Sully Promotion rachète Copra Rhône-Alpes

La fusion de ces deux acteurs de la promotion immobilière va permettre de constituer une entité générant plus de cent millions d’euros de chiffre d’affaires.

Le promoteur basé à Lyon, Copra Rhône-Alpes, a été racheté par Sully Promotion. Ce dernier a en effet annoncé mardi matin dans un communiqué l’acquisition de son homologue. L’opération de rapprochement a été « souhaitée de longue date par les deux parties » et revêt, selon les deux sociétés, « un caractère stratégique », « au moment où les permis de construire se raréfient ».

L’entité créée sera éligible à des appels d’offres plus ambitieux, du fait d’une activité plus importante. La somme des deux chiffres d’affaires actuels, qui s’établissent respectivement à 61 et 42 millions d’euros, dépasse en effet la barre des cent millions d’euros, et la nouvelle société pourra livrer près de 900 logements par an à horizon 2020, contre 600 logements actuellement construits séparément par les deux promoteurs. L’effectif sera de plus de 40 salariés « pour un chiffre d’affaires qui devrait atteindre 150 millions d’euros à la fin de 2020, selon les objectifs identifiés ».

Complémentarité géographique...

L’opération permet en outre une certaine complémentarité des territoires d’intervention. Sully Promotion est présent en Ile-de-France, dans les régions Centre-Val de Loire et Nouvelle Aquitaine, alors même que Copra Rhône-Alpes intervient principalement dans la région AURA, à Lyon, Grenoble et dans le Pays de Gex. De fait, « le territoire du nouveau groupe couvre 60% des zones d’activité du secteur de la promotion immobilière en France ». Copra Rhône-Alpes opère notamment dans les grandes et moyennes agglomérations de l’ex-région Rhône-Alpes (Métropole de Lyon, Grenoble et Chambéry, Bourg-en-Bresse, Vienne, Pays de Gex, croissant genevois) sans oublier les petites agglomérations. Cette taille critique va permettre de doter la nouvelle structure d’« une certaine agilité » et d’ « un caractère contracyclique ».

Surtout, Sully admet, via cet achat, disposer d’ « un accélérateur de croissance incomparable ». Copra Rhône-Alpes « a une vingtaine de programmes en cours, un stock de foncier, des équipes compétentes et expérimentées d’une quinzaine de personnes ».

… et dans les métiers

La complémentarité s’opère aussi par la nature des activités. Sully Promotion est présent dans le résidentiel (où il privilégie les zones où la demande est forte), les dispositifs « complexes » (démembrement, PLS, PSLA, Pinel) et la réhabilitation d’immeubles de bureaux en logements.

Copra Rhône-Alpes cible pour sa part l’accession (primo et secundo accédants) en collectif, en maisons individuelles (groupées et lotissements), ou en zone d’aménagement (privée et en ZAC). Ceci permet ainsi « de répondre aux attentes des collectivités, sur des programmes de qualité à la portée du plus grand nombre ». Il dispose en outre d’une activité de location de logements intermédiaires, laquelle apporte une vraie complémentarité entre logement social et primo accédant.

« Fort de plus de 20 ans de savoir-faire pour chacune des entreprises, cette nouvelle dimension va donner au groupe une plus grande capacité à maitriser les évolutions du métier, telles que la stratégie numérique et les réponses aux enjeux de développement durable », est-il indiqué dans le communiqué. Le groupe se retrouvera ainsi à la tête de 60 opérations engagées ou à venir correspondant à plus de 3 300 logements représentant un volume d’affaires de 650 millions d’€ sur 4 ans.

Valeurs communes

Les deux groupes mettent par ailleurs en avant des valeurs communes, les dirigeants des deux groupes se connaissant et s’appréciant. « Raymond Le Roy Liberge, Président fondateur de Sully Promotion, œuvre au sein du réseau Les Provinces, aux côtés de Bernard Dubois et Michel Ode, les deux co-dirigeants de Copra Rhône-Alpes. Partenaires de longue date, ils ont une vision identique de la qualité et se font confiance. Ils avaient aussi chacun de leur côté le souci d’assurer la pérennité de leurs affaires respectives ».

Ivain, le fils aîné de Raymond Le Roy Liberge, a pris la direction générale du groupe Sully, et occupe par ailleurs les fonctions de président de la région Centre-Val de Loire de la fédération des promoteurs immobiliers. Ugo, le frère cadet, ingénieur de formation et déjà implanté sur la région depuis 20 ans, « prend la direction générale de Copra Rhône-Alpes dans la continuité des fondateurs afin de maintenir l’intégrité en région AURA, et conserver son identité ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Alila soutient l’école Espérances banlieues de Pierre Bénite

Un chèque de 5 000 euros a été remis à l’association dont le groupe est partenaire depuis plusieurs années.


Dans ses vœux, Gérard Collomb évoque la fracture territoriale


Gérard Collomb présentait ce lundi ses vœux à la presse. L’occasion pour lui de revenir sur le mouvement des gilets jaunes et d’analyser les raisons profondes de ce mouvement.


Le PLU-H passera en conseil de la Métropole le 13 mai

Le vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, Michel le Faou, nous a confirmé ce lundi la date de vote définitif du document référent en matière d’urbanisme.
» La commission d’enquête donne un avis favorable pour le PLU-H


Selon l’INSEE, l’activité régionale a été en dents de scie au 3ème trimestre

L’INSEE faisait état ce vendredi de sa note de conjoncture régionale sur la période allant de juillet à septembre.


Villeurbanne : le bidonville du chemin de la Feyssine évacué

97 personnes occupaient depuis plusieurs mois ce site, qui se trouvait à proximité directe du Rhône.


Auvergne-Rhône-Alpes : chômage faible dans le Cantal, l’Ain et les 2 Savoie

La situation de l’emploi est meilleure dans la région qu’au niveau national. Le taux de chômage est moins élevé dans certains départements, avec toutefois des explications diverses suivant les territoires. La situation de l’emploi reste meilleure en région Auvergne-Rhône-Alpes que dans le reste du territoire national. En 2017, en moyenne annuelle, 8,1% de la population […]


Lyon-Turin : le sort du projet connu avant les européennes

Une commission d’experts doit rendre un rapport coûts-bénéfices, ce qui amènera le gouvernement italien à prononcer une décision sur la poursuite ou non du projet avant les élections du Parlement européen.


Saint-Etienne gagne en population

La ville a gagné 636 habitants en un an, selon les chiffres 2016 publiés ce jour. Le maire de Saint-Etienne s’est satisfait de cette évolution.


A45 : Wauquiez, Ziegler, Perdriau saisissent le Conseil d’Etat

Les élus ligériens et le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont décidé de contester de saisir la plus haute Cour administrative française au sujet du projet d’autoroute entre Saint-Etienne et Lyon.


En Auvergne-Rhône-Alpes, 1 habitant sur 3 vit dans une des 4 métropoles

L’INSEE a publié mardi une étude sur les Métropoles en Auvergne-Rhône-Alpes.


Des perspectives favorables pour les travaux publics

La fédération régionale des travaux publics a participé fin novembre à Pollutec.


Vélo’v : succès pour les nouveaux vélos en libre-service

null
Les vélos en libre service avaient été changés en juillet dernier sur la totalité du territoire de la Métropole. Les locations sont en hausse par rapport à l’année dernière.


La Métropole de Lyon veut un «approfondissement du dialogue avec les autres territoires»

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, souhaite développer la solidarité territoriale au sein de l’aire urbaine lyonnaise.


Pollutec : la navette Mia officiellement présentée

La navette a été présentée mardi avant sa mise en service sur le site de la ZAC des Gaulnes à Meyzieu-Jonage en janvier prochain.


Gecina vend un portefeuille d’immeuble pour 266 millions d’euros

L’immeuble comprend notamment les immeubles Terralta et Panoramic.