La requalification du cours Vitton au menu du Conseil de la Métropole

Les premiers travaux de requalification de l’axe porteront sur le tronçon entre la rue Garibaldi et la rue Tête-d’Or.

La requalification du cours Vitton était au menu, ce lundi, du Conseil de la Métropole. Cet axe, prolongé par le cours Franklin Roosevelt, constitue un axe structurant du 6ème arrondissement de Lyon, liaison naturelle entre l’ouest de Villeurbanne et les berges du Rhône. Un déséquilibre est toutefois constaté avec des largeurs variable entre les cours Vitton et Roosevelt, avec 3 voies de circulation sur la partie ouest du cours Vitton et 4 voies de circulation et 2 contre-allées sur la partie ouest du cours Roosevelt. Le trafic est, lui, décroissant à l’approche du Rhône.

La forte occupation des voiries, notamment sur le cours Vitton, reste toutefois problématique du fait du non-respect de la réglementation. La forte fréquentation des deux stations de la ligne A, Masséna et Foch, induit d’importants flux piétons particuliers sur des trottoirs sous-dimensionnés, et les flux cyclistes sont importants avec un trafic de 1.000 vélos par jour. Des piétons traversent en dehors des passages qui leur sont dédiés, d’où un caractère accidentogène assez important. Plusieurs accidents graves ont touché des usagers vulnérables, notamment aux carrefours.

Adaptations

La Métropole de Lyon avait donc inscrit l’opération de requalification des deux cours à la programmation pluriannuelle des investissements 2015-2020 pour un montant de 4 millions d’euros. « Ce qui nous a animé dans cette décision-là, c’est l’enjeu prioritaire de la sécurité. La sécurité avant tout des piétons », a rappelé le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld. Il s’agit ainsi pour lui d’apaiser la circulation sur cet axe, d’assurer une bonne cohabitation entre les différents modes de transports et de maintenir la dynamique commerciale du secteur.

Cette requalification de façade à façade entre l’avenue Thiers à l’est et la place Maréchal Lyautey à l’ouest vise à a sécuriser les déplacements piétons et cyclistes, et à apaiser la circulation. Elle vise également à la redynamisation et à l’embellissement de l’axe, à la prise en compte de l’activité commerciale, au maintien du stationnement, et à l’organisation des livraisons. Une réunion de concertation s’était ainsi tenue le 1er mars 2018.

Travaux d’aménagement entre les rues Garibaldi et Tête-d’Or début 2019

A l’issue de cette concertation, des adaptations ont été décidées, avec des trottoirs élargis, une piste cyclable sécurisée dans le sens ouest-ouest, et une zone 30. Une bande de stationnement sera en outre créée  et des aires de livraisons seront aménagées.

Les travaux d’aménagement entre la rue Garibaldi et la rue Tête-d’Or devraient être réaliser début 2019. Ce tronçon prioritaire sera aménagé en zone 30 avec la création de deux plateaux surélevés : un premier à hauteur du carrefour Vitton-Tête-d’Or et un second à la sortie de cette zone 30 nouvellement créée, au niveau du tronçon vitton-Garibaldi.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.