Le tramway T6 devrait être mis en service fin 2019

Le SYTRAL prévoit, dans son plan de mandat 2015-2020, d’investir 60 millions d’euros dans le projet «Capacité Tramway».

Le Syndicat des transports de l’ agglomération lyonnaise, le Sytral, organisait vendredi une visite des chantiers tramway, avec les travaux de la nouvelle ligne T6, qui reliera dans quelques mois, fin 2019, la station Debourg, dans le 7ème arrondissement, aux hôpitaux Est, le tout en 21 minutes via 14 stations. La nouvelle ligne croisera les lignes de métro B et D, ainsi que les lignes de tramway T1, T2, T4 et T5.

Le Sytral a, à cette occasion, dévoilé son plan « Capacité Tramway », un projet mis en œuvre pour augmenter la capacité de 15% sur les lignes T1 et T2 et de 30% sur la ligne T4 T6. Le réseau des transports lyonnais est, avec plus de 140 lignes de métro, bus, tramways, funiculaires et trolleybus, et 1.7 million de voyages chaque jour, le plus important de France, après l’Ile de France. Le dynamisme de l’utilisation du tramway, est, au sein de ce réseau, réelle, avec une hausse de près de 80% de la fréquentation du tramway entre 2009 et 2015. Celle-ci atteint désormais 300.000 voyages par jour. Et dans deux ans, le réseau lyonnais transportera 1,5 million de personnes de plus. Aussi, avec la prochaine mise en service de cette ligne de tramway T6, le SYTRAL prévoit, dans son plan de mandat 2015-2020, d’investir 60 millions d’euros dans ce projet «Capacité Tramway».

Renforcement de la flotte

Par celui-ci, le syndicat veut augmenter la capacité de 15% sur les lignes T1 et T2 et de 30% sur la ligne T4 via l’acquisition de rames de 43 mètres, l’exploitation de la ligne T4 en rames longues de 43m, l’affectation des rames courtes de 32 m de T4 sur les lignes T1, T2 et prochainement T6, ainsi que l’extension des centres de remisage de Meyzieu et de Saint-Priest.

Le SYTRAL renforce ainsi sa flotte avec l’acquisition de 18 rames Citadis de 43 mètres peuvant accueillir jusqu’à 300 voyageurs, soit l’équivalent de 5 bus, et disposant de 71 places assises. Celles-ci sont entièrement fabriquées en France dans les usines d’Alstom, et 7 rames sur les 18 ont déjà été acquises dans le cadre d’une tranche conditionnelle d’un précédent marché.

« Pour les 11 prochaines rames, si le design extérieur est inspiré des mêmes teintes et choix graphiques que celui des autres rames de 43 mètres déjà en circulation sur le réseau TCL, les nouvelles acquisitions possèdent toutefois une particularité. Afin de répondre aux exigences du STRMTG (Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés), le ‘nez’ des véhicules a été retravaillé », indique le Sytral. Ce nouveau nez, plus allongé, permet de mieux protéger cyclistes et piétons en cas de collision et offre au conducteur une meilleure visibilité. Les 7 premières rames seront exploitées sur la ligne T4 dès septembre 2018. Les 11 autres seront livrées fin 2019 puis également mises en service sur T4.

Travaux sur les quais

Le réseau se veut en outre exemplaire du point de vue du bilan carbone, avec 75% du réseau TCL exploité sur le mode électrique. Recyclable « jusqu’à 98%, le tramway Citadis fonctionne sans émettre de gaz à effets de serre et nécessite 4 fois moins d’énergie qu’un bus et 10 fois moins qu’une voiture en Kwh par passager assis », précise le Sytral.

(DR)

L’exploitation des nouvelles rames de grande capacité sur la ligne T4 a nécessité des travaux par le SYTRAL, qui a dû allonger certains quais. Les 7 stations localisées sur le tronçon commun avec T1 entre Thiers-Lafayette et le terminus La Doua-Gaston Berger ont ainsi été aménagées entre juin 2017 et juin 2018. Construits en 2001, les quais de ces stations n'avaient pas été conçus pour accueillir des rames de 43 m. Les autres stations disposent déjà de quais adaptés aux rames longues de cette longueur, mais avaient été construites plus récemment.

Pour accueillir les 18 nouvelles rames de grande capacité , on notera également que le SYTRAL s’engage dans l’agrandissement des 2 principaux centres de maintenance de tramway de l’agglomération.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.