Immobilier : Saint-Étienne sur le podium des villes les plus rentables

La préfecture de la Loire est, avec Limoges et Perpignan en tête du Top 10 des villes les plus rentables pour investir dans l'immobilier.

LPI Seloger a fait part au cours de cette semaine de son classement des villes les plus rentables dans le cadre d’un investissement locatif. « En cette rentrée 2020, nous avons voulu connaître les villes où investir dans le secteur locatif est le plus rentable. Notre étude se base sur les communes de plus de 100.000 habitants, parmi lesquelles 10 villes se détachent. En tête du classement, Limoges et Perpignan offre une rentabilité de 5,1% et des prix immobiliers qui restent attractifs. Post-covid, l'immobilier est plus que jamais une valeur refuge pour 90% des porteurs de projets avec la confiance en trame de fond », a indiqué Séverine Amate, porte-parole du Groupe SeLoger.

C’est Limoges qui se détache en tête des villes les plus rentables en France. « Le prix au m² à Limoges qui est relativement peu élevé (1 684 €), tout d’abord, ce qui le rend accessible aux investisseurs disposant d’un petit budget, mais aussi une hausse du prix de l’immobilier (+ 7,3 % sur 1 an) ainsi que des loyers. Et enfin, une tension locative qui, bien qu’elle soit peu élevée, augmente fortement », note LPI Seloger.

Avec Limoges, Perpignan affiche aussi un taux de rentabilité nette de 5,1%. Comme à Limoges, la hausse marquée du prix de l’immobilier, des loyers et la tension locative y régnant ont propulsé Perpignan dans le tiercé de tête.

4,9% de rendement à Saint-Étienne

Sans surprise, derrière Perpignan et Limoges, Saint-Étienne fait partie du podium des villes les plus rentables, avec 4,9% de rendement. Les investisseurs lyonnais sont, selon LPI Seloger « de plus en plus nombreux à s’intéresser à Saint-Étienne («Sainté», pour les intimes), venant y chercher une rentabilité que la Capitale des Gaules ne peut plus leur procurer. Et pour cause, bien que la demande locative y soit très forte, le prix du m² à Lyon est non seulement élevé (plus de 5 000 €) mais il augmente plus rapidement que les loyers… Enfin, à Saint-Étienne, un achat immobilier ne mettra que deux ans avant de devenir plus rentable qu’une location, contre plus du double à Lyon… », souligne le baromètre.

Derrière ce tiercé de tête, on trouve Amiens (4,8% de rentabilité nette), Mulhouse (4,7%), Nîmes (4,7%), Le Havre (4,6%), Le Mans (4,6%), Besançon (4,5%), et Caen (4,5%).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Logement : les requêtes des fédérations suite au confinement

Les fédérations ont annoncé avoir des échanges avec le gouvernement afin de faciliter la continuité des services et préserver la mobilité des Français.


Bruno Bernard veut plus d‘effectifs de police dans les transports

Le président de la Métropole de Lyon a demandé ce mardi au ministre de l’Intérieur de stopper la baisse des effectifs de police.


Reconnaissance de catastrophe naturelle dans plusieurs communes

La préfecture du Rhône a annoncé ce mardi que des arrêtés interministériels portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle à Tassin-la-Demi-Lune, Communay, Longes, Trêves, Tarare et Saint-Pierre-de-Chandieu étaient parus au Journal officiel.


Lyon 4 : évacuation de l’ex-collège Scève

Les services de l’État ont mené ce mardi l’évacuation en matinée de l’ex-collège Scève, en lien avec la Métropole et la Ville de Lyon.


Deux expérimentations lancées par LPA, issues de son Lab

Le Lab LPA avait été créé il y a trois ans. Il s’engage dans une phase d’expérimentation avec deux startups, Carl et Mob-Energy.


Large soutien des élus suite aux menaces à l’encontre de Jérémie Bréaud

Le maire de Bron, menacé de mort, a reçu des soutiens tant de la part des élus de droite que des élus de l’opposition.


La SPL Lyon Confluence récompensée au SIATI

La SPL a reçu le trophée d’or de la transformation urbaine la plus innovante dans la catégorie « Aménageurs ».


Le SYTRAL deviendra un EPL au premier janvier 2022

Le syndicat mixte a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités.


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.