Jacqueline Gourault, nouvelle ministre de la Cohésion des territoires

L’ex-ministre auprès du ministre de l’Intérieur remplace Jacques Mézard, qui quitte le gouvernement. Elle sera secondée par Julien Denormandie, qui devient ministre délégué, mais aussi Sébastien Lecornu.

Le nouveau gouvernement d'Édouard Philippe a enfin été dévoilé. Le nouveau ministre de l'Intérieur n’est autre que Christophe Castaner, qui succède donc à Gérard Collomb, quinze jours après son départ de la place Beauvau. On note le départ de quatre ministres. Inversement, on dénombre huit nouveaux entrants.

Dans le sens des départs, on trouve Jacques Mézard, jusqu’ici ministre de la Cohésion des territoires. Il redevient ainsi sénateur. Il est remplacé par Jacqueline Gourault, ex-ministre auprès du ministre de l’Intérieur. Elle sera secondée par deux ministres délégués, Julien Denormandie - qui n’était jusqu’ici que secrétaire d’État – et Sébastien Lecornu.

Lors de la passation de pouvoirs, Jacques Mézard a souhaité la bienvenue à Jacqueline Gourault et à Sébastien Lecornu. Il a par ailleurs eu un mot particulier pour Julien Denormandie. « Je veux témoigner devant vous ma reconnaissance et mon affection. Nous avons travaillé en totale confiance et synergie, comme un vrai binôme. J’ai en effet voulu rompre avec la tradition des relations difficiles et des guerres d’égo entre un ministre de tutelle et son secrétaire d’Etat. J’ai fait mon maximum pour valoriser et mettre en lumière son travail. Car c’est ainsi que l’on prépare l’avenir ».

Le ministre fait un rappel de son action

Il a par ailleurs indiqué que l’action de son ministère s’était inscrite « dans un contexte budgétaire très difficile ». « Oui, ce ministère aura été celui qui aura contribué le plus, avec le Ministère du Travail, aux efforts d’économies. Cela n’a pas été simple, mais qui peut nier que des efforts sont nécessaires ? En tout cas, nous les avons assumés ensemble, avec loyauté. Les grands chantiers de ce Ministère sont vraiment sur les rails, impulsant des changements profonds », a-t-il affirmé.

Il a par ailleurs évoqué la loi ELAN, qui « restructurera profondément le secteur du logement social, simplifiera les normes, modernisera la loi littoral et la loi SRU sans tabou mais en respectant leurs fondamentaux, attaquera frontalement les marchands de sommeil, offrira de nouveaux dispositifs avec les collectivités locales pour faciliter leur actions dont les opérations de revitalisation des territoires ». Celle-ci sera incessamment votée par les deux Chambres.

Il a par ailleurs évoqué l’opération « Action cœur de ville », un « dispositif totalement innovant mis à disposition des maires et des exécutifs locaux, simple d’emploi avec des moyens financiers importants à hauteur de 5 milliards d’euros dans le cadre d’un partenariat exemplaire entre l’Etat, Villes de France, Action Logement, la Caisse des Dépôts et l’ANAH sur les 4 ans qui viennent ». Selon lui, ce plan va changer profondément les centres-villes sur tout le territoire métropolitain et d’Outre-mer. « Parce que le logement, le patrimoine et le commerce sont au cœur des stratégies de redynamisation des centres villes. Et parce que nos villes moyennes sont des points d’équilibres stratégiques entre les métropoles pour préparer l’avenir de nos territoires. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.