Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.

La ministre de Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, a annoncé lundi 15 février, à l’occasion d’un déplacement à Caumont-sur-Aure, dans le Calvados, les lauréats d’un programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux,

Le dispositif, nommé POPSU Territoires, vient en appui de l’action gouvernementale menée au service des territoires, dans le cadre notamment du programme Petites Villes de Demain. Quinze équipes de chercheurs en sciences humaines et sociales, qui peuvent être des géographes, des urbanistes, des sociologues, ou encore des architectes, vont en effet examiner les transitions et les défis auxquels ils sont confrontés, dans l’objectif d’éclairer l’action publique et d’accompagner l’émergence de projets locaux.

Le ministère cite ainsi, en exemple, un certain nombre de problématiques : « Comment, par exemple, faire du vieillissement une ressource pour les territoires ? Comment renforcer les liens entre espaces ruraux, bourgs et petits villes ? Comment accompagner la revitalisation des centres-bourgs ? Comment répondre aux défis climatiques de l’érosion côtière d’un territoire ultramarin ? »

Trois villes d’Auvergne-Rhône-Alpes lauréates

Parmi les lauréats du programme, on trouve trois villes d’Auvergne-Rhône-Alpes, à savoir Le Teil, en Ardèche, Dieulefit dans la Drôme et Thizy-les-Bourgs dans le Rhône. Les autres lauréats sont Caumont-sur-Aude (Calvados, Normandie), Chauny (Aisne, Hauts-de-France), L’Etang Salé (Réunion), Guingamp (Côtes-d'Armor, Bretagne), Martel (Lot, Occitanie), la communauté de communes Lavalette Tude Dronne (Charente, Nouvelle Aquitaine), la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes, Provence-Alpes-Côte d'Azur), la communauté de communes de la Haute Bigorre (Hautes Pyrénées, Occitanie), Le Porge (Gironde, Nouvelle Aquitaine), la communauté de communes Pays des Écrins (Hautes-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur) et Volonne (Alpes de Hautes Provence, Provence-Alpes-Côte d'Azur). On trouve enfin le parc naturel régional des Baronnies Provençales, situé à la fois dans la Drôme et dans les Hautes-Alpes.

Les travaux de recherche porteront sur différentes thématiques, que ce soit les petites centralités ou les rôles que les petites villes jouent dans les complémentarités territoriales (que ce soit dans le PNR des Baronnies Provençales ou à Thizy-Les-Bourgs).

Ils porteront également sur la lutte contre l’habitat indigne (Guingamp), sur leurs capacités de résilience face aux crises (alimentaire à Dieulefit ; climatique dans la Vallée de la Roya, le Pays des Écrins et à l’Étang Salé ; énergétique dans la Communauté de communes Haute Bigorre), mais aussi sur la la rénovation des outils de l’aménagement des territoires pour les petites villes (par l’accompagnement des initiatives citoyennes à Volonne, l’analyse des limites du Plan Local d’Urbanisme à Le Porge, la participation habitante dans la Communautés de Communes de Lavalette-Tude-Dronne et Le Teil).

Résumé des projets lauréats

Le programme POPSU développe des projets de recherche action dans 35 petites villes et 15 métropoles françaises, mobilisant plus de 400 chercheurs. Il constitue le principal programme de recherche, en France, sur les questions territoriales. Voici ci-après le résumé des projets lauréats du programme POPSU Territoires en Auvergne-Rhône-Alpes trouvés en annexe du communiqué du ministère:

Le Teil (Ardèche) – Population : 8.677 habitants (Insee, 2017)
Titre du projet de recherche : [En]quêtes d’images et d’imaginaires pour une petite ville en résilience : le cas du Teil
Frederic Santamaria, Université Grenoble Alpes, Sciences Po Grenoble
Comment les images et imaginaires participent-ils de nouveaux récits territoriaux et de projets de territoire de petites villes ? La recherche propose de répondre à ces questions à partir du cas de la ville du Teil en Ardèche. Nous analyserons l’importance relative des représentations et des effets d’image dans la trajectoire des petites villes et des projections imaginaires mobilisées telles des ressources dans le processus de développement territorial dans le cas de petites villes.
Avec le soutien du Maire du Teil, Olivier Peverelli

Thizy-les-Bourgs (Rhône) – Population : 6.031 habitants (Insee, 2017)
Titre du projet de recherche : Accueillir pour habiter mieux. Récit territorial des beautés à Thizy-les-Bourgs.
Romain Lajarge, Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble (ENSAG).
Comment un territoire en déprise accueille-t-il ? A Thizy-les-Bourgs, par une restructuration de ses centres-bourgs, une revitalisation et l’accueil de fonctions difficiles (handicapés, séniors, réinsertion, …). Cette hospitalité reterritorialisée génère de l’habitabilité qui révèle les beautés ordinaires de ce avec quoi les habitants vivent. Une enquête architecturale et urbaine en 4 volets recueille cette parole pour nourrir la programmation de maitrise d’ouvrage.
Avec le soutien du Maire de Thizy-les-Bourgs, Martin Sotton et du Président de la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien, Patrice Verchère

Dieulefit (Drôme) – Population : 3.159 habitants (Insee, 2017)
Titre du projet de recherche : Renforcer la résilience alimentaire d'une petite ville : un atout de taille ?
Michel Lussault, ENS Lyon
En examinant les stratégies pouvant être déployées pour améliorer la résilience alimentaire d'une petite ville en milieu rural, Dieulefit dans la Drôme, nous posons deux questions : une démographie réduite et la proximité de la campagne environnante peuvent-ils être des atouts pour satisfaire la demande alimentaire locale et construire des filières territorialisées ? Ce faisant, la résilience alimentaire peut-elle être porteuse d'un nouveau récit territorial propre aux petites villes et espaces ruraux ?
Avec le soutien du Maire de Dieulefit, Christian Bussat

PNR Baronnies Provençales (Drôme et Hautes-Alpes) - Population : 38 877 habitants (Insee 2006)
Titre du projet de recherche : Réciprocité : être en santé dans les Baronnies provençales
Responsable scientifique : Céline Broggio, Université Sorbonne Paris Nord
Résumé du projet : Le projet interroge la notion de réciprocité entre villes, ville-portes et campagne dans un Parc naturel régional afin de rendre le territoire exemplaire pour « l’être en santé ». Une approche large de la santé a été retenue, allant de l’offre de soins aux éléments de qualité qui en font un territoire de bien-être grâce à son patrimoine environnemental notamment. Il s’agit d’interroger les ressources du territoire et la capacité des acteurs à en faire une valeur ajoutée par la coopération.
Avec le soutien du Président du PNR, Claude Aurias






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : DCB Logistics a livré sa plateforme courrier-colis


Celle-ci, qui a été construite en un an, est destinée au groupe La Poste


Tramway T10 : Michèle Picard ne donne pas d’avis sur les variantes

La vice-présidente de la Métropole et maire de Vénissieux organisait mercredi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.


Emmanuelle Wargon rend public le rapport Girometti/Leclercq

Ce rapport porte sur la qualité d’utilisation du logement, afin d’en faire « un des éléments de référence du logement de demain, plus agréable a vivre, plus sobre en énergie et en foncier, et plus évolutif dans le temps ».


Lancement de la concertation sur la ZFE

nullLa Métropole de Lyon a présenté vendredi sur les modalités de la concertation sur la mise en place de la zone à faibles émissions.


Le pont de Couzon rouvre dès ce mercredi

Dès ce 1er septembre, le pont va rouvrir à tous les modes de déplacement.


Les prix de l’immobilier restent en nette hausse à Lyon

nullLPI-Seloger a fait part vendredi de son dernier baromètre mensuel.


Vers la création d’un 3e cimetière métropolitain au sud de la Métropole de Lyon

Une étude lancée en 2017 a permis d’identifier le site de Charly, au niveau de la route de Saint Abdon. La commune est toutefois opposée au projet.


Lyon, l’une des villes les plus tendues en matière de colocation

nullLocService a fait part de son observatoire de la colocation 2021. Derrière La Rochelle, la capitale des Gaules fait partie des villes où la demande pour ce type de location est la plus forte. Loin devant Saint-Etienne.


Chasse-sur-Rhône : concertation mobile ce jeudi pour l’A46 Sud

Cette concertation sur l’élargissement de l’axe autoroutier interviendra ce 26 août de 9 heures à 12 heures./p>


Élargissement de l’A46 Sud : la concertation publique se poursuit

Une réunion publique numérique se tient ce mardi 24 août à 19 heures.


Décès de Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l’ADERLY

Les hommages se sont succédé, après la disparition brutale du dirigeant de l’agence de développement économique de Lyon.


Début de la concertation pour les lignes T9 et T10

nullCe lundi 23 août marque le début de la concertation de deux lignes de tramway prévues dans le plan de mandat du SYTRAL 2021-2026 : les lignes T9 et T10. Celles-ci vont desservir Lyon, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne, Saint-Fons, et Vénissieux.


Écully et Saint-Genis-les-Ollières : pas d’état de catastrophe naturelle

Les communes n’ont pas été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrains survenus les 10 mai et 11 mai de cette année.


Vicat : des résultats semestriels bien accueillis

Le cimentier basé à L’Isle d’Abeau a publié mercredi ses résultats.


Lyon 7 : « À la Source » loue 350 m² de locaux mixtes

Valoris Real Estate était conseil de l’opération.