Lyon 8 : « Carré Sésame » a été inauguré

Le foyer d’accueil médicalisé « Carré Sésame » à destination des personnes atteintes d’autisme, a été inauguré il y a une semaine rue Challemel Lacour.

Le foyer d’accueil médicalisé « Carré Sésame », situé au 128 rue Challemel Lacour, dans le 8ème arrondissement de Lyon, a été officiellement inauguré il y a une semaine, vendredi 14 septembre, en présence de plusieurs personnalités. Etaient notamment présents Thérèse Rabatel, conseillère métropolitaine membre de la commission permanente chargée de la politique du handicap, Michel le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon, Philippe Guetat, directeur de la délégation ARS du Rhône et de la Métropole de Lyon, Bernard Bochard, président de la SACVL, Dominique Franc, président de Sésame Autisme Rhône-Alpes, ainsi qu’Olivier Krebs, son directeur général.

L’espace accueille depuis la fin de l’année dernière 40 personnes adultes atteintes d’autisme, et favorise l’intégration de ces résidents dans un environnement normatif. Le bâtiment s’élève sur 4 étages, et est composé de 5 unités de 8 chambres individuelles de 20 m2, toutes équipées d’une salle de bain et de sanitaires.

Travail continuel

Thérèse Rabatel a souligné le travail continu avec l’État. « On a un travail continu avec l’ARS, puisqu’on finance pour la création des appels à projets pour la création de ces établissements, et bien sûr pour le financement du fonctionnement de ces établissements». Elle a précisé qu’un nouvel appel à projet avait été développé avec l’ARS pour la création d’un autre foyer d’accueil médicalisé. Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous

« Le but est de faire beaucoup diminuer les personnes qui sont en amendement Creton et qui embolisent tous les niveaux. C’est un travail continuel. La Métropole, depuis qu’elle existe en 2015, a créé une cinquantaine de place pour les jeunes qui sont en amendement Creton pour réduire cette embolisation. Nous sommes sensibles à tous ces sujets.» L’élue a conclu en remerciant Sésame autisme, et toutes les personnes qui travaillent pour les personnes en situation de handicap.

Bernard Bochard a, lui, félicité Sésame Autisme pour la création de son 10ème établissement. « Je suis heureux que vous ayez choisi la SACVL pour réaliser cet ensemble immobilier et ce foyer », a indiqué le président de la société. Il a rappelé que la SEM menait différentes missions, dont celle d’aménageur, de bailleur, mais aussi de constructeur. Bernard Bochard a également souligné que la moitié des 152 collaborateurs était sur le terrain, en relation avec les résidents de la SACVL. Il a rappelé les actions de proximité de la société, dont celle de l’animation de ses résidences. « C’est une véritable stratégie qu’elle développe, et les locataires sont au centre de ses préoccupations ».

Recomposition urbaine

Il a ensuite évoqué le projet. « Promouvoir une ville équilibrée, c'est la construire dans la diversité. Ici, nous voyons bien que, sur ce site du Moulin à Vent, de la rue Challemel Lacour, nous sommes dans une recomposition urbaine. Ce quartier d’urbanisme de dalle a été construit tout à fait au début des années 70. Il est assez dur. La pensée de l’époque était d’aller vite, car il y avait besoin de logements. On ne s’est peut-être pas assez interrogé sur la manière dont cet ensemble allait vivre. Aujourd’hui, nous requalifions le groupe Albert Laurent et nous complétons le site par une diversité en accueillant des activités et des services nouveaux, tels que votre équipement, mais aussi en apportant une mixité puisqu’il y aura un immeuble privé qui sera construit du côté de la rue Challemel Lacour. Ici, ce sera un immeuble construit par la SACVL dans un secteur qui change avec l’arrivée du tramway». Il a enfin remercié les acteurs du projet, comme Sésame Autisme.

«  Une très belle collaboration entre acteurs publics et privés »

« 40 résidents vivent dans les appartements situés ici, avec 5 appartements de 8 résidents qui disposent de leur propre chambre et de l’environnement d’un appartement conventionnel avec la cuisine, une petite salle de séjour, une salle à manger, chacun sa salle de bains : c’est comme si ils étaient autonome dans cet appartement, qu’ils étaient en colocation. Ce que l’on voudrait, c’est recréer quelque chose qui soit le plus proche possible d’une certaine autonomie», a indiqué Dominique Franc, président de Sésame Autisme Rhône-Alpes. « On ne créée pas tout seul. Le Carré Sésame est le fruit d’une très belle collaboration entre acteurs publics et privés », a-t-il ajouté.

Le rez-de-chaussée accueille des espaces communs dédiés aux soins médicaux et paramédicaux ainsi que ceux favorisant les liens sociaux et la vie en communauté, qui sont installés en rez-de-chaussée. Les résidents disposent d’une infirmerie, d’un bureau éducatif, d’une laverie, de salles pour les activités artisanales et artistiques, ainsi que d’un espace buvette et restauration.

Un patio de 500 m2 a en outre été aménagé avec un kiosque central et des bancs, agrémenté de panneaux à claire-voie et jouxtant un petit potager privé.

Ce foyer d’accueil « Carré Sésame », géré par l’association Sésame Autisme Rhône-Alpes, « dispose d’aménagements spécifiques dans les parties privatives et communes qui permettent aux résidents d'appréhender, à leur rythme, le monde extérieur tout en restant dans un espace protégé et en préservant une certaine intimité ».

La conception a tenu compte de la spécificité du handicap des personnes accueillies, à l’image de l’emplacement des fenêtres, du choix des matériaux et des couleurs. « L’objectif de la résidence est de stimuler leur autonomie et leur niveau de socialisation, tout en respectant la singularité de chaque personne », notent la SACVL et Carré Sésame.

L’association Sésame Autisme Rhône-Alpes a souhaité répondre à l’appel à projet de l’ARS (agence régionale de santé) et du Conseil général du Rhône pour la création d’un foyer destiné à de jeunes autistes implanté dans Lyon intra-muros. La SACVL a été choisie pour trouver une surface à aménager au cœur de l’espace urbain. Elle a conçu un bâtiment en U, permettant d’accueillir le futur foyer ainsi que 28 logements sociaux (PLS), sur une parcelle située à proximité de la résidence Albert Laurent. Ce parti-pris vise à encourager les interactions sociales entre les résidents du foyer et les locataires des logements.

Une réponse aux orientations de la stratégie nationale pour l’autisme

Philippe Guetat, directeur de la délégation ARS, a pour sa part rappelé que la construction d’une nouvelle structure, d’un nouvel établissement est avant tout la réponse architecturale et organisationnelle à la déclinaison de projets de vie. La création d’un jardin sécurisé, de groupes de vie homogènes y contribue fortement. Il a rappelé que le projet répondait que le foyer médicalisé répondait aux orientations de la stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022, comme celles de favoriser la pleine citoyenneté des adultes, et de soutenir les familles en reconnaissant leur expertise. Il a ensuite rappelé la contribution de l’ARS à la réalisation de ce projet d’avenir, avec le financement de la partie soin à hauteur de 1 million d’euros. Il s’est enfin félicité de la qualité du partenariat entretenu avec la Métropole de Lyon, « qui permet à ce type de projet d’avenir d’aboutir dans des conditions optimales ». Il a enfin remercié Sésame Autisme Rhône-Alpes « pour son initiative et pour cette réponse adaptée pour tous ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


L’offre TCL accompagne le déconfinement progressif

Le SYTRAL adapte l’offre de ses réseaux à Lyon et dans le département du Rhône dès le 3 mai.


Lyon Rhône H2V candidat à « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »

Le nouveau consortium public-privé, constitué d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie et de la Métropole de Lyon, est candidat à cet appel à projet de l’ADEME.


Mise en service des trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL a mis en service ce lundi ses premiers trolleybus nouvelle génération 100% électrique sur cette ligne reliant le 8ème arrondissement de Lyon à Caluire.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Deux nouvelles stations Vélo’v à Vaulx-en-Velin et Lyon 7e

Ces stations sont situées place Boissier à Vaulx-en-Velin et dans le secteur de Guillotière-Veyron à Lyon. Trois nouvelles stations sont prévues dans le 2e arrondissement de Lyon et à Villeurbanne.


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.