Plan biodiversité : la LCA-FFB s’interroge

La fédération a réagi au plan Biodiversité annoncé mercredi par le Gouvernement.

Suite au mesures proposées par le plan Biodiversité annoncé mercredi par le Gouvernement, la LCA-FFB a rappelé dans un communiquer partager « l’évidente nécessité de protéger la biodiversité des territoires ».

Au sein du plan, la lutte contre l’étalement urbain et l’artificialisation des sols est citée, celle-ci ayant fait, rappelle la fédération l’objet de nombreux textes de loi depuis plus de trente ans. « Ces réglementations et les documents d’urbanisme locaux, qui ont été élaborés en fonction de ces objectifs, ont porté leurs fruits par une plus grande densification des constructions et un étalement urbain jugulé, au sens de la définition de l’Agence Européenne de l’Environnement. Tous les professionnels de l’aménagement et de la construction ont contribué positivement à cette évolution », indique la LCA-FFB.

Celle-ci nuance toutefois en indiquant que, pour continuer dans cette voie, il faudrait passer du mélodrame de la « consommation irréversible », entendue comme une disparition, à une analyse objective de la transformation des usages fonciers.

La fédération ne nie pas la réalité de l’artificialisation des sols, mais regrette en revanche la persistance de l’emploi impropre du terme « consommation ». Elle critique en outre la mise en exergue d’hectares artificialisés dont le nombre varie du simple au triple selon les sources statistiques (Corine Land Cover, ONCEA, DGFiP, Teruti-Lucas...). « Nous saluons le projet de publication annuelle d’un état des lieux de la ‘consommation d’espaces’, sous réserve de modification de cette appellation abusive et d’un travail scientifique préalable et partagé d’harmonisation des méthodes de mesure de l’étalement urbain et de l’artificialisation. Et ce, sous l’autorité d’une instance unique » affirme la fédédération.

Elle souligne que ces sujets complexes méritent une forte concertation, un partage des données et ne manquent pas de susciter des objectifs contradictoires, comme par exemple densifier et développer la nature en ville. Elle s’interroge notamment sur la possibilité véritable de densifier et de construire moins cher, alors que toutes les études montrent le contraire, et sur la volonté affirmée de « zéro artificialisation nette » en continuant à construire et à développer l’activité et l’emploi.

« Oui, protéger la biodiversité, c’est protéger les Français. Mais je crains le détournement d’une noble cause par des discours anxiogènes sur la « consommation irréversible d’espaces », qui légitimeraient un malthusianisme en matière de logements et de développement de l’activité économique », a conclu Patrick Vandromme, le président de LCA-FFB.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une stabilité démographique en France à l’horizon 2070

L’INSEE a fait part de ses projections à l’horizon 2070. La France devrait compter à cette date 68,1 millions d’habitants, soit une population un peu plus nombreuse qu’en 2021. Celle-ci sera toutefois plus âgée.


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.