La Région s’engage à construire un lycée à Caluire-et-Cuire

Laurent Wauquiez et Béatrice Berthoux ont officialisé cette création ce jeudi.

Un nouveau lycée va être construit à Caluire-et-Cuire. C’est qu’ont officialisé ce jeudi Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Béatrice Berthoux, vice-présidente déléguée aux Lycées,

Ce nouveau lycée rayonnera sur le plateau nord de la Métropole de Lyon, qui compte 82.000 habitants et qui est composé de 4 communes (Caluire-et-Cuire, Rillieux-la-Pape, Sathonay-Camp et Sathonay-Village).

Ce sera le troisième lycée sur l’agglomération lyonnaise créé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. « A la rentrée 2019, le secteur représentait près de 3.500 élèves dont 2.200 en filière générale et technologique. Parmi eux, 1230 élèves résident à Caluire-et-Cuire. Ces élèves fréquentent majoritairement les lycées publics et privés proches,à savoir: Saint-Exupéry, La Martinière Diderot, Ampère, Albert Camus, Saint-Louis /Saint-Bruno, Les Chartreux, Jean-Baptiste de la Salle et Notre-Dame de Bellegarde », note la Région.

L’objectif de ce nouvel arrondissement est de créer un lycée de proximité polyvalent, avec de l’enseignement général et de l’enseignement professionnel. Il sera en lien avec les métiers liés aux industries de l’environnement (énergie, eau, déchets, numérique et environnement...).

7 lycées créés par la Région au total

La première étape consistera à mener avec le rectorat une étude de faisabilité. Ce projet s’inscrit dans la droite ligne du « Plan Marshall » de la Région Auvergne-Rhône-Alpes initié en 2017 et doté de 1,5 milliard d’euros. Il vise à investir massivement pour rénover les lycées et en construire de nouveaux afin de répondre à l’augmentation des flux démographiques.

« Aux côtés de Béatrice Berthoux, je suis fier aujourd’hui d’annoncer que la Région va lancer la création d’un nouveau lycée qui pourra desservir l’ensemble du plateau nord de la Métropole de Lyon. Il s’agit d’une construction nécessaire pour ce secteur qui fait face à des enjeux démographiques forts. Alors que nous avions hérité d’un bilan alarmant en 2016 avec des établissements en mauvais état, notre Plan Marshall, inédit en France, a non seulement permis d’accueillir nos lycéens dans de meilleures conditions mais aussi de lancer la création de 7 nouveaux lycées alors que les précédentes mandatures n’en avaient créé aucun sur leur territoire respectif», a déclaré Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Logement : les requêtes des fédérations suite au confinement

Les fédérations ont annoncé avoir des échanges avec le gouvernement afin de faciliter la continuité des services et préserver la mobilité des Français.


Bruno Bernard veut plus d‘effectifs de police dans les transports

Le président de la Métropole de Lyon a demandé ce mardi au ministre de l’Intérieur de stopper la baisse des effectifs de police.


Reconnaissance de catastrophe naturelle dans plusieurs communes

La préfecture du Rhône a annoncé ce mardi que des arrêtés interministériels portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle à Tassin-la-Demi-Lune, Communay, Longes, Trêves, Tarare et Saint-Pierre-de-Chandieu étaient parus au Journal officiel.


Lyon 4 : évacuation de l’ex-collège Scève

Les services de l’État ont mené ce mardi l’évacuation en matinée de l’ex-collège Scève, en lien avec la Métropole et la Ville de Lyon.


Deux expérimentations lancées par LPA, issues de son Lab

Le Lab LPA avait été créé il y a trois ans. Il s’engage dans une phase d’expérimentation avec deux startups, Carl et Mob-Energy.


Large soutien des élus suite aux menaces à l’encontre de Jérémie Bréaud

Le maire de Bron, menacé de mort, a reçu des soutiens tant de la part des élus de droite que des élus de l’opposition.


La SPL Lyon Confluence récompensée au SIATI

La SPL a reçu le trophée d’or de la transformation urbaine la plus innovante dans la catégorie « Aménageurs ».


Le SYTRAL deviendra un EPL au premier janvier 2022

Le syndicat mixte a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités.


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.