Concertation sur la piétonisation d’une partie du Cours Charlemagne

La Métropole et la Ville de Lyon vont expérimenter pendant 3 mois cette piétonisation entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud à compter de la mise en service du T2. Et ce pour permettre de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire.

Pendant 3 mois, la Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé vouloir expérimenter la piétonisation du cours Charlemagne à Lyon 2e entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud, à compter de la mise en service du T2.

Le but est, par cette expérimentation, de réaliser un premier test de piétonisation. En parallèle, ceci permettra de mener une consultation citoyenne pour recueillir des propositions d’aménagement. Un appel à idées est lancé dès aujourd’hui par les deux collectivités et la SPL Lyon Confluence, afin que chacun puisse s’exprimer sur la future esplanade Montrochet.

« Une piétonisation réussie c’est une piétonisation portée par les Lyonnaises et les Lyonnais. Elle doit susciter l’adhésion, elle doit répondre à des usages concrets du quotidien. A ce titre, j’invite les habitantes et habitants à s’emparer de leurs rues en proposant des idées sur le site : https://bit.ly/ContributionExperimentationCharlemagne », a indiqué Grégory Doucet, maire de Lyon, dans un communiqué.

Repenser et apaiser le carrefour Montrochet/Charlemagne

« L’arrivée du tramway T2 au Sud de La Confluence est une opportunité pour repenser et apaiser cet espace. Le choix de l’expérimentation permettra de tester en situation réelle la piétonisation de cette zone fréquentée par de nombreux piétons. Nous devons co-construire ces aménagements afin qu’ils correspondent aux besoins de ceux qui l’utilisent tous les jours », indique pour sa part Fabien Bagnon, vice-président délégué à la voirie et aux mobilités douces.

Les équipes du SYTRAL et de la Métropole de Lyon mènent jusqu’en février 2021 des travaux de prolongement du tramway T2 entre Perrache et l’Hôtel de Région. Ceci permettra l’accès des 12.000 habitantes et habitants des salariés et visiteurs au sud de la Confluence par les transports en commun. Ceci a occasionné la fermeture d’une partie assez limitée, du cours Charlemagne entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud dans le sens Sud-Nord.

La Métropole et la Ville précisent qu’un bureau d’études mandaté par la Métropole de Lyon a examiné le futur fonctionnement du carrefour Charlemagne/Montrochet, au sud de l’hôtel de Région. « Les études indiquent que, pour permettre un bon fonctionnement du carrefour et améliorer les cheminements piétons au niveau du centre commercial et de la darse, une piétonisation du cours Charlemagne entre le carrefour Montrochet et le Quai Antoine Riboud est à privilégier. L’expérimentation de 3 mois permettra de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire. En parallèle la Métropole étudiera finement l’impact du report des trafics sur les axes environnants », indiquent les collectivités.

Consultation citoyenne

Une consultation citoyenne est lancée en parallèle dès aujourd’hui pour faire appel aux idées des habitantes et habitants du quartier de la Confluence. L’objectif de cette consultation, confiée à la SPL Lyon Confluence, est de permettre de faire émerger, dans le cadre d’enquêtes et d’ateliers participatifs, des aménagements adaptés à leurs besoins. L’appel à idées citoyennes est accessible depuis une page (https://bit.ly/ContributionExperimentationCharlemagne). Elle permettra une expression libre à travers des contributions textuelles ou des croquis à déposer sur la plateforme jusqu’à Noël. Une réunion publique sera en outre programmée pour restituer les propositions et définir les choix d’aménagement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Métropole de Lyon veut rester volontariste en matière de foncier

nullAprès avoir engagé 140 millions d’euros l’année dernier sur toutes les enveloppes de la politique foncière, la collectivité prévoit de mobiliser des montants similaires en 2022.


Le budget 2022 de la Métropole de Lyon adopté

Le budget comprend notamment une aide de 10 millions d’euros aux communes qui construisent des logements.


La mixité, sujet d’échanges lors de la conférence de la FNAIM Entreprises

La FNAIM Entreprises du Rhône organisait mercredi sa réunion annuelle de présentation des chiffres 2021 de l’immobilier d’entreprise en région lyonnaise. Une table ronde a également été organisée sur le thème de la mixité fonctionnelle et de la transition écologique.


« Nous avons un méta projet, le projet de la ‘Métropole harmonieuse’ »

nullOlivier Bianchi est maire de Clermont Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Nous évoquons avec lui la méthode qui a permis de mettre au point et voter en décembre une programmation pluriannuelle des investissement sur 10 ans. Nous échangeons plus largement, avec lui, sur l’organisation de la 4e Métropole d’Auvergne-Rhône-Alpes, et les enjeux de celle-ci.


Vinci Immobilier vise le zéro artificialisation nette à l’horizon 2030

null
Le groupe, qui compte parmi les leaders de la promotion immobilière en France, s’est engagé ce jeudi sur cet objectif.


Réhabilitation des centres-villes : Nexity signe un partenariat avec Meridiam

Cet accord porte sur l’accompagnement des collectivités dans la réhabilitation des centres-villes en France.


Urbanisme, mobilités, transition énergétique: ce qui attend les lyonnais en 2022

La Ville de Lyon a détaillé les grandes mesures à venir et les grandes orientations.


«Nous créons le lien entre investisseurs et promoteurs »

Mathieu Descout est président de Novaxia Investissement. Nous évoquons avec lui l’activité de la société de gestion, qui opère dans le recyclage urbain.


Clermont Auvergne Métropole : les orientations du PADD validées

La conception du plan local d’urbanisme de la Métropole a passé une nouvelle étape, avant la conception du nouveau règlement en 2022.


Un projet de réhabilitation des grandes cités TASE à Vaulx-en-Velin

nullCe projet de requalification au cœur du Carré de Soie, concerne près 299 logements locatifs sociaux Le montant de celui-ci s’élève à 26.1 millions d’euros.


Guillotière / Part-Dieu : l’État crée une brigade spécialisée de terrain

Cette solution vise à répondre à la dégradation de la situation sécuritaire dans le quartier de la Guillotière.


2,3 millions d’euros engagés par la Métropole pour la place Gabriel Peri

Par cet engagement, la Métropole vise à améliorer les espaces publics du cœur du quartier de la Guillotière.


Rive droite du Rhône : un espace d’échanges sur la place des Terreaux

Dans le cadre de la concertation lancée le mois dernier, un espace est mis en place du mercredi 15 au samedi 18 décembre pour imaginer les quais de demain.


Vallon des hôpitaux à Saint-Genis-Laval : le dossier de réalisation approuvé

null
Le dossier de réalisation a été approuvé par le Conseil de la Métropole de Lyon durant la séance du 13 et 14 décembre.


Inauguration de la rue de la République réaménagée à Vaulx-en-Velin

Cette inauguration a eu lieu mercredi 8 décembre, à l’occasion de la fête du Cardon.