de clous associés à des croix de Saint André.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Les racines en séchant ne vont-elles pas laisser du vide et de l’instabilité dans le sous sol ?

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un incendie probablement d’origine criminelle route de Vienne

Les élus de la Métropole et de la Ville ont réagi suite à cet acte vraisemblablement d’orgine criminelle.


Les collectivités investissent en cette fin de mandat

La Métropole de Lyon et le département du Rhône investissent en cette fin de mandat, et alimentent le secteur des travaux publics.


La ZFE mise en place de façon progressive d’ici 2021 dans la Métropole

La mise en place de la zone à faibles émissions a été votée lundi par le Conseil de la Métropole de Lyon. Elle va se concrétiser progressivement jusqu’à la fin 2021.


Hébergement d’urgence : le préfet se rend jeudi matin au CNSMD

Des locaux inoccupés au sein du Conservatoire national supérieur de musique et de danse sont mis à disposition par l’État.


Tunnel des deux amants : des études votées par la Métropole

Le financement d’études financées conjointement par la Région, l’Etat et la Métropole a été acté lundi en Conseil via une délibération.


Baisse du chômage au 4ème trimestre dans la Métropole de Lyon

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A baisse de 1,5% sur les trois mois.


David Kimelfeld sera candidat à la Métropole de Lyon en 2020

null
L’actuel président de la Métropole de Lyon a annoncé dans l’édition de mardi du Talk / Le Figaro son intention de briguer la présidence de la collectivité l’année prochaine.


Place Bellecour : Louis XIV va bénéficier d’un diagnostic patrimonial

null
La statue placée au centre de la place Bellecour depuis 1825 souffre de nombreuses dégradations, et va bénéficier la semaine prochaine d’investigations poussées.


Alila soutient l’école Espérances banlieues de Pierre Bénite

Un chèque de 5 000 euros a été remis à l’association dont le groupe est partenaire depuis plusieurs années.


Dans ses vœux, Gérard Collomb évoque la fracture territoriale


Gérard Collomb présentait ce lundi ses vœux à la presse. L’occasion pour lui de revenir sur le mouvement des gilets jaunes et d’analyser les raisons profondes de ce mouvement.


Le PLU-H passera en conseil de la Métropole le 13 mai

Le vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, Michel le Faou, nous a confirmé ce lundi la date de vote définitif du document référent en matière d’urbanisme.
» La commission d’enquête donne un avis favorable pour le PLU-H


Selon l’INSEE, l’activité régionale a été en dents de scie au 3ème trimestre

L’INSEE faisait état ce vendredi de sa note de conjoncture régionale sur la période allant de juillet à septembre.


Villeurbanne : le bidonville du chemin de la Feyssine évacué

97 personnes occupaient depuis plusieurs mois ce site, qui se trouvait à proximité directe du Rhône.


Auvergne-Rhône-Alpes : chômage faible dans le Cantal, l’Ain et les 2 Savoie

La situation de l’emploi est meilleure dans la région qu’au niveau national. Le taux de chômage est moins élevé dans certains départements, avec toutefois des explications diverses suivant les territoires. La situation de l’emploi reste meilleure en région Auvergne-Rhône-Alpes que dans le reste du territoire national. En 2017, en moyenne annuelle, 8,1% de la population […]


Lyon-Turin : le sort du projet connu avant les européennes

Une commission d’experts doit rendre un rapport coûts-bénéfices, ce qui amènera le gouvernement italien à prononcer une décision sur la poursuite ou non du projet avant les élections du Parlement européen.