Le collectif A45 appelle à un dialogue entre élus

Suite à la réunion mardi entre la ministre des Transports et les membres du Comité d'orientation des infrastructures, le collectif en faveur de le construction de l’axe veut que les élus parlent d’une seule voix.

Le dossier A45 revient dans l’actualité. Selon le collectif en faveur de l’axe autoroutier entre Lyon et Saint-Etienne, le « collectif A45 », il est en effet « temps que les grands élus du territoire parlent d’une seule voix ».

Une réunion s’est en effet tenue mardi au ministère des Transports avec les membres du Comité d'orientation des infrastructures pour parler des priorités du gouvernement en matière de grands projets et d’infrastructures. Mais pour l’heure, rien n’est acté, et la ministre doit rencontrer, dans les prochains jours, les présidents de région avant toute décision.

Les acteurs économiques régionaux continuent toutefois d’exercer une certaine pression, en incitant les politiques locaux de parler d’une seule voix. « Un an après le lancement des Assises de la Mobilité et la création du Conseil d’Orientation des Infrastructures, la ministre en charge des Transports a présenté mardi la programmation budgétaire 2018-2022 que le gouvernement souhaite consacrer aux infrastructures de transport. Contrairement à ce qui était attendu, le gouvernement n’a pas – pour le moment – rendu tous ses arbitrages sur les grands projets d’infrastructures à réaliser ».

Le collectif a rappelé l’absence d’autre choix possible. « Le sort de l’A45 est toujours en suspens, alors même qu’il s’agit d’une infrastructure totalement conforme aux ambitions du gouvernement afin d’améliorer les transports du quotidien tout en répondant aux enjeux environnementaux, de décongestion, de sécurité routière et de désenclavement. Aucune alternative n’est crédible, elles ont toutes été étudiées. Il n’existe donc pas de plan B ! », a indiqué le collectif

Appel à l’unité

« Le sort de l’A45 dépend désormais des prochains échanges entre Elisabeth Borne et Laurent Wauquiez. Plus que jamais, la mobilisation de tous, et notamment des grands élus du territoire, est absolument indispensable » a indiqué Emmanuel Imberton, président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne et Président du Collectif pour l’A45 dans un communiqué. Pour lui, « le monde politique doit parler d’une seule voix pour défendre ce chantier prioritaire au développement de notre territoire : le 2ème pôle métropolitain français et la 8ème région européenne ».

Selon ce représentant, Gérard Collomb, Laurent Wauquiez, David Kimelfeld, Gaël Perdriau et Georges Ziegler doivent s’entendre afin de ne pas pénaliser l’aire métropolitaine Lyon–Saint-Etienne. « L’étouffement, la paralysie, les retards, l’insécurité et la pollution entre Saint-Etienne et Lyon appellent à un consensus fort », selon lui.

« C’est maintenant la responsabilité de tous les élus de construire l’avenir, en remplaçant cette A47, infrastructure dangereuse et anachronique » ajoute Emmanuel Imberton, rappelant que « l’unanimité du monde économique en faveur de l’A45 est acquise depuis longtemps ».

En attendant, une réunion aura lieu ce vendredi en préfecture du Rhône sur les alternatives à l’A45, à laquelle participeront les financeurs et les parlementaires. Les opposants à l'A45 se rendront quant à eux à 14 heures devant la préfecture pour s’y inviter. Ces derniers ont en outre appelé à une nouvelle mobilisation le samedi 22 septembre à la Talaudière.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Notre-Dame de Paris: la ville de Lyon, la Métropole, la Région apportent leur soutien

Gérard Collomb a indiqué dans un communiqué que la Ville de Lyon contribuera à la souscription nationale lancée par le président de la République. La Métropole a fait de même. La Région s’engage, elle, sur deux millions d’euros.


Rhônexpress : La Métropole veut faire diminuer les tarifs

Le Syral et la Métropole ont annoncé le lancement d’une renégociation du contrat de concession de Rhônexpress, avec pour objectif une baisse des tarifs, des offres alternatives, et l’amélioration de la mobilité dans l’est lyonnais.


Ouverture du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais

Le débat public sur le « NFL » s’est ouvert ce jeudi en présence de David Kimelfeld et de Chantal Jouanno. Celui-ci va durer trois mois.


Mobilités entre Lyon et Saint-Étienne : le préfet réunit les acteurs

Une deuxième réunion s’est tenue à la la préfecture du Rhône en vue de l’amélioration des déplacements entre Lyon et Saint-Étienne sous la houlette de Pascal Mailhos, préfet de région.


Retour des rames rénovées du funiculaire de Saint Just

La mise en service du funiculaire rénové interviendra en juin.


Deux navettes autonomes TCL en essai sur le site de Transpolis

Le Sytral met en service dès cet été deux navettes autonomes TCL pour desservir quotidiennement le quartier autour du Groupama Stadium de Décines.


Le prix du m² augmente, et dépasse même les 10.000€ à Paris

Les prix de l’immobilier augmentent partout en France, notamment du fait des acquisitions réalisées pour l’investissement locatif.


Inauguration de la navette autonome MIA sur route ouverte

null
L’expérimentation de ce nouveau mode de transports collectif est réalisée au sein de la zone d’activités des Gaulnes, à Meyzieu et Jonage.
» Deux navettes autonomes TCL en essai sur le site de Transpolis


Des maraudes mixtes vont être déployées dans la Métropole de Lyon

Julien Denormandie, Christelle Dubos, et Adrien Taquet ont lancé vendredi le déploiement des maraudes mixtes Etat-Département.


La biennale du design a débuté à Saint-Etienne

L’État et les acteurs du BTP scellent leur engagement dans,la lutte contre le travail irrégulier en Auvergne-Rhône-Alpes


Métropole de Lyon : les élus LR inquiets pour l’Anneau des sciences

null
Les élus « Les Républicains et Apparentés » ont mercredi rappelé dans un communiqué leur attachement au bouclage du périphérique de Lyon, qui serait selon eux, « otage du conflit Collomb/Kimelfeld ».


«Nous sommes désormais tout de suite en contact avec le DRH»

null
Nicolas de Barjac est directeur de l’agence de Lyon de Cushman&Wakefield. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du marché de l’immobilier d’entreprise dans la Métropole, tant sur le front des perspectives 2019 que des évolutions plus structurelles de celui-ci.


Le règlement local de publicité en phase de concertation

Une réunion publique était organisée jeudi dans le cadre de la période de concertation dédiée à ce règlement.


Vers un appel à projet pour un lieu d’enseignement dans la création et le numérique

La Métropole de Lyon a annoncé le lancement d’un appel à projet pour développer à la Confluence un lieu de l’enseignement supérieur dans le domaine de la création et du numérique.


Le salon de l’immobilier de Lyon se tient pendant trois jours

L’évènement annuel a lieu du 15 au 17 mars 2019 à la Cité Internationale.