Pas d’envolée des prix de l’immobilier à Lyon

Le président de l’agence d’urbanisme, Michel le Faou, et le représentant des notaires, Pierre Bazaille, présentaient mardi les chiffres de l’observatoire partenarial habitat. Si les prix s’avèrent être haussiers, ils ont insisté sur l’absence d’envolée à deux chiffres, contrairement à ce qu’indiquent certains réseaux.

Le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, Michel le Faou, par ailleurs président de l’agence d’urbanisme de Lyon avait convié la presse pour une deuxième présentation des chiffres de l’observatoire partenarial habitat, lequel avait été créé en 2010 par le Grand Lyon, le Sepal (Syndicat mixte d'études et de programmation de l'agglomération lyonnaise) et l’État. Une première conférence de presse avait été organisée en décembre 2016 pour présenter les résultats 2015 de l’observatoire local des loyers en région lyonnaise. Cette fois-ci, si quelques chiffres des résultats 2016 de l’observatoire local des loyers ont été présentés, le vice-président de la Métropole a souhaité davantage insister sur le marché de la transaction, qui s’est montré très actif en 2017, cette bonne activité se traduisant aussi dans les prix, orientés à la hausse.

Et c’est justement sur l’ampleur de cette hausse que portait la conférence de presse. Car agacé par des publications émanant d’observatoires privés faisant parfois état de hausses de plus de 20% sur les pentes de la Croix Rousse et d’augmentations à deux chiffres dans une majeure partie des arrondissements, l’élu a voulu remettre les pendules à l’heure en termes de chiffre, avec des chiffres officiels. Et ce d’autant plus que ces études sont parfois relayées par la suite en Conseil à la Métropole ou à la Ville de Lyon, par des élus... «On est dans une progression des prix, mais c’est aussi en lien avec la dynamique de notre territoire, et elle n’est pas, non plus trop importante. Elle est importante dans quelques quartiers de Lyon, mais d’une manière générale, on est dans une progression somme toute légère », analyse l’élu.

De "vrais chiffres"

Qui de mieux, dans ces conditions, pour intervenir lors de cette conférence de presse, qu’un spécialiste reconnu en matière de statistique que Pierre Bazaille, membre fondateur de la base immobilière PERVAL et ancien président de l’institut notarial de droit immobilier (INDI). Ayant notamment travaillé sur les indices INSEE-Notaires, le notaire a ainsi pu présenter les « vrais chiffres » de l’immobilier à Lyon basé sur les ventes réelles et les avant-contrats, compilés par les notaires. Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.


Le projet de ligne LCE lancé entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry

Le Sytral a voté ce lundi l’engagement de cette opération de ligne de bus à haut niveau de service dans l’Est lyonnais.