Lyon 8 : « Carré Sésame » a été inauguré

Le foyer d’accueil médicalisé « Carré Sésame » à destination des personnes atteintes d’autisme, a été inauguré il y a une semaine rue Challemel Lacour.

Le foyer d’accueil médicalisé « Carré Sésame », situé au 128 rue Challemel Lacour, dans le 8ème arrondissement de Lyon, a été officiellement inauguré il y a une semaine, vendredi 14 septembre, en présence de plusieurs personnalités. Etaient notamment présents Thérèse Rabatel, conseillère métropolitaine membre de la commission permanente chargée de la politique du handicap, Michel le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon, Philippe Guetat, directeur de la délégation ARS du Rhône et de la Métropole de Lyon, Bernard Bochard, président de la SACVL, Dominique Franc, président de Sésame Autisme Rhône-Alpes, ainsi qu’Olivier Krebs, son directeur général.

L’espace accueille depuis la fin de l’année dernière 40 personnes adultes atteintes d’autisme, et favorise l’intégration de ces résidents dans un environnement normatif. Le bâtiment s’élève sur 4 étages, et est composé de 5 unités de 8 chambres individuelles de 20 m2, toutes équipées d’une salle de bain et de sanitaires.

Travail continuel

Thérèse Rabatel a souligné le travail continu avec l’État. « On a un travail continu avec l’ARS, puisqu’on finance pour la création des appels à projets pour la création de ces établissements, et bien sûr pour le financement du fonctionnement de ces établissements». Elle a précisé qu’un nouvel appel à projet avait été développé avec l’ARS pour la création d’un autre foyer d’accueil médicalisé. Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous

« Le but est de faire beaucoup diminuer les personnes qui sont en amendement Creton et qui embolisent tous les niveaux. C’est un travail continuel. La Métropole, depuis qu’elle existe en 2015, a créé une cinquantaine de place pour les jeunes qui sont en amendement Creton pour réduire cette embolisation. Nous sommes sensibles à tous ces sujets.» L’élue a conclu en remerciant Sésame autisme, et toutes les personnes qui travaillent pour les personnes en situation de handicap.

Bernard Bochard a, lui, félicité Sésame Autisme pour la création de son 10ème établissement. « Je suis heureux que vous ayez choisi la SACVL pour réaliser cet ensemble immobilier et ce foyer », a indiqué le président de la société. Il a rappelé que la SEM menait différentes missions, dont celle d’aménageur, de bailleur, mais aussi de constructeur. Bernard Bochard a également souligné que la moitié des 152 collaborateurs était sur le terrain, en relation avec les résidents de la SACVL. Il a rappelé les actions de proximité de la société, dont celle de l’animation de ses résidences. « C’est une véritable stratégie qu’elle développe, et les locataires sont au centre de ses préoccupations ».

Recomposition urbaine

Il a ensuite évoqué le projet. « Promouvoir une ville équilibrée, c'est la construire dans la diversité. Ici, nous voyons bien que, sur ce site du Moulin à Vent, de la rue Challemel Lacour, nous sommes dans une recomposition urbaine. Ce quartier d’urbanisme de dalle a été construit tout à fait au début des années 70. Il est assez dur. La pensée de l’époque était d’aller vite, car il y avait besoin de logements. On ne s’est peut-être pas assez interrogé sur la manière dont cet ensemble allait vivre. Aujourd’hui, nous requalifions le groupe Albert Laurent et nous complétons le site par une diversité en accueillant des activités et des services nouveaux, tels que votre équipement, mais aussi en apportant une mixité puisqu’il y aura un immeuble privé qui sera construit du côté de la rue Challemel Lacour. Ici, ce sera un immeuble construit par la SACVL dans un secteur qui change avec l’arrivée du tramway». Il a enfin remercié les acteurs du projet, comme Sésame Autisme.

«  Une très belle collaboration entre acteurs publics et privés »

« 40 résidents vivent dans les appartements situés ici, avec 5 appartements de 8 résidents qui disposent de leur propre chambre et de l’environnement d’un appartement conventionnel avec la cuisine, une petite salle de séjour, une salle à manger, chacun sa salle de bains : c’est comme si ils étaient autonome dans cet appartement, qu’ils étaient en colocation. Ce que l’on voudrait, c’est recréer quelque chose qui soit le plus proche possible d’une certaine autonomie», a indiqué Dominique Franc, président de Sésame Autisme Rhône-Alpes. « On ne créée pas tout seul. Le Carré Sésame est le fruit d’une très belle collaboration entre acteurs publics et privés », a-t-il ajouté.

Le rez-de-chaussée accueille des espaces communs dédiés aux soins médicaux et paramédicaux ainsi que ceux favorisant les liens sociaux et la vie en communauté, qui sont installés en rez-de-chaussée. Les résidents disposent d’une infirmerie, d’un bureau éducatif, d’une laverie, de salles pour les activités artisanales et artistiques, ainsi que d’un espace buvette et restauration.

Un patio de 500 m2 a en outre été aménagé avec un kiosque central et des bancs, agrémenté de panneaux à claire-voie et jouxtant un petit potager privé.

Ce foyer d’accueil « Carré Sésame », géré par l’association Sésame Autisme Rhône-Alpes, « dispose d’aménagements spécifiques dans les parties privatives et communes qui permettent aux résidents d'appréhender, à leur rythme, le monde extérieur tout en restant dans un espace protégé et en préservant une certaine intimité ».

La conception a tenu compte de la spécificité du handicap des personnes accueillies, à l’image de l’emplacement des fenêtres, du choix des matériaux et des couleurs. « L’objectif de la résidence est de stimuler leur autonomie et leur niveau de socialisation, tout en respectant la singularité de chaque personne », notent la SACVL et Carré Sésame.

L’association Sésame Autisme Rhône-Alpes a souhaité répondre à l’appel à projet de l’ARS (agence régionale de santé) et du Conseil général du Rhône pour la création d’un foyer destiné à de jeunes autistes implanté dans Lyon intra-muros. La SACVL a été choisie pour trouver une surface à aménager au cœur de l’espace urbain. Elle a conçu un bâtiment en U, permettant d’accueillir le futur foyer ainsi que 28 logements sociaux (PLS), sur une parcelle située à proximité de la résidence Albert Laurent. Ce parti-pris vise à encourager les interactions sociales entre les résidents du foyer et les locataires des logements.

Une réponse aux orientations de la stratégie nationale pour l’autisme

Philippe Guetat, directeur de la délégation ARS, a pour sa part rappelé que la construction d’une nouvelle structure, d’un nouvel établissement est avant tout la réponse architecturale et organisationnelle à la déclinaison de projets de vie. La création d’un jardin sécurisé, de groupes de vie homogènes y contribue fortement. Il a rappelé que le projet répondait que le foyer médicalisé répondait aux orientations de la stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022, comme celles de favoriser la pleine citoyenneté des adultes, et de soutenir les familles en reconnaissant leur expertise. Il a ensuite rappelé la contribution de l’ARS à la réalisation de ce projet d’avenir, avec le financement de la partie soin à hauteur de 1 million d’euros. Il s’est enfin félicité de la qualité du partenariat entretenu avec la Métropole de Lyon, « qui permet à ce type de projet d’avenir d’aboutir dans des conditions optimales ». Il a enfin remercié Sésame Autisme Rhône-Alpes « pour son initiative et pour cette réponse adaptée pour tous ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.


Rillieux-la-Pape communique les résultats de sa consultation sécurité

La ville de Rillieux-la-Pape a lançé en octobre une grande consultation citoyenne auprès de ses habitants sur le thème de la sécurité. Plus de 80% des répondants souhaitent que la Ville intègre le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».


Plantation du 1er arbre des vergers urbains de Lyon

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a planté ce jour le premier arbre des vergers urbain de Lyon au square du 14ème régiment de Zouaves dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.


Appart Invest 3 acquiert 7 immeubles à Lyon

Cette acquisition du fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, concernait 11 immeubles d’habitation dans plusieurs métropoles.


Construction : la filière s’engage pour la continuité des activités du BTP

19 organisations professionnelles de la filière construction s’engagent via un appel commun.