Concertation sur la piétonisation d’une partie du Cours Charlemagne

La Métropole et la Ville de Lyon vont expérimenter pendant 3 mois cette piétonisation entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud à compter de la mise en service du T2. Et ce pour permettre de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire.

Pendant 3 mois, la Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé vouloir expérimenter la piétonisation du cours Charlemagne à Lyon 2e entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud, à compter de la mise en service du T2.

Le but est, par cette expérimentation, de réaliser un premier test de piétonisation. En parallèle, ceci permettra de mener une consultation citoyenne pour recueillir des propositions d’aménagement. Un appel à idées est lancé dès aujourd’hui par les deux collectivités et la SPL Lyon Confluence, afin que chacun puisse s’exprimer sur la future esplanade Montrochet.

« Une piétonisation réussie c’est une piétonisation portée par les Lyonnaises et les Lyonnais. Elle doit susciter l’adhésion, elle doit répondre à des usages concrets du quotidien. A ce titre, j’invite les habitantes et habitants à s’emparer de leurs rues en proposant des idées sur le site : https://bit.ly/ContributionExperimentationCharlemagne », a indiqué Grégory Doucet, maire de Lyon, dans un communiqué.

Repenser et apaiser le carrefour Montrochet/Charlemagne

« L’arrivée du tramway T2 au Sud de La Confluence est une opportunité pour repenser et apaiser cet espace. Le choix de l’expérimentation permettra de tester en situation réelle la piétonisation de cette zone fréquentée par de nombreux piétons. Nous devons co-construire ces aménagements afin qu’ils correspondent aux besoins de ceux qui l’utilisent tous les jours », indique pour sa part Fabien Bagnon, vice-président délégué à la voirie et aux mobilités douces.

Les équipes du SYTRAL et de la Métropole de Lyon mènent jusqu’en février 2021 des travaux de prolongement du tramway T2 entre Perrache et l’Hôtel de Région. Ceci permettra l’accès des 12.000 habitantes et habitants des salariés et visiteurs au sud de la Confluence par les transports en commun. Ceci a occasionné la fermeture d’une partie assez limitée, du cours Charlemagne entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud dans le sens Sud-Nord.

La Métropole et la Ville précisent qu’un bureau d’études mandaté par la Métropole de Lyon a examiné le futur fonctionnement du carrefour Charlemagne/Montrochet, au sud de l’hôtel de Région. « Les études indiquent que, pour permettre un bon fonctionnement du carrefour et améliorer les cheminements piétons au niveau du centre commercial et de la darse, une piétonisation du cours Charlemagne entre le carrefour Montrochet et le Quai Antoine Riboud est à privilégier. L’expérimentation de 3 mois permettra de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire. En parallèle la Métropole étudiera finement l’impact du report des trafics sur les axes environnants », indiquent les collectivités.

Consultation citoyenne

Une consultation citoyenne est lancée en parallèle dès aujourd’hui pour faire appel aux idées des habitantes et habitants du quartier de la Confluence. L’objectif de cette consultation, confiée à la SPL Lyon Confluence, est de permettre de faire émerger, dans le cadre d’enquêtes et d’ateliers participatifs, des aménagements adaptés à leurs besoins. L’appel à idées citoyennes est accessible depuis une page (https://bit.ly/ContributionExperimentationCharlemagne). Elle permettra une expression libre à travers des contributions textuelles ou des croquis à déposer sur la plateforme jusqu’à Noël. Une réunion publique sera en outre programmée pour restituer les propositions et définir les choix d’aménagement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Villeurbanne : concertation sur le futur du parking Raphaël-de-Barros

Une concertation sur les aménagements des espaces publics Raphaël-de-Barros a lieu tout au long du mois de juin.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


ACI, ou le passage d’un site industriel à une opération mixte

nullLe projet porté par BNP Paribas Immobilier et Ginkgo permettra l’éclosion, sur ce site industriel, d’un quartier mixte avec logements, bureaux, locaux, équipements publics, ainsi qu’un parc urbain de 2 hectares. Le T6 desservira l’ensemble.


Le SEPAL travaille sur la révision du SCOT

Il y a une dizaine de jours, un séminaire de lancement de la révision du schéma de cohérence territoriale du territoire se tenait à la Cité de la Gastronomie de Lyon.


Le TEOL, tramway express de l’ouest lyonnais, pour remplacer le métro E

nullSuite à une concertation, SYTRAL Mobilités a indiqué souhaiter introduire un tracé de tramway express enterré à destination de l’ouest lyonnais. Celui-ci serait deux fois moins onéreux pour un service très proche.


Le maire de Tassin déçu par l’abandon du métro E

Pascal Charmot a regretté la décision de préférer la réalisation d’un tramway à un métro. Il craint notamment que les embouteillages soient accentués avec un tramway en surface.


Rue Garibaldi : vers l’ouverture d’une concertation sur l’aménagement du 3e tronçon

Une délibération a été votée en commission permanente pour lancer la concertation sur l’aménagement de ce tronçon entre les rues Arménie-Pensionnat et la Grande rue de la Guillotière.


MLyon : la Métropole de Lyon cède les lots M+M à DCB

Cette signature a été réalisée il y a une semaine, le 2 mai.


Vers un futur redéveloppement de l’ex-clinique du Tonkin à Villeurbanne

null
Novaxia Investissement, Icade Promotion et Imring ont annoncé avoir signé un partenariat portant sur le redéveloppement de 5 actifs acquis auprès du groupe Ramsay. Dont l’immeuble villeurbannais.


La phase règlementaire du PLUI de Clermont Auvergne Métropole est lancée

nullLes élus de la Ville et de la Métropole présentaient en cours de semaine dernière la concertation à venir autour du projet du plan local d’urbanisme intercommunal du territoire.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.